Quel poêle à bois choisir pour une maison BBC ?

Dans un monde où le mot d’ordre est « écologie », les maisons BBC sont les reines de l’économie d’énergie. Mais pour être labellisé, il faut se soucier des moindres détails et le chauffage est un élément primordial d’un foyer chaleureux. Voici les clefs pour être sûr de ne commettre aucun impair sur le choix de votre poêle à bois.

 « BBC », ça veut dire quoi ?

Toutes les maisons ne peuvent accéder au label BBC (« bâtiment basse consommation »). Les conditions d’accès sont strictes et exigeantes et votre habitation doit répondre aux normes de la RT 2012. Il faut impérativement qu‘elle s’appuie à minima sur une des énergies renouvelables, comme le solaire, le photovoltaïque ou le bois. Le but étant de limiter l’utilisation des énergies fossiles pour respecter notre planète et les ressources tarissables qu’elle renferme. 

De plus, les énergies renouvelables ont un rendement beaucoup plus intéressant que les énergies fossiles, puisqu’à l’exception du bois, elles ne nécessitent pas de transport et que leur transformation ne « coûte » rien en KWh, là où il faut compter 2,58 KWh d’énergie primaire pour produire 1 KWh avec les énergies fossiles.

Avant tout une question d’étanchéité pour un bon poêle à bois

Pour une maison BBC, il est primordial d’avoir le moins de déperditions de chaleur, et par conséquent d’énergie. Pour se faire, l’étanchéité de la maison est une condition sinéquanone. Or, votre poêle à bois devra s’approvisionner en air frais, sans pour autant perturber l’équilibre de votre atmosphère de vie ni nuire aux performances thermiques de ce type d’habitation.

Ce qu’il y a à retenir en premier lieu, c’est que la préoccupation principale à avoir est celle de l’alimentation de la chambre de combustion en air frais de votre poêle à bois. Son rendement dépendra de cette arrivée d’air et il vous faudra veiller à ce qu’elle soit suffisante et régulière pour assurer une combustion optimale, sans pour autant s’alimenter de l’air intérieur. 

De fait, prenez garde à axer votre attention sur la régularité et la qualité de l’approvisionnement en air frais de la chambre de combustion. Renseignez-vous également sur l’étanchéité de la trappe d’approvisionnement pour limiter au maximum le déséquilibre de votre maison et de son système d’isolation. Il vous faudra donc choisir un poêle à bois correctement dimensionné afin de chauffer suffisamment l’intérieur de votre habitation.

Des normes strictes et labellisées


Pour que votre poêle à bois soit conforme aux normes qu’exige une maison BBC, il est impératif qu’il comporte le label « Flamme Verte », décerné par l’ADEME (l’agence de l’environnement et de maîtrise de l’énergie).

Ce label, c’est la garantie que votre poêle a un rendement supérieur à 80%, qu’il émet de faibles quantités de monoxyde de carbone (ou CO) et qu’il produit peu de poussières. Il a été créé en 2014 et seuls les poêles à bois ayant obtenu entre 4 et 5 étoiles en ont été estampillés.

 

Les poêles à bois réputés pour leur respect de l’environnement

Quelques marques fournissent des poêles à bois d’excellentes qualités. Supra ou Aduro, par exemple, se sont vues attribuer le label « Flamme Verte » pour leurs modèles.

N’hésitez pas à mettre le prix pour le poêle que vous convoitez. Il vaut mieux parfois payer un peu plus cher au départ et amortir largement le tarif d’achat par les économies faites sur les années à venir. Vous pouvez aussi vous inspirer de nos idées pour bien choisir votre poêle à bois.