Automne, bien protéger ses équipements extérieurs

40

L’automne et l’hiver sont les saisons au cours desquelles la plupart des équipements dits estivaux sont délaissés au profit du confort de la maison. C’est pour cela qu’il est important de procéder à l’hivernage de vos équipements extérieurs durant l’automne. Découvrez dans les lignes qui suivent les différentes étapes à suivre pour hiverner vos équipements en vue de les protéger efficacement.

Bien protéger son parasol à l’approche de l’automne et de l’hiver

Hiverner ses biens en automne consiste à les préparer à la saison des grands froids. Pour cela, vous devrez porter une attention particulière sur ceux qui, présents dans le jardin, ne pourront profiter de la chaleur de votre maison. Dans ces circonstances, hiverner la piscine est l’un des réflexes de tous ceux qui en possèdent, mais la question de comment réussir l’hivernage de son parasol doit aussi être une priorité : la première étape pour l’hivernage réussi du parasol est celle du nettoyage. Pour le nettoyage de votre parasol, vous devez être particulièrement vigilant aux textiles. Dans le cas où ils seraient déhoussables, n’hésitez pas à passer les tissus à la machine à laver en suivant fidèlement les instructions du fabricant. Ce nettoyage est parfois proscrit, car il a tendance à compromettre l’état du tissu.

A lire également : Du bambou dans votre jardin : oui mais …

Avant de procéder au nettoyage du textile du parasol, un nettoyage à la main de ses différentes composantes est nécessaire. Au préalable, assurez-vous donc de débarrasser les toiles de votre parasol de toutes les poussières et saletés accumulées pendant l’été. Vous devrez éviter d’utiliser les produits corrosifs. Une fois tout cela fait, vous devrez étendre votre parasol au soleil afin de la laisser sécher complètement.

L’hivernage du barbecue

Tous les autres mobiliers du jardin doivent ainsi être nettoyés. Tel est le cas de votre transat ou de votre table de jardin. Certains équipements nécessitent tout de même plus de travaux et de mesures sécuritaires que les autres. Par exemple, comment hiverner son barbecue si vous en possédez un ? Dans ce cas, vous procéderez au nettoyage méthodique de la grille, de la cuve du barbecue, ainsi que de ses autres éléments internes.

A lire aussi : Comment bien choisir son arbre d’ornement ?

Protéger son barbecue

Avant tout, si vous avez un barbecue qui fonctionne au gaz, vous devrez fermer la bouteille de gaz et la retirer, et ne jamais l’entreposer à l’intérieur. Si le combustible de votre barbecue est le charbon, vous devrez procéder au retrait complet du charbon de l’appareil. Le nettoyage consistera en un véritable décrassage, effectué à l’aide d’un chiffon et de liquide vaisselle.

Par ailleurs, l’autre impureté que vous devrez veiller à nettoyer est la graisse. Elle s’emmagasine dans le barbecue à force d’utilisation. Pour vous en débarrasser efficacement sans altérer la résistance de votre appareil, vous devez utiliser un chiffon avec de l’eau vinaigrée. Vous pouvez aussi utiliser un produit spécialement conçu pour enlever les traces de graisse. Après cette opération, il vous faudra rincer abondamment votre barbecue avant de le sécher avec un chiffon.

L’entreposage des meubles de jardin pour les protéger des intempéries

Après l’étape de nettoyage, un bon hivernage passe par un entreposage méthodique des équipements. S’ils peuvent être déplacés, comme c’est le cas pour le parasol ou le salon de jardin, n’hésitez pas à mettre vos meubles de jardin à l’abri dans un endroit sec et aéré pour les protéger. Il est important que les équipements soient entreposés de façon efficace dans votre abri, de sorte à faciliter vos déplacements et leur réutilisation après l’hiver.

Pensez à couvrir vos équipements avant de les mettre à l’abri. Vous pouvez pour cela, les couvrir avec une bâche en tissu. Celle-ci protégera vos biens non seulement de la poussière, mais également de l’humidité. Vous devez impérativement veiller à ce que la protection choisie s’adapte à l’équipement qu’elle doit recouvrir.

S’ils ne peuvent pas être déplacés, vous devez prévoir des housses de protection pour vos meubles. Assurez-vous que cette housse soit parfaitement adaptée à chaque meuble. Il est également important que la protection choisie soit étanche, mais qu’elle possède un système d’aération efficace. Cela permettra une bonne circulation de l’air autour des meubles, ce qui les préservera durant le temps où ils ne seront pas utilisés.

Toutefois, la housse de protection ne suffit pas à elle seule à garder votre mobilier en bon état. Avant de les recouvrir d’une housse, vous devez appliquer un produit antirouille sur vos meubles en fer afin de les préserver de la corrosion. De même, pensez à protéger votre mobilier en bois en les enduisant d’un saturateur, d’une lasure ou d’un vernis.

Par ailleurs, dans le jardin, vous devez faire attention aux remontées humides par le sol. Par exemple, n’hésitez pas à glisser sous votre barbecue, une cale en bois ou des briques. Glissez tout autre dispositif pouvant s’intercaler entre l’herbe du jardin et les équipements pour éviter qu’ils s’abîment sous l’effet de l’humidité.

protection meubles de jardin

L’hivernage de la piscine pour éviter toute détérioration

Outre tous les meubles du jardin, la piscine est le véritable casse-tête des propriétaires en hiver. Comme vous pouvez le lire dans le dossier sur les 9 erreurs à éviter pour sa piscine, la phase de nettoyage de la piscine doit être effectuée au bon moment. Il s’agit du moment où la température de l’eau se situe entre 12 °C et 15 °C. En procédant ainsi, vous évitez la prolifération des algues et les dégâts que peut causer une chute brutale des températures.

Une fois ce moment défini, vous devrez mettre au propre la ligne d’eau, le fond des parois et l’escalier de piscine. Vous devez également nettoyer votre système de filtration, surtout si vous avez opté pour un hivernage passif. Contrairement à l’hivernage actif, cette technique consiste en l’arrêt total du fonctionnement de la piscine pendant l’hiver. Elle est généralement appliquée dans les régions où l’apparition du gel est plus fréquente.

Après l’étape de nettoyage viendra celle de la protection. Comme c’est le cas pour les gros meubles du jardin, il est impossible de déplacer votre piscine pour la protéger de la chute des températures durant la saison enneigée. La couvrir reste donc la meilleure option pour la préserver. Pour ce faire, il faudra se tourner vers les housses de protection qui éviteront que votre bassin ne soit envahi par les feuilles mortes.

Toutes ces astuces sont applicables au spa. Pour hiverner votre spa, vous devez procéder à une vidange de l’eau contenue dans le dispositif et dans les souffleurs s’il est équipé d’un système à bulles d’air. Il faudra ensuite retirer et nettoyer les filtres. Une fois que vous vous serez assuré que l’équipement est vidé de toute son eau, vous devez également nettoyer la cuve et couvrir le spa.

Vous n’avez désormais plus à craindre les basses températures de l’hiver qui peuvent abîmer vos équipements extérieurs. Durant l’automne, il vous suffit de suivre nos quelques conseils pour procéder à l’hivernage réussi de ceux-ci.

vous pourriez aussi aimer