Établir un devis carrelage

Alliant la modernité et une facilité d’entretien, le carrelage reste parmi les meilleures alternatives de revêtements de sol et mural. Les carreaux sont généralement présents, aussi bien dans une maison ancienne que dans une construction moderne. Comme il existe une large gamme de cette matière sur le marché, le prix d’achat et les coûts des travaux d’installation varient d’un projet à un autre. Un devis personnalisé s’avère alors être indispensable.

Devis carrelage selon les modèles choisis

Vous pouvez choisir parmi divers types de carreaux, selon les pièces où ils seront posés. Vous pouvez faire appel à des sites spécialisés pour avoir un devis carrelage. Pour vous donner un ordre d’idée :

Le grès cérame, de 10 à 100 euros le m²

Cette matière, grâce à sa solidité, s’adapte aux pièces fréquemment utilisées. Elle ne craint pas les agitations et les chocs que pourraient causer les enfants. Le grès cérame est formé de feldspath, d’argile et de quartz. Il assure alors une grande résistance à l’humidité. Vous pouvez choisir parmi des formes diverses. Par contre, les couleurs se limitent dans les tons grisâtres. Généralement glissant, le grès cérame ne doit pas avoir une grande place dans le revêtement de sol en salle de bains. Il est quand même possible de trouver ce genre de carreaux à forte adhérence, mais à un prix s’approchant de 100 euros/m².

Les carreaux de ciment, de 40 à 80 euros le m²

Le ciment constitue le matériau idéal pour un style de maison rustique. Les carreaux de ciment se fabriquent avec de la poudre de marbre, de sable et un mélange de ciments. Ils sont alors très solides. Facile à entretenir, ce type de carreaux ne nécessite que du savon noir et de l’eau pour son nettoyage. Les aspérités doivent être étanchées par un traitement bouche-pores afin d’éviter au maximum les taches. Différents motifs et tailles sont disponibles avec les carreaux de ciment. Toutefois, cette solution de revêtement n’est accessible qu’à partir de 40 euros le m².

Le marbre, de 40 à 200 euros le m²

Choisissez le marbre pour revêtir une pièce luxueuse. Cette matière est liée à la noblesse. La présence du marbre attribue une image haut de gamme à votre salle de bains. Ce type de carreau est formé de pierre naturelle où l’on trouve de dolomite et de calcite. Il résiste alors aux chocs, même les plus durs. Vous pouvez choisir le marbre en provenance du Portugal, de l’Espagne ou de la France, selon les couleurs voulues. Les carreaux en marbre exigent de soigneux entretiens. Ils peuvent coûter cher : certains modèles vont jusqu’à 200 euros le m².

La faïence, à 35 euros le m²

Les carreaux en faïence sont composés notamment d’argile. Ils servent, dans la plupart des cas, à décorer les murs des salles d’eau. La faïence est connue pour son imperméabilité. Elle possède une apparence brillante. Cette matière n’est pas le meilleur choix pour le revêtement de sol, vu que sa solidité n’est pas assurée. Le carreau en faïence est assez fragile. Il s’avère être facile à entretenir. Il faut environ 35 euros pour un m² de faïence.

Devis de la préparation du support

La pose des carreaux est précédée des travaux pour préparer les supports. Ces derniers peuvent s’agir des sols ou des murs.

Préparer le revêtement de sols

Ragréer des carreaux irréguliers est indispensable avant de poser les nouveaux revêtements. Pour un m² de ragréage, il faut environ 17,78 euros HT. Certains parquets ou moquettes doivent encore être évacués. L’enlèvement de ces matériaux nécessite 7,78 euros par m². Un ragréage est parfois nécessaire après la dépose. Si les carreaux existants doivent être enlevés, puis évacués, vous serez obligés de prévoir 43,33 euros par m² pour les mains-d’œuvre. Il faut 5,56 euros pour appliquer un m² de primaire d’accroche. Celui-ci est posé sur les anciens carreaux destinés à être le support du nouveau revêtement.

Préparer le revêtement de murs

Lorsque d’anciens revêtements existent encore sur vos murs, il faut des travaux pour les enlever et les évacuer ensuite. La dépose de matériaux sur tapisserie coûte 5 euros le m². Le coût des mains-d’œuvre augmente quand la dépose est suivie de masticage et de rebouchage. 6,11 euros par m² est nécessaire pour enlever le revêtement textile. La dépose de la faïence, avec ragréage du mur, nécessite 37,22 euros HT.

Les tarifs pour la pose des carreaux

Au moment où vous établissez le devis pour la construction ou la rénovation de votre maison, il faut tout prendre en compte. En parlant de revêtement de sol ou mural, le devis ne doit pas se limiter au prix des carreaux. Les coûts de mains-d’œuvre ne sont absolument pas à omettre. Les tarifs varient selon les professionnels contactés. Ils vont, en général, de 35 à 70 euros par m². Certains carreleurs sont payés par heure de travail. Ils demandent alors de 30 à 50 euros en une heure. Il est pourtant à noter que la tarification horaire ne permet pas d’évaluer au juste prix les tâches effectuées. Le carreleur pourrait être tenté d’augmenter le temps qu’il passe sur le chantier afin de gonfler ses recettes. Les tarifs s’établissent souvent selon les matériaux à poser.

Les carreaux en céramique, posés à 20 jusqu’à 120 euros par m²

Ces matériaux incluent le grès cérame, la faïence, la tomette et la terre cuite.

Les carreaux en pierre, posés à 30 jusqu’à 200 euros par m²

Il s’agit du marbre, du calcaire, du granit ou de l’ardoise. La pose de ce type de carreaux est plus compliquée et nécessite plus de savoir-faire.

Le carrelage particulier, posé à 10 jusqu’à 150 euros par m²

Cela renferme la pose des mosaïques, des carreaux d’imitation ou de la pâte de verre.

À part les modèles des matériaux utilisés, la taille des carreaux détermine aussi les coûts de la pose. Les petits formats reviennent plus cher. Ainsi, pour avoir un devis pour les travaux de carrelage, il faut connaître les matériaux et leurs tailles, ainsi que leur type de pose.