Vous déménagez cet été, mais comment transporter votre piano ?

Quelle joie que d’emménager dans un nouveau chez-soi ! Déballer les cartons et commencer à décorer les différentes pièces pour s’approprier le nouveau logement et faire des projections sur l’aménagement et les travaux à réaliser : un pur plaisir pour certains. Mais avant d’arriver à cette étape où vous commencez peu à peu à vous relâcher et à vous détendre, loin du stress de la recherche d’un nouvel appartement et des démarches pour quitter l’ancien, il y a une phase inévitable et qui est en général moins motivante : le déménagement.

Une tâche fastidieuse, d’autant plus pour celles et ceux qui quittent un appartement loué sans meuble et doivent alors débarrasser tout leur mobilier avant de pouvoir rendre les clés. Par expérience, les pianistes ont déjà des douleurs lombaires à la simple idée de devoir déménager un piano qu’ils avaient eu tant de mal à faire entrer dans l’appartement. Une réaction plutôt rationnelle quand on sait que certains modèles d’instruments pèsent plus d’une demi-tonne : autant vous dire que le besoin en « gros bras » est important.

Un instrument imposant, mais fragile

Transporter un piano ne s’improvise pas, outre la force nécessaire pour soulever ces instruments de prestige, la pratique demande un savoir-faire particulier pour être effectuée en toute sécurité. En bon pianiste, vous avez opté pour un instrument à queue : bonne nouvelle pour le monde de la musique auquel vous faites honneur avec ce modèle et mauvaise nouvelle pour les personnes chargées de transporter un piano qui fait partie des plus lourds et plus encombrants de sa famille.

En règle générale, c’est à ce moment-là qu’un de vos amis venu pour prêter main-forte lors du déménagement vous demande pourquoi vous n’avez pas acheté un piano numérique ou un synthétiseur comme le feraient des gens censés. Il est vrai que transporter un piano numérique est plus pratique, car le modèle est moins encombrant qu’un instrument acoustique à queue. Mais même s’il est plus petit, son poids oscille entre 200 et 450 kilos, impossible donc de transporter un piano de cette gamme tout seul.

L’art de transporter un piano

Si ce n’était qu’une question de force pour le soulever, transporter un piano pourrait être une tâche à la portée de tous. Cependant les caractéristiques particulières de ces instruments impliquent de prendre les précautions nécessaires pour le déplacer dans les règles de l’art. Ainsi la préparation de l’instrument est essentielle pour opérer correctement. Consultez cet article pour des conseils en la matière.

Commencez par prendre les mesures de l’objet ainsi que celles des portes, couloirs et escaliers qui sont sur votre chemin. Après quoi vous pourrez définir l’itinéraire à suivre pendant le déplacement de l’instrument. Fixez toutes les parties mobiles qui composent le meuble (couvercle, pédale, pupitre, etc.) et retirez tous les éléments démontables afin de réduire le poids et l’encombrement global. Emballez-le dans du papier bulle ou dans sa housse, si vous en possédez une, pour le protéger des chocs et des rayures. Entre le prix et la valeur sentimentale du mobilier, mieux vaut prendre toutes les précautions nécessaires pour le préserver.

Enfin, équipez-vous de sangles afin de pouvoir le porter en toute sécurité et évitez qu’il ne vous glisse des mains. Utilisez un plateau sur roulette si vous êtes sur une surface plane. Pour une sortie par les escaliers, il va devoir être porté en chandelle (à la verticale) et maintenu par des sangles, une opération délicate.

Pour transporter un piano par la fenêtre, l’utilisation d’un monte-charge est inévitable, un équipement dont disposent tous les professionnels spécialisés dans le déménagement de cet instrument. Aussi leur savoir-faire vous offre la garantie de ne pas abîmer l’objet, il est donc plus sage de faire appel à leur service. Cliquez ici pour voir comment une mauvaise préparation peut s’avérer fatale pour votre instrument.

Separator image Publié dans Maison.