Que faire si votre maison est atteinte par la mérule pleureuse

368

Posséder sa propre maison est un rêve qui fait partie du plan de vie d’une majorité de gens. Ce moment tant attendu où le contrat est signé et les clés sont remises au nouveau propriétaire peut être compté parmi les événements marquants d’une vie. Malheureusement, il arrive que la maison cache des secrets qui, une fois révélés au grand jour, viendront ternir la vie des occupants. La mérule pleureuse fait partie de ces fléaux, trop peu connus, qui ne sont pas toujours décelés au moment de l’inspection et qui peuvent entrainer de sérieux problèmes.

La mérule pleureuse est une bactérie qui s’est mérité le triste surnom de cancer du bâtiment. Elle fait présentement des ravages dans plusieurs pays, dont le Canada et la France, sans que les autorités soient en mesure de contrôler sa propagation. Ce champignon est particulièrement dévastateur à cause du fait qu’il se développe rapidement. De type lignivore, la mérule se nourrit de l’humidité du bois, faisant ainsi décomposer la matière jusqu’à ce qu’elle perde son intégrité. Dès qu’un matériau contient de la cellulose (principale composante du bois), on peut le considérer comme étant sujet aux invasions de mérule pleureuse.

A lire également : En quoi consiste l'hydrocurage des canalisations ?

Comment reconnaître la mérule pleureuse avant qu’il ne soit trop tard

Vous constatez une sorte de ouate blanche qui apparaît sur les éléments structurels de votre maison (particulièrement au sous-sol)? Réagissez le plus rapidement possible! La mérule s’épanouit dans des environnements humides. Faites tout ce que vous pouvez pour éliminer l’humidité et améliorer la ventilation. Assurez-vous aussi de rendre tous vos éléments en bois résistants à l’eau. Bien sûr, vous devrez faire appel à des professionnels pour ne pas étendre la contamination par mégarde.

Comment traiter la mérule pleureuse

Malheureusement, le diagnostic tombe souvent alors que la mérule pleureuse est déjà très étendue. Si les mesures que vous avez prises pour freiner la propagation ne suffisent pas, faites l’essai d’un traitement fongicide.

A lire également : Comment réparer un éclat de béton ?

Première étape: retirer le bois infecté. Il ne reste plus rien à faire pour le bois qui a déjà été touché par ce fléau. Heureusement, le reste du bois pourra être traité.

Tous les éléments de maçonnerie doivent eux aussi être traités. Il est possible d’employer une technique qui consiste à stériliser ces éléments à l’aide d’une flamme, pour ensuite procéder à une application de produit fongicide. Ces traitements peuvent être efficaces mais ils impliquent que les occupants doivent quitter le domicile pendant des semaines, voire des mois.

Un diagnostic trop tardif?

Dans trop de cas, la mérule pleureuse est découverte alors qu’elle a parcouru toute la charpente de l’immeuble. La seule solution qui reste: détruire l’immeuble. En effet, c’est drastique mais afin d’éviter de contaminer les voisins et le terrain sur lequel est posé la maison, il faut absolument que toutes les sources de mérule pleureuse soient éliminées.

Comme vous avez pu le constater, il n’existe pas de solution miracle et bien souvent, la situation peut virer au drame. En ce moment, les experts en bâtiment se penchent de plus en plus sur la question. Espérons qu’à l’avenir, les gens soient davantage sensibilisés à ce problème pour réduire la portée de la mérule, avant que celle-ci ne puisse causer trop de dommages.

vous pourriez aussi aimer