Quels bois pour du parquet massif ?

20

Le parquet est l’un des revêtements de sol les plus utilisés en France. Il est apprécié pour sa durabilité et son esthétique chaleureuse. Parmi les nombreux types de parquets disponibles, le parquet massif est l’un des plus résistants, il isole en plus très efficacement votre logement ou bureau. La multiplicité des essences de bois disponibles rend le choix du type de bois assez difficile pour votre parquet massif.

Le chêne, l’essence de bois la plus répandue pour un parquet massif haut de gamme

Le parquet massif est composé d’un seul type de bois. Parmi les nombreuses essences qui existent, le chêne est le plus utilisé. Il est classé dans la catégorie C regroupant les bois durs. Les spécialistes s’en servent pour la fabrication des produits haut de gamme. Si vous cliquez ici, vous pourrez admirer quelques modèles de parquets massifs made in France. La réputation du chêne lui vient de sa résistance et de sa stabilité. Les parquets en bois de chêne sont utilisés dans les pièces à fort trafic comme les halls ou les salons.

A lire également : Pourquoi faire appel à un professionnel pour sa porte de garage ?

Le chêne blanc est plus robuste que le chêne rouge, le premier cité est donc davantage apprécié. Le chêne rouge peut en revanche être utilisé pour rehausser l’éclat d’un local décoré avec des accessoires foncés. La diversité de coloris fait qu’il se fond sans difficulté dans la majorité des décors traditionnels. Pour qu’il garde son éclat, le parquet massif doit être régulièrement entretenu. Notez que les parquets massifs en chêne blanc sont plus faciles à entretenir que les autres types de cette essence de bois.

Le frêne, un bois peu onéreux, mais esthétique

Le frêne est après le chêne, l’essence de bois la plus utilisée dans la fabrication de parquets massifs. Ces parquets sont généralement stables et assez résistants. Ils créent un style léger dans les pièces où ils sont posés.

A lire aussi : Petits espaces : quelques bonnes idées à prendre

Le frêne est moins onéreux que le chêne, il offre pourtant des garanties similaires lorsqu’il s’agit de résistance. Le frêne est en plus très esthétique. Le parquet massif en frêne arbore une couleur blanc pâle qui se transforme en brun moyen, au contact de la lumière. Les essences de bois comme le hêtre, le châtaignier, le merisier, le cerisier, l’érable peuvent également être utilisées comme alternative au chêne et au frêne.

Le noyer brésilien, parfait pour un parquet polyvalent

Les parquets massifs faits en noyer sont des revêtements de sol très appréciés pour leur qualité de finition. Ils peuvent être installés dans quasiment toutes les pièces de votre maison. Avec ses grains fins et ses couleurs pastel, le bois Ipé présente de magnifiques textures. Les parquets fabriqués avec cette essence donnent un aspect raffiné à vos locaux. Classé dans la catégorie des bois très durs, le noyer brésilien confère en plus une très bonne résistance au parquet. C’est un bois facile à entretenir. Vous pouvez l’installer dans des endroits très fréquentés sans risquer de l’user sur la durée.

parquet noyer

Les essences exotiques, pour des parquets à toute épreuve

L’humidité est l’un des principaux ennemis des parquets massifs. Son absorption prolongée peut provoquer la torsion des lames du parquet, ou créer des écarts disgracieux entre les planches. Voilà pourquoi les lames de parquet que vous devez installer dans la salle de bain ou la cuisine doivent être fabriquées à partir des essences de bois adéquats. Les essences exotiques sont assez dures pour résister aux intempéries.

On retrouve dans cette catégorie des espèces comme le jatoba, le cumaru, le wengé, l’iroko, le teck, ou encore le merbau. Ils possèdent tous des indices de Janka remarquables. L’indice de Janka exprime la résistance d’une essence de bois sur une échelle de 0 à 4000. L’indice du merbau par exemple est égal à 1925, tandis que celui du wengé est de 1600. Des scores qui sont au-dessus de la moyenne.

La résistance n’est pas la seule raison pour laquelle les essences de bois exotiques ont le vent en poupe. Les parquets qui sont fabriqués avec ces bois sont très esthétiques dans les pièces où ils sont installés. Les modèles en wengé ont par exemple des motifs sous forme de flammes. On les combine avec du mobilier blanc pour donner un style contemporain à sa décoration.

Le teck est l’une des essences exotiques les plus utilisées. Ce bois arrête d’absorber l’eau une fois qu’il est sec. De plus, il résiste sans traitement aux attaques de termites et de plusieurs autres insectes. Le principal inconvénient des essences de bois exotiques est leur coût. En effet, ces bois proviennent pour la plupart d’autres continents. Les frais de transport sont donc assez élevés. Lorsqu’ils s’ajoutent au prix d’achat, le coût de revient est assez élevé.

vous pourriez aussi aimer