Les avantages du béton fibré

44

Le béton fibré est l’un des nombreux bétons de décoration qu’il est possible d’utiliser en construction ou en rénovation. Découvrez dans notre article tous les avantages du béton fibré et ses utilisations.

Définition du béton fibré

Quand on fait de la maçonnerie, on découvre rapidement tous les types de bétons qui sont utilisables. Il est essentiel de connaître les propriétés de chaque type de béton afin de garantir une utilisation optimale et une efficacité sur le long terme. Ici, on va vous parler en particulier du béton fibré.

Lire également : Quelles solutions pour la pose d’un parquet stratifié ?

Le béton fibré est sensiblement différent du béton armé, du béton lissé, du béton imprimé, du béton balayé, du béton désactivé, etc. Le béton fibré est comme son nom l’indique, composé de fibres. Ces fibres peuvent être de nature minérale, métallique, organique…

Le but des fibres intégrées au béton est avant tout de solidifier le béton et de le renforcer. Les fibres sont réparties de manière très homogène dans le béton frais et le rendent efficace et à toute épreuve.

Lire également : Poser du carrelage : quelques conseils bien utiles

Béton fibré : un matériau composite efficace

Le béton fibré est un matériau composite aux nombreux avantages. Il est composé d’une matrice de béton traditionnel et agrémenté d’un renfort spécifique. Dans le cas du béton fibré, ce renfort est fait de fibres. Les constructions de béton fibré sont destinées à durer en alliant qualité du matériau et sa durabilité. Le béton fibré est ainsi hyper résistant à la possibilité de fissure.

En maçonnerie, le béton fibré est de plus en plus utilisé pour ses propriétés et pour sa qualité comparé à un béton classique à armature. Le béton fibré offre des performances inégalées qui rendent les matériaux et la construction plus durables dans le temps. Qualité, performance, durabilité, solidité… Le béton fibré possède bien d’autres avantages.

De quoi est composé le béton fibré ?

Le béton fibré est donc un matériau composite qui a été mis au point afin d’offrir des alternatives de qualité au béton classique. Le béton fibré est finalement très proche, dans sa composition, du béton traditionnel et classique.

Le béton fibré est donc majoritairement composé de sable, de ciment, de gravier et d’eau. À cette base de béton traditionnel sont ajoutées les fibres qui peuvent être de natures assez différentes. Il vous faudra choisir un seul type de fibre à mélanger, afin de garantir la solidité du béton mais aussi son rendement.

Les fibres ajoutées au béton classique vont représenter entre 0,5 % et 2 % du volume de béton fabriqué. certains adjuvants peuvent être utilisés afin de fluidifier le mélange. Cette opération permettra de travailler le béton fibré plus facilement.

Les fibres : minérales, organiques…

Les fibres ajoutées au béton traditionnel ont elles-mêmes leur propriétés. Ces propriétés sont essentiellement mécaniques. Les fibres permettent au béton de ne plus bouger, en quelque sorte. En créant une sorte de mélange de fibres, le béton se retrouve mobilisé dans une résistance inégalée. Les concepteurs et architectes ont ainsi une grande marge de manœuvre dans la conception.

Grâce aux multiples propriétés modernes du béton fibré, il est désormais possible de concevoir des ouvrages architecturaux plus ambitieux. C’est en effet la composition du béton qui sera directement responsable de la capacité du béton à résister et à durer dans le temps.

Un domaine d’application à choisir

Les fibres, de type minérale, organique, ou métallique, doivent être choisies en fonction de la performance attendue et de la solidité souhaitée. Chaque domaine d’application peut avoir son type de béton.

Dans tel ou tel ouvrage architectural, par exemple, la traction exercée sur le béton ne sera pas la même. C’est bien là que les fibres ont toute leur utilité : grâce au filet créé, le béton n’est alors plus du tout soumis à des forces de traction qui excèdent sa propre capacité à résister. Le mélange béton et fibres se fait très simplement et reste en totale cohésion jusqu’au séchage.

Les avantages reconnus du béton fibré

Le béton fibré est avant tout plus résistant grâce aux fibres présentes dans la structure. Il est de plus utilisé en maçonnerie pour son important facteur de diminution des risques de fissure.

Par ailleurs, le béton fibré résiste extrêmement bien à l’abrasion, à la flexion, à la météo, aux chocs et à la chaleur (y compris celle du feu). Le béton fibré a peu de flexibilité. En revanche, il améliore la ductilité et la déformabilité avant le fameux point de rupture, ce qui est un autre avantage.

Application concrète du béton fibré

Le béton fibré peut être utilisé en architecture et en construction dans n’importe quelle pièce de l’ouvrage ou de la maison. Pour être hautement efficace, il faut évidemment que le béton fibré soit bien préparé par des experts de la construction.

Tout comme les autres bétons de décoration et de construction (béton imprimé, béton balayé, béton désactivé, etc.), le béton fibré peut être utilisé pour faire de simples dalles au sol pour la maison.

Vous souhaitez éviter les armatures d’acier traditionnelles et le béton armé ? Le béton fibré est une excellente alternative qui offre des résultats approuvés et une excellente performance dans le temps.

Les différentes fibres applicables au béton fibré

Des fibres minérales, organiques et métalliques sont utilisables en mélanges à un béton traditionnel pour en faire un béton fibré.

Peu importe la nature de la fibre, il a été prouvé suite à des études sur leurs propriétés qu’elles résistent bien aux chocs, au feu, et qu’elles peuvent aussi considérablement améliorer la qualité de l’isolation de la maison.

Parmi les fibres les plus utilisées en complément du béton traditionnel, on retrouve :

  • Les fibres de verre ;
  • Le basalte ;
  • La wollastonite ;
  • Le mica ;
  • L’inox ;
  • L’acier ;
  • La fonte ;
  • L’aramide ;
  • Le kevlar ;
  • Le polypropylène ;
  • L’acrylique ;
  • Le carbone.

De nombreux usages sont possibles pour le béton fibré grâce à ses multiples possibilités et à ses performances. Le prix du béton fibré est un budget qui doit être pris en compte. Qui dit performance, dit qualité et donc prix. Comptez dans vos tarifs les frais de livraison, mais n’oubliez pas que le béton fibré reste moins onéreux que le béton armé : un avantage non négligeable.

De manière tout à fait classique, le béton fibré s’utilise aujourd’hui pour des planchers, des enduits, des dalles, des dallages industriels, des dalles de terres-pleins, des voiles et des fondations de constructions.

Les inconvénients du béton fibré sont relativement moindres. Sa mise en oeuvre peut s’avérer plus complexe. Cela dit, avec l’aide de professionnels, la performance n’a pas de prix. Vous avez avec vous une excellente alternative au béton armé, et qui plus est, moins chère. Ferez-vous partie des nombreux utilisateurs qui ont été conquis par les performances inégalées du béton fibré ? Testez-le et approuvez-le !

 

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!