Se procurer un rafraichisseur d’air en été : les raisons

9

L’été approche à grands pas, la chaleur augmente progressivement dans votre maison et il est souvent difficile de se sentir à l’aise à cause de la température très élevée. Beaucoup optent de façon courante pour un ventilateur afin de retrouver un peu de fraîcheur. Cependant, cela ne contribue pas à la diminution de la température dans le logement à proprement parler. D’autres préfèrent carrément se tourner vers une climatisation.

Malheureusement, cette dernière s’avère coûteuse à l’achat et demande une installation très compliquée. En plus, son fonctionnement nécessite la présence d’un fluide frigorifique contribuant à l’émission de gaz à effet de serre. Finalement, l’ultime solution est de se pencher sur un rafraîchisseur d’air. Retrouvez dans cet article, tout ce qu’il y a à savoir à propos de cet appareil, ainsi que les avantages qu’il vous offre.

A lire en complément : Comment choisir un interphone connecté sans fil

Un rafraîchisseur d’air, qu’est-ce que c’est ?

Les rafraîchisseurs d’air sont des appareils très simples, économiques et commodes, tout en étant écologiques. En été, ils sont d’une grande utilité. Ces appareils ont généralement deux fonctions principales : l’humidification de l’air et la ventilation.

Durant l’été, lorsque l’air devient sec, la peau devient également sèche. La régulation de la température peut ainsi devenir problématique pour le corps. Pour donc apporter une sensation de fraîcheur très importante dans votre pièce, répandre un air humide dans cette dernière devient la meilleure solution.

A lire également : 3 situations dans lesquelles vous avez besoin d'un serrurier en urgence

Un rafraîchisseur d’air : que dire de son fonctionnement ?

Le rafraîchisseur d’air a un mécanisme de fonctionnement très simple. La première étape consiste à faire le plein du réservoir d’eau. Il est essentiel de mettre dans le réservoir le pain de glace afin d’obtenir une eau bien froide. L’augmentation de la fraîcheur de l’eau favorise une meilleure diminution de la température ambiante de la pièce. À l’aide d’une pompe, il sera possible de remonter l’eau jusqu’au filtre tampon. À travers ce filtre humidifié, se propulse alors l’air chaud qui est au préalable aspiré.

De façon générale, ces appareils sont adaptés à des logements faisant entre 15 à 40 m². Ils disposent d’une autonomie de 10 h et arrivent à baisser la température de 3 à 8 degrés en moyenne.

Comment effectuer le choix d’un bon rafraîchisseur d’air ?

Tout d’abord, il faudra répertorier les besoins pour lesquels on opte pour l’utilisation d’un rafraîchisseur d’air. Pour ce faire, il faut :

  • Prendre en compte le volet prix : en fonction des paramètres et des fonctionnalités inclus, certains modèles de rafraîchisseur d’air requièrent de gros budgets. Vous n’êtes donc pas tenu de vous procurer ces modèles si vous n’en voyez pas l’utilité.
  • Le choix du modèle de votre rafraîchisseur d’air doit être fait en fonction de la taille et de l’espace disponible dans votre logement.
  • S’intéresser à certains paramètres du réservoir d’eau ; prendre en compte la capacité, la puissance et l’autonomie du rafraîchisseur d’air.
  • Pensez aux fonctionnalités qui vous seront d’une certaine utilité : par exemple, vous pouvez opter pour des rafraîchisseurs d’air ayant un Mode Nuit, un Mode jour, une Minuterie, ou encore un appareil oscillant. Vous pouvez voir le comparatif ici, pour avoir une idée des meilleurs rafraîchisseurs d’air disponibles sur le marché.

L’installation et l’entretien d’un rafraîchisseur d’air

Le rafraîchisseur d’air est loin de nécessiter une installation complexe. Ce sont des appareils dotés généralement de roulettes et susceptibles d’être facilement déplacés dans tous les coins d’une pièce. À l’opposé du climatiseur, les rafraîchisseurs d’air n’exigent pas une perforation du mur et ne demandent pas non plus la prévision d’une évacuation d’eau.

Le volet entretien d’un rafraîchisseur d’air est tout aussi aisé à saisir. En effet, l’appareil n’exige pratiquement rien d’extraordinaire.   Il vous suffit de réaliser un nettoyage régulier du réservoir d’eau afin d’éviter les dépôts calcaires. Un nettoyage régulier doit être aussi prévu pour le pré-filtre afin de le débarrasser des grosses poussières. Une fois la période d’été avec sa chaleur passée, il faudra bien sécher l’appareil dans l’optique d’une prochaine utilisation.

Les points positifs que relève l’utilisation d’un rafraîchisseur d’air

En plus d’être moins cher, ce type d’appareil est très économique. Le rafraîchisseur d’air est convenable à ceux qui n’ont pas un budget colossal. Clairement moins coûteux qu’un climatiseur mobile ou mural, il peut être accessible à un prix d’achat compris entre 50 à 500 euros en fonction des modèles. Il n’est pas du tout énergivore, avec une consommation n’atteignant pas les 100 watts. On lui relève également un bon rendement et il se présente comme une meilleure alternative par rapport au climatiseur qui consomme beaucoup d’énergie.

Avec un fonctionnement simple, le rafraîchisseur d’air est très fiable et durable. Pour rafraîchir une pièce de 30 m², il vous faudra juste un modèle standard et le tour est joué.

Sauvegarder les richesses de la planète et limiter le réchauffement climatique doivent être une priorité pour tous.  Pour ce faire, l’utilisation d’un rafraîchisseur d’air sera d’une grande aide puisqu’il est moins nocif pour la nature contrairement à un climatiseur. En effet, il n’intègre pas de gaz frigorifique pouvant entraîner l’effet de serre. De ce fait, il est moins polluant.

Il ne nécessite pas d’évacuation puisqu’en utilisant un rafraîchisseur d’air, on a plus besoin d’effectuer un trou dans le mur ou de faire passer par une fenêtre un tuyau disgracieux. Son installation ne nécessite pas non plus l’intervention d’un expert. Il faut juste le connecter à une prise afin de le rendre fonctionnel.

Soulignons également que l’appareil regorge de diverses fonctionnalités, et donc, sa mission ne se limite pas qu’au rafraîchissement de l’air.  En fonction des modèles, il peut être utilisé pour du filtrage, l’humidification, la ventilation, l’ionisation ou même la purification de l’air.

Les aspects négatifs soulevés au niveau du rafraîchisseur d’air

Le fait que l’appareil exige un entretien régulier peut jouer en sa défaveur chez certains utilisateurs. Aussi, pour éviter les mauvaises odeurs, le dépôt de calcaire et la prolifération des bactéries, il faudra changer le tampon au moins une fois par an.

Par ailleurs, les modèles intégrant un réservoir de petite taille disposent d’une autonomie limitée, ce qui exige un remplissage régulier du réservoir. De plus, son système de rafraîchissement ne sera pas capable d’apporter le froid d’une climatisation.

vous pourriez aussi aimer