Comprendre le rôle de la hauteur pour une prise électrique et un interrupteur

L’interrupteur et la prise représentent deux éléments incontournables dans le domaine du circuit électrique. Toutefois, il est impérieux de connaitre le rôle de leur hauteur pour une meilleure utilisation. Quel est donc le rôle de la hauteur pour une prise électrique et un interrupteur ? On en parle en détails ici.

Le rôle de la hauteur pour une prise électrique

Il faut déjà prendre connaissance du fait que la hauteur joue un rôle considérable dans la praticité de l’utilisation d’une prise électrique. En effet, c’est ce facteur qui définit la facilité d’usage de l’accessoire en question. En nous référant aux normes NF C 15-100, nous pouvons lire que l’axe des socles 16A et 20A doit se situer au minimum à 5 cm au-dessus du sol fini. En ce qui concerne les socles 32A, la hauteur est évaluée à 12 cm au minimum.

A lire également : Immobilier neuf dans les Hauts-de-Seine : Un investissement d'avenir aux portes de Paris

Nous pouvons donc comprendre que la majorité des prises doivent être utilisés entre 0,05m et 1,30 m du sol, à l’exception de celles 32A. Ces dernières devront se situer à au moins 0,12 m. Il convient de savoir que dans la pratique, les prises encastrées sont situées à 30 cm du sol. Elles deviennent ainsi beaucoup plus faciles d’usage. Par ailleurs, il n’est nullement interdit d’effectuer l’installation des prises encastrées directement dans le sol, et ce, qu’elles soient en bois ou en carrelage. Il faut tout simplement que les prises électriques respectent les normes qui leur sont spécifiques.

Au vu du rôle de la hauteur dans la praticité de l’utilisation des prises électriques, il est conseillé de les installer à plus de 40 cm du sol dans un logement pour personnes à mobilité réduite. Ainsi, elles leur seront facilement accessibles.

A lire aussi : A quelle hauteur doit-on poser une vasque ?

Un point important ! Vous devez savoir qu’il est obligatoire de respecter la norme NF C 15-100 dans l’installation des prises électriques dans la salle de bain. De manière précise, ces accessoires ne doivent aucunement se situer à proximité de la baignoire.

Le rôle de la hauteur pour un interrupteur

Tout comme au niveau de la prise électrique, la hauteur permet également d’utiliser beaucoup plus aisément l’interrupteur. Ainsi, vous devez savoir que la norme N FC 15-100 recommande de positionner ces équipements à une hauteur comprise entre 0,90 et 1,30 m par rapport au sol. Elle insiste aussi sur le fait d’installer au minimum un point de commande fixe par pièce, situé près de l’accès à ladite pièce. Toutefois, vous devez tenir compte d’un point essentiel. En effet, la recommandation de cette hauteur est stipulée par rapport au sol fini, plus précisément avec des revêtements.

Il est opportun de rappeler que ces préconisations ont été adoptées pour également adapter la hauteur des interrupteurs aux personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap. Nous comprenons donc que chaque interrupteur du domicile se doit d’être actionné en position assise comme en position debout. Sachez surtout que ces recommandations sont valables pour tous les types d’interrupteurs.

Nous ne pouvons achever cette section sans aborder la hauteur standard pour les interrupteurs domestiques. À cet effet, il convient de savoir qu’elle varie en fonction des pièces concernées par l’installation. Si nous prenons une chambre à titre d’illustration, un circuit va-et-vient dispose de la capacité de piloter l’éclairage depuis l’entrée, mais aussi depuis le lit. Pour ce faire, il est conseillé de fixer l’interrupteur du lit à 0,90 m pour une meilleure praticité en position couchée. Vous pourrez ainsi éteindre la lumière sans avoir besoin de vous lever.

vous pourriez aussi aimer