Tout savoir sur le cyclamen : arrosage, entretien et caractéristiques

8

Le cyclamen est une petite fleur qui mérite que l’on lui porte toute notre attention. Vous voulez en savoir plus sur la plantation, la floraison, l’entretien du cyclamen ou encore son histoire et sa symbolique ? Dans notre guide complet, on vous dit tout ce que vous devez savoir sur le cyclamen.

Qu’est-ce que le cyclamen ?

Le cyclamen est une plante géophyte hivernale très élégante, assez rustique, qui fait éclore ses petites fleurs colorées et égaye notre paysage. En intérieur ou en extérieur, il est possible d’avoir des cyclamen, moyennant un bon entretien et un soin assidu.

A lire également : Comment transformer son jardin en un espace de jeux ?

On distingue bien le cyclamen des fleuristes (variétés hybrides F1 vivaces et non refleurissantes) du cyclamen botanique, qui est un couvre-sol idéal en sous-bois.

Le cyclamen se distingue par ses fleurs à l’allure fragile, à une tige fine et à ses feuilles vert argent ou vert foncé et marbré. Cette plante est plus solide et résistante qu’on ne le croit, ce qui lui permet d’être installée en intérieur comme en extérieur.

A lire également : Comment réaliser votre bassin de jardin ?

Le cyclamen fait partie de la famille des Primulacées (Primulaceae). Le cyclamen le plus répandu et que l’on trouve chez le fleuriste est le cyclamen persicum (cyclamen de Perse). À l’état sauvage, il existe quelques 24 espèces distinctes de cyclamens. Au fil du temps, des hybridations ont été réalisées et ont permis d’obtenir des variétés de cyclamens de toutes couleurs et de toutes tailles.

Mais voyons ensemble les grandes caractéristiques de cette fleur très appréciée, dont la diversité offre de multiples usages, en extérieur comme en intérieur.

Les caractéristiques du cyclamen

Le cyclamen peut avoir diverses apparences. Pétales flammés, frangés, bordés d’un liseré blanc ou présentant des motifs, des stries et même un parfum subtil et agréable.

Les amateurs de fleurs apprécient le cyclamen pour la variété de couleurs que l’on trouve dans le commerce. Le cyclamen a comme toutes les plantes et toues les fleurs un fort pouvoir décoratif, ce qui le rend attrayant.

Les couleurs du cyclamen sont très nombreuses. On trouve des cyclamens à fleurs rouge grenat, rose pâle, blanches, fuchsia, lilas, mauve, violet, saumon, pourpre, roses à liseré blanc ou blanches à liseré rose sur les pétales… Bien d’autres combinaisons sont possibles depuis l’arrivée des hybridations de fleurs et le développement du commerce des fleurs d’intérieur et d’extérieur.

Les fleurs du cyclamen mesurent en général entre 2 centimètres et 4,5 centimètres et possèdent un œil qui est souvent rose ou violet. Les cyclamens apparaissent en floraison hivernale au terme d’une croissance de minimum de trois ans. Avant cela, les feuilles se développent et le bulbe grossit en se nourrissant. Lorsque ce dernier est suffisamment fort, les fleurs peuvent enfin être produites.

Les feuilles et les pétales du cyclamen

Les feuilles de cyclamen sont, elles, caractérisées par leur aspect marbré de blanc et vert argent (ou foncé). Les feuilles du cyclamen sont un feuillage semi-caduc et persistant, regroupé en rosettes, dont la face supérieure porte l’aspect marbré de blanc. La face inférieure est souvent caractérisée par sa couleur pourpre. Le feuillage des cyclamens disparaît après la période de floraison, en période de repos.

Les fleurs des cyclamens sont solitaires, et la corolle de la fleur est composée de cinq pétales partiellement soudés. La corolle est tournée vers le sol, contrairement à de nombreuses fleurs dont la corolle est tournée vers le ciel ou à l’horizontale. Chaque pied de cyclamen produit de nombreuses fleurs, dont la hauteur de tige varie selon les espèces.

La fleur est fécondée. Une fois ce processus validé, la fleur se recourbe (ou plus exactement son pédoncule) et peut même s’enrouler, selon les espèces auxquelles on a affaire. Une fois entièrement épanouie, la fleur du cyclamen a les lobes qui se retournent.

La forme particulière du cyclamen tient du fait qu’elle se protège de la pluie afin de préserver son pollen. Les fruits de la plante sont alors protégés et rabattus près du bulbe, ce qui assure la pérennisation de l’espèce.

Germination et graines de cyclamens

Les cyclamens ont une germination relativement lente qui correspond à la période de tubérisation. Ceci signifie que la plante crée son tubercule, qui sert d’organe de survie à l’espèce. Les feuilles et les fleurs de cyclamen sont directement formés sur le bulbe : on note l’absence de tige aérienne à entre-nœuds. Ceci rend la culture du cyclamen assez délicate.

De la même manière, au cœur de ses caractéristiques, le cyclamen possède un seul cotylédon. Le deuxième cotylédon habituellement présent sur les espèces de certaines fleurs aurait disparu au cours des périodes d’évolution de cette espèce de plante.

Les graines de cyclamen, quant à elles, sont contenues dans une capsule qui mûrit sur le pied. Les fourmis sont souvent à l’origine de la dispersion de ces graines. C’est aussi pour cette raison que les cyclamens aiment bien les environnements riches et équilibrés, humifères, qui attirent les insectes.

Formats et couleurs des cyclamens

Les cyclamens (ici, cyclamen persicum) existent en divers formats. C’est bel et bien le cyclamen de Perse qui, suite à de nombreux travaux d’hybridation mis au point par les fleuristes et les horticulteurs, a permis la naissance de variétés de cyclamens toujours plus florifères, colorées, solides et rustiques.

Voici les variétés de cyclamens classées par taille et par ordre croissant :

  • Le cyclamen Smartiz
  • Le cyclamen Métis
  • Le cyclamen Tianis
  • Le cyclamen Premium
  • Le cyclamen Latinia
  • Le cyclamen Halios

Les pétales sont de tailles variées selon les formats choisis et conviennent à la culture en extérieur pour les plus gros gabarits (Premium, Latinia et Halios). Les formats les plus petits préfèrent les pots ou la plantation en jardinière (Smartiz, Métis, Tianis).

  • Le cyclamen Indiaka possède des pétales blancs à la base et colorés à leur sommet ;
  • Le cyclamen flammé possède des pétales dont le bord est en forme de flamme ;
  • Le cyclamen Victoria possède une crête sur ses pétales et un œil haut en couleur et très marqué ;
  • Le cyclamen Pipoca reste parfois en boutons ou en clochettes ;
  • Le cyclamen Fantasia est reconnaissable grâce à ses pétales à bords blancs ;
  • Le cyclamen Friola a des pétales qui ont un bord blanc et frangé ;
  • Le cyclamen Diva, enfin, possède un pétale imposant et plat, avec un œil très marqué.

Toutes les espèces de cyclamens existent en général en divers coloris. La gamme de couleurs va du rouge au rose, en passant par le fuchsia, les mauves, les blancs, le saumon… mais aussi le jaune et le bleu, pour les moins communs.

Symbolique du cyclamen

Le cyclamen n’a pas pas toujours existé sous ses diverses variétés et ses formes. Cyclamen Persicum a été introduit en Europe au début du XVIe siècle, au moment ou de nombreuses espèces de plantes ont été rapportées de l’Empire Ottoman.

Le travail de sélection des cyclamens a été initié par de nombreux horticulteurs, ce qui a rendu possible l’apparition de variétés hybrides et superbement sélectionnées. Le cyclamen conserve sa rusticité malgré les travaux d’hybridation et résiste au froid malgré son aspect fragile. Ceci explique son succès, au-delà de son esthétique et de son entretien simple en extérieur comme en intérieur.

En termes de symbolique, le cyclamen représente l’attachement fort, orné de sincérité et de pérennité. Une excellente raison d’en offrir, dans le cadre d’une relation amicale, amoureuse ou même professionnelle. Dans le langage des fleurs, offrir un cyclamen représente une marque de confiance.

Les cyclamens se trouvent généralement chez le fleuriste en pot, et non en fleurs coupées. Les cyclamens en pot peuvent soit reste en intérieur et orner votre décoration, ou se planter en terre à des endroits soigneusement choisis.

Nous allons vous détailler les caractéristiques de l’entretien du cyclamen d’intérieur et du cyclamen d’extérieur plus bas dans notre article.

Offrir un cyclamen en pot représente la pérennisation par excellence et signifie que l’on conçoit la relation avec la personne qui reçoit le cyclamen, sur la durée. Si l’on devait retenir un mot qui décrit bien la symbolique du cyclamen, ce serait l’adjectif “impérissable“. Il se dit également que la symbolique dégagée par le cyclamen peut aussi être apparentée à une douce jalousie et à une nostalgie du sentiment amoureux.

Provenance et histoire du cyclamen

Le cyclamen nous vient tout droit du Moyen-Orient et plus particulièrement de Grèce, de Syrie, de Turquie, d’Israël, de Tunisie et des îles méditerranéennes. Tout le pourtour Est du bassin méditerranéen est caractérisé par la présence des cyclamens à l’état sauvage. L’aire géographique couverte par les cyclamens est relativement large, aujourd’hui. On les retrouve dans le Sud de l’Europe, dans le Nord de l’Afrique et dans l’Ouest de l’Asie / Asie Mineure.

Le cyclamen pousse dans des zones plutôt isolées et à forte influence maritime, à l’exception de certaines espèces qui sont plus endémique dans les zones de montagne. Le caractère isolé de la présence de certaines espèces de cyclamens indique que cette fleur existe depuis longtemps, et qu’elle a su s’adapter tout en devenant variable, de manière naturelle.

Quelques régions de France, plutôt ombragées, accueillent le cyclamen à l’état sauvage. Le cyclamen est une fleur rustique dont le nom vient du grec kuklos, qui signifie cercle. On retrouve ici la logique de la forme arrondie du tubercule de la plante.

Utilisation du cyclamen dans l’histoire

Le cyclamen a été cultivé pour ses vertus médicinales par le passé et reste aujourd’hui une des plus belles plantes d’ornement à fleurs. On sait que dès l’Antiquité, le cyclamen était réputé pour ses nombreuses vertus. Le cyclamen contient en effet de la cyclamine, qui auraient un effet purgatif qui était apprécié des Romains.

Par ailleurs, en homéopathie, le cyclamen a été utilisé (Cyclamen Europaenum) pour servir de base à une médicament destiné à apaiser la dépression et le repli sur soi, à l’image de ces fleurs qui se replient lors de la formation des fruits, pour protéger les graines de la plante.

En dehors de ces propriétés thérapeutiques quelque peu délaissées et oubliées, le cyclamen est fortement apprécié depuis l’Antiquité pour son délicat parfum, une senteur subtile qui n’est cela dit pas propre à toutes les variétés de cyclamens. Ce parfum aurait peut-être été transformé en huiles parfumées ou en essences, selon la diversité des techniques connues à l’époque.

Les vertus aphrodisiaques du cyclamen auraient aussi été évoquées , notamment dès le IIIe siècle avant J-C. Un certain Théophraste évoquait alors la composition des philtres d’amour, en précisant l’utilisation du cyclamen, afin de raviver l’amour et la sensualité au sein des couples.

Une fleur romantique

Il se disait d’ailleurs à une époque, dans la tradition locale et orale, que le fait de poser un cyclamen sur le rebord de le fenêtre de la chambre parentale avait des vertus pour entretenir le bonheur du couple. Au-delà de la véracité de certaines croyances, il est certain que le fait de remplir sa maison de fleurs d’ornement et de poser son regard dessus au quotidien a des effets non négligeables sur la perception de la vie et des beautés qui nous entourent.

Dès son introduction en Europe, le cyclamen a été cultivé dans les jardins botaniques en tant que plante de collection. Le reine Elisabeth I d’Angleterre l’appréciait beaucoup mais la plante d’ornement fut peu à peu délaissée au cours du XVIIIe siècle, pour retrouver de l’intérêt lors du mouvement des Romantiques, au XIXe siècle.

Comment planter un cyclamen ?

Envie de réussir la plantation de votre cyclamen ? Tout d’abord, il faut savoir qu’en fonction de vos envies – plantation de cyclamen en intérieur ou plantation en extérieur, le processus et les étapes ne seront pas les mêmes. Commençons donc par les cyclamens au jardin, en extérieur.

Le cyclamen en extérieur

Si vous souhaitez planter des cyclamens en extérieur, il vous faudra choisir uniquement des variétés de cyclamens rustiques, c’est-à-dire résistantes au froid. Ces variétés sont coriaces et en plus, elles peuvent être odoriférantes. Il s’agit de cyclamens botaniques.

Les cyclamens rustiques sont nombreux. Les variétés les plus connues sont le cyclamen de Naples, le cyclamen de Crète, le cyclamen de Perse mais aussi le cyclamen coum et le cyclamen de Turquie. Ces plantes sont faciles à cultiver, profitez-en pour les choisir pour orner votre jardin et compléter vos parterres de fleurs.

Le cyclamen de Naples (cyclamen hederifolium) est connu pour ses fleurs odorantes qui fleurissent en septembre et en octobre. Les fleurs du cyclamen de Naples peuvent soit être roses soit blanches. Vous pouvez donc les mélanger, les éparpiller ou faire des zones bien distinctes à la plantation. Les fleurs du cyclamen de Naples apparaissent avant ses feuilles qui s’apparentent à un lierre qui peut subsister jusqu’à la mi-août sur vos parterres.

Le cyclamen de Crète, lui peut résister à des températures allant jusqu’à – 5 degrés °C.

Mise des bulbes de cyclamen en pleine terre

Procurez-vous des bulbes de cyclamens rustiques de calibre assez imposant, et surtout, très fermes. Si les bulbes semblent manquer de contenance, c’est peut-être qu’ils sont desséchés. On parle alors de bulbe déprimé. N’hésitez pas à plonger les bulbes de cyclamen dans de l’eau froide, une trentaine de minutes avant la mise en terre. Cette opération permet de réhydrater les bulbes.

Le cyclamen apprécie la mi-ombre et les sous-bois. La terre doit être humifère : ceci signifie qu’elle doit être de préférence riche en humus. Si la terre de votre jardin ne l’est pas, rien ne vous empêche d’ajouter un terreau riche, ou un compost mûr.

Espacez les bulbes de cyclamen d’une quinzaine de centimètres les uns des autres. Faites des trous à fond plat : une dizaine de centimètres de profondeur suffisent pour des cyclamens de Naples. Les bulbes de cyclamens coum (ou cyclamen de Cos) peuvent être rapprochés de 5 centimètres entre eux.

L’arrondi du bulbe doit se situer sur le dessous, et les quelques excroissances, vers le haut. C’est par là que le bulbe s’ouvrira. SI vous avez opté pour des cyclamens de Naples, il est possible que les bulbes présentent déjà des tiges florales. Recouvrir de terre les bulbes, sans tasser, et niveler doucement à la main.

Le cyclamen en intérieur

Nous parlons là des cyclamens “du fleuriste”, ou hybrides, plus adaptés aux pots.

Si vous décidez de planter des bulbes de cyclamen destinés à aller en intérieur, ceux-ci iront en pot ou en jardinière. Vous n’avez pas besoin de choisir des variétés de cyclamens rustiques si vos plantes d’ornement restent en intérieur pour décorer la maison. Elles s’y plairont d’ailleurs tout autant et seront faciles d’entretien.

Compter un bulbe de cyclamen pour un diamètre d’une quinzaine de centimètres dans un pot de terre cuite. Le cyclamen d’intérieur, comme les cyclamens d’extérieur, apprécie l’ombre légère. Si le pot doit aller en extérieur de temps en temps, n’oubliez pas d’entourer votre pot de plastique à bulles. Il aimera aussi être à l’abri du vent.

Recouvrez l’orifice d’écoulement d’un tesson de terre et tapissez le fond du pot d’un léger gravier. Ceci encouragera le drainage. Emplissez alors le pot avec un terreau riche mélangé d’une terre de bruyère et arrêtez-vous à 5 centimètres du bord du pot.

Placez votre bulbe de cyclamen en l’enfonçant doucement, à l’endroit, et tassez très légèrement le substrat autour. Recouvrir de terreau et arroser en bord de pot, sans stagnation d’eau au centre. Ceci évitera à l’eau de s’infiltrer dans les petits plis et anfractuosités du bulbe de cyclamen.

À quel moment planter les cyclamens ?

Pour avoir de beaux tapis de fleurs et pour obtenir une floraison naturelle, c’est-à-dire automnale (en septembre ou en octobre), la plantation des cyclamens se fait à la fin de l’été.

Pour vos plantations à cette période de l’année, vous avez le choix entre :

  • Le cyclamen de Naples
  • La violette des Alpes
  • Cyclamen Sicilium
  • Le cyclamen de Grèce
  • Cyclamen Africanum.

Pour optimiser la plantation de vos bulbes de cyclamens, il est important de bien respecter la saisonnalité et le type de terre qui conviendra à vos bulbes de cyclamen. N’hésitez pas à apporter de la tourbe, du sable ou un compost mûr à votre terre de jardin, pour offrir à vos bulbes une terre riche et humifère.

De manière générale, le cyclamen aime bien les sols bien riches et bien drainés. Certains cyclamens comme le cyclamen de Naples aiment bien les terres acides. cette acidité pourra être apportée par un ajout de terre de bruyère.

La floraison hivernale et printanière des cyclamens

Il est aussi possible de repousser la floraison à l’hiver et au printemps. Les variétés de cyclamens qui se prêtent le mieux à cette floraison sont les suivantes :

  • Cyclamen coum
  • Cyclamen étalé
  • Cyclamen de Perse
  • Cyclamen de Crète
  • Cyclamen de Turquie

Entretien du cyclamen : arrosage et soin

Les cyclamens sont des fleurs qui ne requièrent que peu d’entretien et qui pousseront aisément une fois qu’elles sont en terrain conquis. Les cyclamens sont des plantes vivaces qui ne durent qu’une saison. Cela dit, certaines espèces botaniques adaptées à la culture en pleine terre peuvent repousser chaque année sans effort ou soin particulier.

Les cyclamens apprécient de manière générale la mi-ombre et n’aiment pas le soleil direct. La température qui leur convient se situe entre 13 et 18 degrés. L’arrosage se fait entre une et deux fois par semaine.

Comment arroser un cyclamen ?

Une fois votre plantation effectuée ou lorsque vous rapportez votre pot de cyclamen de chez le fleuriste, arrosez modérément, en prenant soin de verser l’eau sur les bords du pot.

Il est important de ne jamais verser d’eau sur le tubercule. En effet, l’eau peut s’infiltrer dans les anfractuosités du bulbe et faire pourrir le tout. Une règle à respecter est d’effectuer un arrosage modéré mais régulier pendant toute la période de floraison. ceci permettra aux fleurs de perdurer.

SI vos cyclamens sont en jardinière, arrosez modérément étant donné que le drainage n’est pas le même qu’en pleine terre. Les feuilles de cyclamen ne doivent jamais être arrosées, pour les mêmes raisons : éviter le pourrissement. Il est possible, pour des cyclamens en pot, de verser l’eau directement dans la soucoupe.

Entretien du cyclamen d’intérieur

Le cyclamen d’intérieur apprécie un soin simple mais nécessaire :

  • Enlever régulièrement les feuilles et fleurs fanées et séchées par torsion des tiges ou au ciseau
  • Apporter de l’engrais soluble pour plantes fleuries, de temps en temps, hors période de repos (été)
  • Après la floraison, rempoter le tubercule
  • Reprendre l’arrosage en septembre lorsque la fraîcheur est de retour
  • L’apport d’engrais peut reprendre en début de floraison

Quand le cyclamen fleurit-il ?

La floraison du cyclamen se fait généralement entre octobre et février. Cette floraison s’étale sur deux mois, bien qu’aujourd’hui, grâce aux évolutions des techniques de culture, il soit possible de trouver des cyclamens qui entrent en floraison à n’importe quel moment de l’année. Ainsi, vous pouvez avoir des cyclamens qui fleurissent entre février et juin.

Vous pouvez donc trouver chez les fleuristes des cyclamens toute l’année, en fleurs. En extérieur ou en intérieur, il est intéressant de noter que le cyclamen peut parfois fleurir toute l’année, en fonction du temps et des conditions dans lequel la plante se développe.

Les conditions de culture du cyclamen peuvent aussi fortement influencer sa “mémoire de floraison” et les habitudes prises par la plante au cours des trois ans de croissance qui précèdent la première floraison du cyclamen.

Comment faire refleurir un cyclamen ?

Avant toute chose, il faut savoir qu’avant de repartir, un cyclamen comme toute plante a besoin d’une période de repos. À la fin de la floraison, retirez toutes les fleurs fanées et placez votre plante à l’ombre, en extérieur, en évitant soigneusement les périodes de gelées et de vent froid. Le bulbe doit être gardé au repos durant tout l’été en lieu sec et sombre.

Il existe plusieurs petites astuces à suivre si vous souhaitez voir vos cyclamens refleurir. SI vous respectez les conseils suivants, dès le retour de la fraîcheur, en septembre, votre bulbe de cyclamen devrait refleurir :

  • Poursuivez l’arrosage après la floraison et réduire l’arrosage petit à petit ;
  • Dès l’apparition d’un feuillage jaunissant, cessez l’arrosage et supprimez les feuilles touchées ;
  • Conservez toujours le cyclamen en pot en zone ombragée et non en plein soleil, et ce, jusqu’à l’arrivée de l’automne ;
  • Si cela s’avère nécessaire, rempotez le tubercule, laissez-le dépasser d’un tiers en dehors du terreau et stimulez la croissance en reprenant l’arrosage de manière parcimonieuse ;

En suivant ces conseils, et si la variété choisie s’y prête, vos cyclamens devraient refleurir l’année suivante. Les espèces vivaces non issues de cultures adaptées ne refleuriront pas malgré vos efforts. Préférez les cyclamens de culture, qui sont dans tous les cas les plus couramment disponibles dans le commerce.

Les problèmes fréquents du cyclamen

Les cyclamens peuvent rencontrer de petits soucis : feuilles jaunies, feuilles ou fleurs qui tombent, pourrissement du tubercule… Voici la liste des soucis fréquents rencontrés par le cyclamen :

  • Développement de champignons (oïdium)
  • Présence d’insectes
  • Jaunissement des feuilles (Fusariose)

Les champignons qui peuvent nuire au développement de vos cyclamens en intérieur et en pot sont l’oïdium, ou pourriture grise. Ces moisissures blanches ou grises peuvent apparaître sur les feuilles et les boutons de fleurs.

L’humidité stagnante est à éviter sur les feuilles : aérez souvent la pièce et évitez de placer votre pot dans une pièce humide (salle de bains). Des traitements au soufre peuvent aider les cyclamens à se débarrasser de leurs champignons.

Les insectes qui peuvent envahir les cyclamens sont souvent les pucerons et le thrips. En curatif, tentez des pulvérisations de produit à base de pyrèthre. S’il s’agit d’un invasion de thrips, alors il faudra couper les fleurs malades et les détruire (ne pas les laisser se détériorer sur la terre du pot).

La fusariose ou jaunissement des feuilles, est une maladie typique du cyclamen et très spécifique. Les feuilles jaunissent, le tubercule se ramollit. Les températures trop, élevées sont responsables de cette maladie ainsi que les écarts de températures ou encore les excès d’engrais ou d’azote.

Comment récupérer un cyclamen trop arrosé ?

Un excès d’humidité peut favoriser le pourrissement : veillez à ne pas trop les arroser. Si vous pensez avoir trop arrosé votre cyclamen et si vous avez envie de le faire repartir, pas de panique, on vous donne quelques conseils.

Le mieux est de cesser l’arrosage et laisser la motte sécher un peu, tout en ayant soin de retirer toutes les feuilles et fleurs flétries, fanées ou prêtes à tomber.

Les feuilles de mon cyclamen tombent : que faire ?

Les feuilles et les fleurs du cyclamen peuvent tomber, sans raison apparente. Des fleurs ou des feuillent qui tombent peuvent être dues à un manque d’eau ou à un excès d’eau, mais aussi à une température excessive.

Dans le cas où le cyclamen a reçu trop d’eau, laissez sécher la motte. Les fleurs qui pendent vont alors sécher. Enlevez-les délicatement en pinçant la fleur à la base de la tige, et en tirant la fleur vers le haut.

SI vous pensez que le cyclamen manque d’eau, reprenez un arrosage doux, en évitant de’arroser au centre sur le tubercule. Votre cyclamen devrait reprendre du poil de la bête. Prenez soin de retirer les fleurs et les feuilles qui sont flétries ou qui seraient tombées dans le pot, pour éviter de favoriser un pourrissement et de propager le problème.

SI vous pensez que la température de la pièce est excessive, placez le pot ou la jardinière de vos cyclamens dans une pièce plus fraîche, hors gel, le temps que la plante retrouve son confort. Laissez la plante si elle s’y plaît et évitez de trop déplacer les pots durant la période de repos ou même de floraison des cyclamens s’ils sont en forme.

Les feuilles de mon cyclamen jaunissent

Pourquoi les feuilles de cyclamen jaunissent-elles ? Ceci peut être dû à une fusariose (maladie spécifique du cyclamen – voir ci-dessus) ou à un arrosage trop copieux. Même s’il est conseillé d’arroser les cyclamens une à deux fois par semaine, tout dépend bien sûr des conditions ambiantes de culture et de soin.

SI les feuilles de votre cyclamen jaunissent, il y a de fortes chances que celui-ci ait reçu trop d’eau et qu’il sature. Là encore, faites sécher la motte afin d’empêcher les racines de pourrir. SI les racines pourrissent, votre cyclamen ne pourra pas repartir.

À l’inverse, il se peut que le cyclamen réagisse mal et qu’il ait besoin de plus d’eau, mais pas par le biais d’un arrosage. Si votre intérieur est bien sec, il l’est peut-être un peu trop et vous devrez alors relever l’hygrométrie. ceci peut se faire en installant des billes d’argile humides sous le pot de votre cyclamen.

Les billes d’argile humidifiées permettent à la plante de profiter d’un peu d’humidité indirecte sans devoir considérablement augmenter la fréquences des arrosages (risque de pourrissement).

Le cyclamen peut donner des signes de faiblesse avec feuilles jaunissantes dès lors qu’un déséquilibre existe entre l’atmosphère (trop sèche) et l’humidité présente dans le pot (terre trop imbibée). Il faut alors rééquilibrer l’un ou l’autre, et si possible les deux, pour revenir à des conditions idéales de croissance ou de maintien de floraison du cyclamen.

Les fleurs de mon cyclamen sont molles et pendent

C’est l’une des faiblesses du cyclamen. Si vous remarquez que les fleurs de votre cyclamen pendent mollement dans leur pot ou dans la jardinière, il y a de fortes chances pour que votre cyclamen ait :

  • Soit trop d’eau
  • Soit besoin d’eau

Attention, là encore, à un arrosage excessif et proche d’une source de chaleur. N’hésitez pas à lui donner un peu d’engrais à fleurs de temps à autres : les cyclamens aiment bien une terre riche et il se peut que la plante ait utilisé toutes les ressources de sa terre. Si besoin, rempotez et enrichissez la terre au moyen d’un compost ou d’un peu de tourbe.

S’il s’avère que le cyclamen manque d’eau, vous pouvez aussi placer le pot dans un seau d’eau tiède, à laisser ensuite bien égoutter. Gardez à l’esprit que les cyclamens se plaisent dans des températures qui ne descendent pas en-dessous de 13 degrés et ne montent pas au-dessus de 18 degrés. Il s’agit du même processus qui est employé avec certaines orchidées, qui sont aussi sensibles à un écart d’humidité entre air et terre.

Cyclamens : attention aux sources de chaleur

Vérifiez bien que votre plante ne se situe pas à proximité, même légère, d’une source de chaleur. Parfois, il suffit de déplacer un pot de fleurs d’endroit pour qu’il se sent à son aise et reprenne. Un simple appareil qui fonctionne souvent (chaîne hi-fi, par exemple) peut dégager une source de chaleur douce, qui peut s’avérer trop importante pour ces plantes. Vous assisterez alors au pourrissement des racines (trop d’eau et chaleur constante).

Il n’est pas dit que le fleurs de votre cyclamen repartent après avoir effectué toutes ces vérifications et changements dans l’environnement de votre cyclamen. Dans ce cas-là, retirez les fleurs une à une et délicatement en les pinçant à la base de la tige et en tirant vers le haut.

Une idée reçue consiste à croire qu’en aérant souvent une pièce en hiver, une plante aura de quoi se réguler et retrouver son équilibre. Cela est vrai si l’arrosage est effectué dans le respect des besoins de la plante et si celle-ci n’est pas entreposée près d’une source de chaleur, quelle qu’elle soit.

Où installer un cyclamen en intérieur ?

Dans un intérieur et afin d’optimiser votre décoration, le cyclamen sera la plante à fleurs idéale pour égayer un lieu d’habitation.

Si vous optez pour des variétés de cyclamens d’intérieur, placez votre pot ou vos jardinières à cyclamens dans une entrée, dans un salon, une véranda , une cuisine ou encore une serre froide.

Les cyclamens d’extérieur, eux, seront aussi heureux à mi-ombre et sans lumière directe, sur un balcon, une terrasse, en tant que couvre-sol dans un massif, un parterre ou une bordure.

En extérieur, le pH du sol doit être neutre, sauf pour certaines espèces de cyclamens qui apprécient l’acidité, modulable grâce à l’ajout de terre de bruyère.

Comment conserver un cyclamen l’hiver ?

Le cyclamen non rustique est heureux entre 13 et 18 degrés. S’il est placé dans une pièce fraîche et lumineuse (mais pas en lumière directe), alors vous pourrez aisément le conserver en fleurs plus longtemps.

Si vous avez une véranda ou un petit jardin d’hiver, vous ferez le bonheur de vos cyclamens. Ne chauffez pas la pièce et gardez les températures hors gel. Une plante qui aime les températures fraîches peut vite souffrir d’un excès de chaleur, même si l’on a  tendance à croire que les plantes s’adaptent. Malgré leur aspect fragile, les cyclamens résistent mais doivent recevoir un minimum de soin, en respectant l’équilibre et l’hygrométrie de la pièce.

Cyclamen botanique et cyclamen hybride

Aujourd’hui, on trouve essentiellement le cyclamen sous sa forme hybride, chez les fleuristes. Il faut savoir que ces espèces peuvent refleurir d’année en année si vous les entretenez bien. Le cyclamen pousse bien évidemment encore naturellement à l’état sauvage. Il est aussi très apprécié des jardiniers, dans les parcs, pour son aspect poétique et délicat, dans sa floraison hivernale.

Avez-vous déjà remarqué la féerie des cyclamen lors d’une balade en forêt au cœur de l’hiver ? Les tapis de cyclamen servent de refuge naturel à de nombreux insectes à l’état sauvage. Ces jolies fleurs colorées apportent des touches de couleurs appréciées au milieu des paysages gris de l’hiver.

Si vous décidez de tenter de rapporter des cyclamens sauvages, ne comptez pas sur ces espèces pour refleurir d’une année sur l’autre. Il ne s’agit pas de cyclamens hybrides mais botaniques, rustiques et peu aptes au transfert domestique. Ces espèces vivaces pourront peut-être égayer votre jardin quelques jours ou quelques semaines mais ne refleuriront pas d’une année sur l’autre.

Les cyclamens peuvent s’offrir en toute circonstances mais en particulier pour témoigner d’une grande affection, d’une sincérité et d’un attachement amical ou amoureux légèrement nostalgique. 

En pot de large diamètre, on trouve les cyclamens prêts à rapporter chez soi en guise d’ornement décoratif agréable à l’œil du fait de la délicatesse des pétales et de leurs couleurs. Il est possible de placer diverses variétés de cyclamens dans un même pot de grand diamètre, afin d’obtenir un festival de couleur lors de la floraison. N’hésitez pas à mélanger les types de cyclamens à floraison automnale ou hivernale si les conditions s’y prêtent, que ce soit pour des plantes d’intérieur ou du jardin.

vous pourriez aussi aimer