Comment conserver le basilic ?

30

Le basilic est l’une des plantes aromatiques qui donnent à chacun de vos repas un arôme unique et égayant. Étant donné que cette plante croit mieux en été, il est difficile de la conserver jusqu’en hiver. Que vous ayez effectué de bonnes récoltes ou que vous ayez tout simplement acheté une bonne poignée de basilic, il est important de savoir le conserver pour bien profiter de ses bienfaits.

Quelques astuces pour réussir la conservation du basilic

Le basilic apparaît comme l’une des plantes les plus utilisées en cuisine d’autant plus qu’il joue le rôle d’ingrédient. Vous devez donc savoir comment la conserver.

A voir aussi : Réaliser une clôture en brande de bruyère

Conserver le basilic frais

Il est en effet possible de conserver du basilic à température ambiante et d’en piocher au gré au moment de l’utilisation. Pour ce faire, après la récolte ou après l’achat, prenez le temps de faire le tri. Mettez à l’écart toutes les feuilles qui sont abimées ou jaunies et les tiges qui comporteraient des boutons. Gardez uniquement les feuilles saines et bien fraiches ensuite, placez dans un verre d’eau ou si possible, dans un vase les bouquets restants, mettez-le dans une pièce cette lumineuse, mais à l’abri du soleil et utiliser à votre rythme.

Avec cette technique, vous pouvez conserver le basilic sur une durée moyenne, mais après la première semaine, veiller l’utiliser il pourrait commencer à devenir fragile. Pendant que les jours passent, écartez les feuilles qui s’abîment pour pouvoir garder le reste plus longtemps.

A lire aussi : 2 idées pour aménager son jardin en été

basilic bio

Conserver le basilic par congélation

Si votre programme ne vous permet pas d’utiliser votre réserve de basilic d’un seul coup et que vous voulez le conserver plus longtemps, procédez à la conservation par congélation. Pour ce faire, triez vos feuilles et assurez-vous de garder uniquement les plus saines. Ensuite, lavez-les délicatement puis faites-les sécher dans un papier absorbant. Disposez les branches dans un sac de congélation. Fermez soigneusement le sac puis mettez-le au congélateur. Dans un second cas, vous pouvez après le tri et le lavage, répartir les branches dans du papier sulfurisé sans les chevaucher puis les insérerez avec précaution dans le congélateur.

Conserver le basilic en pot

C’est l’une des plus vieilles et plus efficaces techniques de conservation du basilic. Elle consiste à trier et à laver les feuilles de basilic avant de les faire sécher dans du papier absorbant. Après, vous n’auriez qu’à verser une bonne couche de sel au fond d’un pot en céramique ou en terre puis à déposer en suite une première couche de feuilles de basilic, à remettre une couche de sel et à déposer à nouveau une nouvelle couche de feuilles de basilic et ainsi de suite.

Pour finir l’alternance feuilles de basilic et sel, mettez du sel en dernière position puis secouer légèrement le pot pour répartir équitablement le sel du contenu. Une fois l’opération terminée, rangez le pot dans une pièce éclairée à l’abri des rayons de soleil ou dans un endroit comme la cave ou le cellier. Dès que vous en aurez besoin, prélever la quantité de feuilles nécessaires et recouvrer la surface d’une légère couche de sel. Vous n’auriez qu’à secouer les feuilles avant de les utiliser pour vos copieuses recettes.

Avec ces techniques, vous n’avez plus à avoir peur de devoir jeter vos feuilles de basilic si vous ne les utilisez pas à temps.

vous pourriez aussi aimer