Conseils pour peindre du bois extérieur

Le bois est un matériau naturellement beau, mais il demande un entretien plus ou moins régulier pour résister. Surtout, s’il est exposé à l’extérieur. En effet, il doit être traité efficacement pour le protéger efficacement contre les intempéries. La peinture bois semble une solution efficace pour répondre à ce besoin. Néanmoins, il faut une bonne préparation et un meilleur choix de la peinture à appliquer.

Peinture spéciale bois extérieur

La condition des boiseries extérieures est plus délicate, car elles sont exposées à toutes les agressions climatiques ainsi qu’aux UV. Il importe alors de les protéger efficacement afin de maintenir leur qualité et leur aspect d’origine. Pour cela, la peinture bois extérieur est une des meilleures options.

A découvrir également : Bois ou composite ? Bien choisir pour sa terrasse

C’est une peinture spécifique dédiée à cet effet. Non seulement il va servir à peindre le bois et à lui donner un côté esthétique. Il va aussi servir de traitement pour vos boiseries extérieures. Elles sont donc efficaces pour assurer la résistance et la durabilité de vos mobiliers, clôtures, abris de jardin, etc. C’est d’ailleurs la solution utilisée pour entretenir les maisons en bois.

À noter qu’utiliser n’importe quelle peinture peut produire l’effet inverse. C’est-à-dire que bois ne bénéficie d’aucune protection contre les agressions extérieures, mais la peinture risque de s’écailler rapidement. Sans compter la perte de temps et d’argent dans cet investissement.

A voir aussi : Sécurité de votre maison : faites appel à un serrurier à Annecy

Comment choisir la peinture ?

Il existe différents types de peinture bois extérieurs que vous pouvez choisir en fonction de la durée de protection souhaitée. Tout dépend aussi des conditions climatiques de votre région et du type de support à peindre. Le temps de séchage et le rendement sont aussi variables. Il y a aussi la lasure bois couleur ou transparente.

La peinture bois acrylique ou à l’eau est soucieuse de l’environnement et permet aussi au bois de respirer. Elle sèche rapidement, et il n’y a pas trop de souci au niveau de l’odeur de la peinture.

La peinture bois solvant, appelée aussi glycérophtalique, est la solution la plus adaptée dans les conditions extrêmes. En d’autres termes, elle est idéale pour les zones où les facteurs météorologiques sont agressifs. Plus polluante que la peinture à l’eau, elle est aussi plus longue à sécher.

Enfin, il y a la peinture bois alkyde qui est parfaite pour les zones tempérées. Moins résistante que la peinture au solvant, elle offre quand même un meilleur résultat que la peinture à acrylique. Mais cette dernière peut, malgré tout, faire tenir le bois 3 ans au minimum avant le prochain entretien. La peinture alkyde satisfait aussi ceux qui recherchent un rendu satiné.

Comment peindre les boiseries extérieures ?

À travers un diagnostic de l’état du support, il vous sera facile de déterminer la microporosité de la peinture. Il faut déduire si le bois a besoin de respirer ou s’il est assez résistant.

Après, il faut passer à la préparation de la surface à peindre. Pour commencer, il faut poncer toutes les surfaces à peindre (un papier-verre serait suffisant pour les bois neufs). Mais il arrive qu’un simple dépoussiérage soit suffisant. Vous pouvez nettoyer avec un compresseur ou une simple brosse.

Dans le cas où il y a des trous sur certaines parties, il faut les reboucher avec de l’enduit ou de la pâte à bois. En fait, la surface doit être la plus lisse possible pour que le rendu soit optimal. L’utilisation d’une sous-couche est recommandée, bien que ce ne soit pas obligatoire. À ce stade, vous pouvez appliquer votre peinture bois et attendre qu’elle soit sèche avant de le peigner à nouveau.

vous pourriez aussi aimer