Des fissures dans votre logement : que faire ?

245

Au fil du temps et sous l’effet des intempéries, les murs d’un logement finissent parfois par se fissurer. Lorsqu’une telle situation se présente, il est important de ne pas prendre le problème à la légère. Que devez-vous faire concrètement ? Ce guide vous donne l’essentiel des informations sur les fentes murales et les démarches à entreprendre pour résoudre le problème.

Faites appel à un expert en fissures

Lorsque vous constatez des fentes dans vos murs, la première chose à faire est de contacter un expert en fissure de maison pour procéder à un diagnostic profond. Via internet, vous pouvez rapidement trouver un prestataire professionnel près de chez vous et lui faire part du problème. Par ce canal, vous pourrez également demander un devis d’expertise immobilière et l’obtenir rapidement.

A lire aussi : Comment protéger sa maison des cambriolages ?

fissure d'un mur intérieur

Quels sont les services qu’un expert en fissure peut proposer ?

L’expert intervient pour analyser et évaluer l’évolution des fissures constatées dans les murs de votre appartement ou maison. Il procède à la vérification des fondations de la construction. Cela lui permet de voir si des problèmes d’infiltration d’eau ou de moisissures se développent en bas des murs ou dans le sous-sol. De plus, il s’assure aussi que le système de drainage est indemne et que le sol de votre terrain n’a pas baissé de niveau. Après ces investigations, il pourra identifier précisément les causes des fissures présentes dans votre appartement ainsi que les risques qui y sont liés. Il vous proposera un rapport d’expertise comprenant les solutions appropriées pour réparer correctement les fissures.

A lire également : Créer son mini-terrain de basket à domicile : les astuces indispensables

Quels sont les avantages de faire appel à un prestataire spécialisé ?

En sollicitant les services d’un professionnel, vous attaquez le problème à la source. Par conséquent, la solution proposée sera durable et surtout efficace, l’origine du problème étant connue avec précision. De plus, le rapport d’expertise est un document précieux qui vous permet de situer les responsabilités et d’engager d’éventuelles poursuites contre l’artisan qui a exécuté les travaux. Les poursuites peuvent également viser un fournisseur pour livraison de produits de qualité douteuse.

Quelles sont les causes fréquentes de l’apparition de fissures dans les murs ?

De nombreux facteurs peuvent provoquer les fissures des murs. En voici quelques-uns parmi les plus importants.

Instabilité du sol et glissements de terrain

Lorsqu’un terrain est instable, il est sujet à des mouvements qui exercent des pressions sur votre bâtisse. Ces pressions favorisent l’apparition de fissures dans les murs. La nature du sol qui abrite votre maison et les intempéries peuvent accentuer ces pressions. On peut donner l’exemple des sols argileux. En temps de canicule, l’argile se rétrécit sous l’effet de la chaleur. Puis, en saison pluvieuse, il reprend sa forme initiale. C’est à ce moment que les fissures s’observent sur les murs des maisons qui sont construites sur des sols argileux. Les zones touchées par les inondations sont également propices aux glissements de terrain.

Des malfaçons

Différents éléments dus à des malfaçons de construction peuvent occasionner des fissures dans les murs peu de temps après l’achèvement des travaux :

  • le retrait référentiel,
  • la nature disparate des matériaux,
  • la flexion des appuis des planchers.

Pour comprendre le retrait référentiel, il faut se rappeler la composition des murs. En effet, ils sont souvent constitués de blocs de maçonnerie retenus entre eux par des joints en mortier (eau, ciment ou chaux et sable). En séchant, le mortier perd de l’eau et se rétrécit. Les blocs de maçonneries étant secs et rigides, l’espace libéré par le rétrécissement du mortier ne peut donc pas être comblé. Cela peut provoquer des fissurations assez rapidement après la construction. L’envergure de la fente dépend de l’excès d’eau dans le mortier.

En ce qui concerne l’hétérogénéité des matériaux, il faut retenir que chaque composant utilisé pour construire un mur réagit de manière spécifique aux variations de température et à l’humidité. Lorsqu’elles ne sont pas bien étudiées en amont, ces différences de réaction peuvent occasionner la rupture des jonctions et donc des fentes dans le mur. Quant à la flexion des appuis de planchers, elle est à l’origine des fissures horizontales. Lorsque les poutrelles ayant servi à la construction du plancher ont une longueur considérable, celles-ci peuvent se déformer au milieu. Ce mouvement peut agir sur les appuis du mur extérieur. Le plancher peut se soulever et engendrer des fissures dans le mur.

Infiltration d’eau dans les murs

Bien que rare, l’infiltration d’eau favorise aussi l’apparition de lézardes dans les murs. Si la toiture de votre construction laisse l’eau fuiter, les murs seront mouillés. Il en est de même si les façades ont perdu leur imperméabilité. Au fil des saisons, la maçonnerie peut se dégrader et se fissurer sous l’action des gels et dégels successifs.

Réparation d'une fissure de mur

Réparer une fissure soi-même : comment procéder ?

Vous pouvez procéder vous-même à la réparation d’une fissure afin de redonner de l’élégance et de la solidité à votre maison. Cependant, il est capital que la cause des fissures soit identifiée avec précision afin de traiter le mal à la source. Autrement, l’inadéquation de la réparation entraînera une résurgence des fissures. En fonction du type de mur que vous avez, voici les techniques qu’il faut appliquer.

Mur en béton

Un mur en béton est composé d’une armature en fer. La fissure du mur implique donc qu’elle a été abîmée. Avant de colmater, il faut creuser la fissure jusqu’au niveau de l’armature. Lorsque vous atteignez le fer rouillé, utilisez une brosse métallique pour enlever la rouille et nettoyez correctement l’armature en enlevant débris et poussières. Ensuite, appliquez un produit anticorrosion sur toute la surface creusée. Attendez que la surface soit sèche. Profitez pour apprêter le mortier de ciment de réparation. Il s’agit simplement de mélanger du ciment, du sable et de l’eau. Arrosez généreusement la fente pour que le mortier s’y accroche plus facilement. Commencez par appliquer le mélange autour de l’armature en fer. Remplissez ensuite la fissure avec le mortier et égalisez la surface à l’aide d’une taloche.

Mur en plâtre

Si votre mur est en plâtre, vous devez ouvrir un peu plus la fissure à colmater. Creusez-la légèrement et enlevez les débris et les petits morceaux de plâtre qui menacent de céder. Nettoyez correctement la poussière de la surface à colmater. Procurez-vous de l’enduit de rebouchage apprêté. Vous pouvez l’acheter dans une boutique de bricolage ou le fabriquer vous-même. Avec ce produit, procédez au rebouchage de la fissure après l’avoir humidifiée. Utilisez un couteau de peintre pour pouvoir bien faire entrer l’enduit à l’intérieur de la fente. Appliquez l’enduit perpendiculairement à la trajectoire de la fissure et lissez-le avec un large couteau de peintre. Installez ensuite un calicot le long de la fissure pour éviter qu’elle s’ouvre à nouveau. Enduisez le calicot aussi et laissez sécher. Un à deux jours après le rebouchage, vous pouvez poncer légèrement le mur pour obtenir une excellente finition.

En somme, l’analyse rigoureuse de vos murs par un expert en fissures détermine la suite des démarches à mener pour la réparation. Ne perdez donc plus le temps, faites immédiatement appel à une entreprise spécialisée.

vous pourriez aussi aimer