Comment l’humidité de votre maison affecte votre confort ?

55

Quel que soit l’endroit où vous vivez, l’humidité affecte votre confort, sans doute beaucoup plus que vous ne l’imaginez. Dans les régions côtières, notamment au sud de la France, les habitants peuvent s’attendre à un taux d’humidité quotidien moyen de 76 % en plein été.

En ces jours où l’air est saturé en vapeur d’eau, il est naturel de chercher un soulagement à l’intérieur de votre maison… mais lorsque cette humidité extérieure se combine avec celle que vous créez à l’intérieur, votre maison peut devenir un environnement moite, étouffant et inconfortable, jusqu’à devenir dangereux en période de forte canicule. On ne peut rien contre l’humidité extérieure, mais on peut agir efficacement sur l’hygrométrie de notre foyer pour maintenir une bonne qualité de vie.

Qu’est-ce que l’humidité relative (HR) ?

L’humidité relative est la quantité de vapeur d’eau dans l’air. Elle est exprimée en pourcentage par rapport à la quantité d’humidité que l’air peut contenir lorsqu’il est totalement saturé. La quantité d’humidité que l’air peut contenir dépend de la température ambiante. Plus l’air est chaud, plus il peut contenir de vapeur d’eau. Lorsque l’air est saturé à 100 %, on dit qu’il a atteint son point de rosée. Dans ce cas, l’humidité commence à se condenser sur les fenêtres, les réfrigérateurs et les autres objets de votre maison. L’humidité relative peut être mesurée avec un hygromètre. Vous pouvez en savoir plus sur les hygromètres en lisant ce dossier complet sur Wizza.

Lorsque la chaleur se combine avec des niveaux d’humidité élevés, l’air est perçu comme étant plus chaud que ce que le thermomètre affiche. L’indice de chaleur, également appelé température ressentie, mesure la sensation de chaleur en tenant compte de la température mais aussi de l’humidité. C’est l’inverse de l’effet de refroidissement éolien en hiver, qui calcule la température ressentie en fonction de la force du vent.

Comment des niveaux d’humidité élevés affectent-ils votre confort ?

Un taux d’humidité élevé dans votre maison produit des conditions humides et perturbe les habitudes de sommeil, mais c’est peut-être le moindre de vos problèmes de confort. L’humidité excessive crée un environnement idéal pour le développement de la moisissure, des bactéries et autres organismes pathogènes et allergènes. Les environnements humides favorisent les crises d’asthme et provoquent des irritations des yeux, du nez et de la gorge. L’humidité intérieure excessive déclenche et aggrave également les symptômes des personnes souffrant d’autres troubles respiratoires ou d’allergies. Notons également un impact non négligeable sur l’humeur, avec une tendance à la nervosité et à l’irritabilité.

Les conditions d’humidité empêchent le corps de se refroidir par la transpiration. Lorsque vous transpirez, l’humidité s’évapore de votre peau dans l’air. Si celui-ci est déjà bien chargé en eau, ce processus d’évaporation est interrompu, et vous vous sentez trempé et mouillé. Le taux d’humidité idéal à l’intérieur se situe entre 45 % et 55 %. Il ne devrait pas dépasser 60 %. En moyenne, nous passons 90 % de notre temps à l’intérieur, dont 60 % à la maison. En gardant cela à l’esprit, il est facile de comprendre pourquoi le maintien d’un niveau d’humidité adéquat dans votre maison est essentiel non seulement pour votre confort, mais aussi pour votre santé et votre bien-être.

Que pouvez-vous faire contre l’excès d’humidité ?

L’élimination de l’excès d’humidité est un effet secondaire au refroidissement. La première chose que vous pouvez faire pour lutter contre l’humidité intérieure est donc de vous assurer que votre climatiseur est réglé et fonctionne correctement. Cependant, la fonction première d’un climatiseur est de refroidir votre maison, et non d’éliminer l’humidité. Dans les régions très humides (côtières notamment), la plupart des ménages ont intérêt à investir dans un déshumidificateur pour toute la maison ou pour chaque pièce afin d’éliminer l’excès d’humidité.

Les ventilateurs de plafond et d’extraction contribuent également à contrôler l’humidité intérieure et à accroître votre confort. Les ventilateurs de plafond créent une brise qui augmente l’effet de refroidissement sur votre peau. L’utilisation d’un ventilateur de plafond abaisse la température ressentie de manière considérable, allant jusqu’à 10° degrés en mois. Les ventilateurs d’extraction dans la cuisine et la salle de bains éliminent l’humidité générée par les douches chaudes et longues et la cuisson.

Comme l’air humide retient plus de chaleur, prendre des mesures pour déshumidifier votre maison en été vous fera économiser de l’argent. L’air sec est plus frais en raison de l’effet d’évaporation sur votre peau. En éliminant l’excès d’humidité de votre maison, vous pourrez régler votre thermostat à une température plus élevée. Pour chaque degré d’augmentation de votre thermostat, vous consommerez jusqu’à 3 % d’énergie en moins, sans compromis sur le confort.

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!