Choisir son parquet : les conseils pour ne pas se tromper

Une gamme variée de parquets existe sur le marché. Mais, ils ne se valent pas tous. Entre parquets massifs, stratifiés, contrecollés, larges ou étroits, clairs ou foncés, le choix dépend surtout de vos besoins et de vos préférences en matière d’esthétique. Mais, à part ces quelques considérations personnelles avant le choix d’un parquet, il existe encore d’autres critères de choix. Ceux-ci concernent les propriétés physiques des parquets. Les connaitre vous aiderait beaucoup dans le choix de ce type de revêtement. À travers ce dossier, les parquets ne seront plus un mystère pour vous.

La stabilité pour vous aider à faire un choix entre le parquet massif et contrecollé

Le parquet est un type de revêtement moderne qui connait depuis peu une forte adhésion de la population. Sa stabilité est l’un des premiers critères qui permettent aux clients de faire un choix judicieux. Quand nous prenons le parquet contrecollé, ses performances dans ce domaine sont extraordinaires. En effet, cette catégorie de parquet n’est pas composée d’une seule et même fibre. Cela lui permet de conserver la stabilité de sa structure de fabrication pendant très longtemps. Par contre, hormis son côté esthétique, le bois massif est moins stable et peut facilement bouger. Ainsi, si vous désirez un revêtement qui donne plus de splendeur à votre demeure, il faudra choisir un parquet massif. Ils en existent dans plusieurs magasins dans toutes les régions de la France.

Les lames d’un parquet

Ce sont des éléments qui varient en fonction de la surface disponible à revêtir. Une lame de petites largeurs a tendance à réduire la superficie d’un appartement ayant une plus grande surface à revêtir. Ainsi, les petites lames sont destinées aux parquets des chambres de petites superficies tandis que les grandes lames conviennent très bien aux chambres de grandes surfaces. Le respect de cette règle d’usage des parquets vous permet de disposer d’un espace et d’un parquet plus commode.

L’importance du pigment en tant que critère de choix

Il est vivement conseillé de ne pas mettre des parquets clairs dans une pièce qui est parcourue par une forte lumière. Cela vous évite d’avoir des parquets un peu trop clairs qui augmenteraient l’effet de la lumière dans la pièce. Par contre, si vous avez un intérieur sombre, vous n’avez aucune raison de ne pas mettre un parquet clair. Cela pourra contribuer à l’amélioration de la qualité de luminosité de la pièce. En résumé, des parquets clairs pour des pièces sombres et des parquets foncés pour des pièces claires.

Le contraste, un autre critère à ne pas négliger

Ici, il s’agit de sélectionner des parquets en harmonie avec vos meubles. Vous ne pourrez pas par exemple mettre un parquet sombre avec des meubles sombres. Pour plus de précision, la teinte de votre parquet doit être prise en compte avant l’achat de vos mobiliers. L’ensemble doit former un design harmonieux. Alors, si vous avez un mobilier foncé ou sombre, les parquets contrecollés sont les mieux adaptés. Par contre, si vous disposez plutôt d’un mobilier plus ou moins clair, préférez un parquet stratifié clair.

Le nœud : un critère qui renseigne sur le caractère du bois du parquet

De façon générale, vous trouverez deux types de nœuds :

  • Les nœuds visibles : ce sont des éléments à ne pas confondre avec les veines. Ils sont bien adaptés aux logements anciens, car ils leur confèrent une discrétion qu’aucun autre parquet ne pourrait offrir. Il y a donc les nœuds rustiques (décoration rustique) et des nœuds modérés (décoration campagne). Le parquet massif est celui qui paraît le mieux apte à vous offrir toutes ces caractéristiques.
  • Les nœuds discrets : à l’opposé de leurs homologues (nœuds visibles), ils sont adaptés pour les logements disposant d’une décoration moderne. Toutefois, il faudra veiller à ce que le logement ne dispose pas d’ornement superflu ni de corniches. Autrement, pensez à un choix rustique ou campagne pour votre logement. Cela vous aidera à donner plus de valeur à votre parquet.

La lumière naturelle

S’il y a quelque chose à faire ici, c’est de choisir votre paquet en tenant compte de la lumière naturelle. En effet, vous aurez besoin la plupart du temps de la lumière naturelle plus que de la lumière artificielle. Regardez correctement l’effet de cette lumière sur votre parquet et vous pourrez facilement prendre votre décision. Privilégiez un parquet qui vous aide à faire plus d’économies énergétiques.

Les différents aspects du bois et autres parquets

Le parquet est un revêtement du sol qui peut avoir plusieurs aspects :

  • Le bois brossé : grâce à la technique du brossage, le bois devient encore plus dur tout en gardant ses rayures et sa teinte.
  • Le stratifié : c’est un revêtement du sol qui donne un autre visage à votre logement. Facile à poser, il est très économique, ne raye pas et ne plisse pas.
  • Les points de Hongrie : très esthétiques, elles conviendraient autant pour un logement haussmannien que pour un appartement moderne.

Vous savez maintenant un peu plus sur les critères de choix d’un parquet. Alors, n’hésitez pas à embellir davantage votre demeure en changeant le revêtement de votre sol.