Comment réparer un éclat de béton ?

51

Les ouvrages en béton sont soumis à diverses agressions qui, avec le temps, finissent par provoquer des éclats de surface. Ces dégâts affectent non seulement l’esthétique des structures, mais ils peuvent aussi mettre en péril leur solidité. Pour éviter les mauvaises surprises, il convient d’effectuer des travaux de réparation sur les éclats de béton avec des produits adaptés comme le mortier fibré par exemple.

Le mortier de réparation fibré : de quoi s’agit-il ?

Le mortier fibré est fabriqué à partir de différents types de sables majoritairement siliceux et de ciments spéciaux. On y ajoute des adjuvants et de fibres synthétiques qui permettent d’augmenter la densité du matériau. Vous souhaitez réparer des ouvrages en béton détériorés, sur des surfaces verticales ou horizontales (dalles, murs…) ? Il est tout à fait possible de réaliser ces travaux grâce à un mortier de réparation fibré qui garantit une bonne reconstitution du béton et réparera l’éclat de surface. De plus, c’est un produit prêt à l’emploi. En fonction de vos besoins, vous pouvez opter pour un matériau à prise rapide ou semi-rapide et à forte réduction de poussière. Voici les étapes à suivre pour réparer les éclats de surface à l’aide du mortier de réparation fibré.

A voir aussi : Quels sont les principaux types de revêtement des sols industriels ?

Étape 1 : préparez le support dégradé avant l’application du mortier fibré

La surface à réparer doit être saine et propre. Vous devez donc procéder à un nettoyage en piquant le béton pour éliminer les parties peu résistantes ou non adhérentes. Pour y arriver, servez-vous d’un pic métallique ou d’un marteau à pic. Ensuite, utilisez une brosse métallique pour enlever les zones friables. La poussière et les impuretés peuvent compromettre l’adhérence du mortier de réparation. Retirez-les de la surface à l’aide d’une balayette. Un coffrage vertical s’avérera nécessaire si les dégâts sont importants. Pour finir cette première étape, humidifiez à refus la surface et laissez ressuer.

A lire en complément : Rendez-vous sur ce site pour vos problèmes de portes

mortier de réparation

Étape 2 : appliquez une solution d’accrochage

Servez-vous d’un pinceau ou d’une brosse pour appliquer la solution d’accrochage ou barbotine sur le support. En effet, celle-ci est constituée d’une résine d’accrochage qui aide à avoir une bonne adhérence entre la surface et le mortier. Toutefois, veillez à bien diluer la résine dans l’eau pour ne pas rater l’opération. Généralement, il est conseillé de prendre 2 volumes d’eau pour 1 volume de résine.

Étape 3 : appliquez le mortier fibré sur l’éclat de béton

La solution d’accrochage est encore poisseuse ? C’est l’idéal. Avant qu’elle ne sèche, appliquez le mortier de réparation sur la surface. À ce stade, utilisez une truelle pour appuyer et serrer fortement le matériau pour qu’il adhère. En fonction de vos besoins et de la quantité du produit disponible, chargez en épaisseur jusqu’à 70 mm maximum.

À présent, laissez durcir pendant quelques minutes avant d’effectuer les travaux de finition. Utilisez une éponge ou une taloche. Sur un nez-de-marche, un fer à marche vous permettra de mieux réaliser l’arrondi.

Par ailleurs, le mortier fibré est différent du béton fibré qui est majoritairement composé de sable, de ciment, de gravier et d’eau. Dans sa composition, il est très proche du béton traditionnel et classique. Il ne faut pas non plus le confondre avec le béton imprimé qui sera dédié, quant à lui, à la fabrication de revêtements décoratifs : il est coulé puis tamponné afin de réaliser des motifs particuliers.

Que retenir ? Pour réparer un éclat de béton, il suffit de suivre les étapes indiquées dans cet article. L’opération requiert des matériaux adaptés, compacts et résistants comme le mortier de réparation fibré.

vous pourriez aussi aimer