La pompe à chaleur est-elle un équipement vraiment rentable ?

Si vous êtes à la recherche d’un moyen pour faire des économies d’énergie, vous devriez prendre en considération l’installation d’une pompe à chaleur. Les pompes à chaleurs ou PAC peuvent vous aider à faire des économies sans que cela implique de faire des sacrifices au niveau du confort.

En effet, ce type d’appareil fonctionne en puisant de l’énergie dans l’environnement extérieur pour l’alimentation du système de chauffage. Grâce à cela, il est possible de profiter d’une chaleur issue d’une énergie renouvelable et gratuite. Mais avant d’acquérir une PAC, il est important de vous assurer que ce système de chauffage est un investissement rentable et qu’il est adapté à votre domicile.

A lire en complément : Comment bien choisir un réfrigérateur ?

Quels sont les types de pompe à chaleur ?

Il est important de savoir qu’il y a différentes sortes de pompe à chaleur. Par ailleurs, les performances et la rentabilité d’une pompe à chaleur varient d’une PAC à une autre. Voici les principaux modèles qu’il est possible de trouver actuellement sur le marché :

  • Les PAC air/air

La pompe à chaleur air-air est une pompe qui s’alimente en énergie via l’air extérieur ou intérieur. Elle va la réchauffer et l’injecter directement dans la pièce qui est à chauffer. Il s’agit de l’équipement le plus accessible en matière de coût (entre 5 000 et 11 000 €).

A voir aussi : Comment optimiser la place dans son salon ?

Cependant, il faut savoir que la PAC air-air ne permet pas de chauffer l’eau des sanitaires. Par ailleurs, par rapport aux autres pompes à chaleurs, son rendement sera inférieur ou nul lorsque les températures sont au plus bas. Avec cette PAC, l’économie sur vos factures d’électricité peut être supérieure à 35 %.

  • Les pompes à chaleur air/eau

Quant à la pompe à chaleur air-eau, elle capte l’énergie qui se trouve dans l’air. Puis, elle l’utilise dans le but de chauffer l’eau présente dans le circuit de chauffage (ventilo-convecteurs à eau, radiateurs…), de même que l’eau sanitaire.

La pompe à chaleur air-eau présente l’avantage d’être facile à installer et d’avoir un coût assez accessible (10 000 à 16 000 €). Il est conseillé de l’installer dans les régions où les températures sont douces. Cette PAC pourrait faire réduire votre facture énergétique de près de 1 000 € par an.

  • Les pompes géothermiques ou PAC sol/eau

Une PAC géothermique puise de l’énergie dans le sol afin de chauffer l’eau du circuit de chauffage et des sanitaires. L’installation de cette pompe à chaleur est plus difficile et plus coûteuse (entre 14 000 et 18 000 €). En effet, elle nécessite l’installation de nombreux capteurs de chaleurs souterrains, qu’ils soient verticaux ou horizontaux.

Cependant, la pompe à chaleur géothermique a l’avantage d’offrir d’excellentes performances et un bon rendement tout au long de l’année. La raison est qu’à partir d’une certaine profondeur, la variation de température dans le sol est très faible, qu’importe la saison. Grâce à cette PAC, il est possible de réduire vos factures d’électricité d’environ 65 %.

Quelques points à prendre en considération

Lorsque vous envisagez de mettre en place une pompe à chaleur dotée d’un bon rendement afin de diminuer votre facture d’énergie, il y a différents points à prendre en considération.

  • La température extérieure : certains modèles de PAC arrêtent de fonctionner quand il fait trop froid.
  • L’isolation de votre habitation : une bonne isolation permet de réduire les déperditions thermiques.
  • Le COP ou coefficient de performance : il s’agit d’un indicateur permettant d’analyser le rendement d’une pompe à chaleur. Les PAC les moins performantes ont un COP de 2 à 2,5. Les PAC les plus performantes peuvent atteindre un COP de 7.

vous pourriez aussi aimer