Faut-il passer au poêle à granulés ?

13

Le poêle à granulés figure incontestablement parmi les équipements de chauffage les plus performants. Contrairement au bois, il se veut plus respectueux de l’environnement. Vous souhaitez remplacer votre cheminée classique ou votre chauffage d’appoint au fioul par un poêle à granulés, mais vous hésitez encore ? Découvrez les nombreux avantages de cet appareil de chauffage révolutionnaire.

Le avantages du poêle à granulés

Aussi connu sous le nom de « four à pellets », le poêle à granulés utilise les granulés de bois comme combustibles. C’est un équipement de chauffage de petite ou de moyenne puissance. Il s’allume et s’éteint automatiquement en fonction des besoins en chauffage de la maison.

A lire aussi : Comment éviter la condensation dans une salle de bain ?

Le poêle à granulés est alimenté avec de la sciure de bois. Il se décline en plusieurs modèles pour s’adapter au décor intérieur de chaque maison. Vous trouverez notamment sur www.topchaleur.com des poêles à granulés pas chers qui répondront parfaitement à vos besoins. Le poêle à granulés séduit surtout par ses performances. Grâce au combustible, il garantit en effet une efficacité constante. À cela s’ajoute une combustion presque complète.

poêle à granulés avantages

A lire également : Acheter un logement au passé douloureux : bonne ou mauvaise idée ?

Pourquoi troquer sa cheminée traditionnelle et son chauffage d’appoint au fioul contre un poêle à granulés ?

Le poêle à granulés possède de nombreux avantages. En voici notamment quelques-uns.

Une solution de chauffage économique en tant que chauffage d’appoint

Le poêle à granulés reste de loin la meilleure solution de chauffage entre deux saisons. Même si les granulés de bois coûtent plus chers que les autres combustibles, cet appareil reste très économique. Le poêle à granulés vous évite en effet de redémarrer votre chauffage central au début de l’hiver. Il permet aussi d’évacuer efficacement la chaleur lorsque l’été bat son plein.

Selon certaines études, si un poêle à granulés fonctionne plusieurs heures par jour entre octobre et avril, il coûtera entre 150 et 200 euros par an. Dans le cas d’un usage plus intensif, il faudra prévoir des dépenses allant jusqu’à 300 euros. Cependant, en raison de la baisse des prix de l’énergie liée à la crise sanitaire, le chauffage au pellet n’est plus aussi compétitif.

Le poêle à granulés, plus facile à utiliser

Oubliez le papier, le feu et les allumettes. Tous les poêles à pellets sont des modèles électriques. Ils possèdent au moins un thermostat. Ils s’allument et s’éteignent donc automatiquement. Les modèles les plus aboutis embarquent des fonctionnalités avancées : programmation, télécommande, smartphone et contrôle Internet…

Le poêle à granulés, un équipement de chauffage neutre en carbone

Les granulés sont fabriqués à partir de sciure de bois. Pourquoi ce détail est-il si important ? Tout simplement parce que l’empreinte carbone des poêles à pellets est neutre. Le carbone libéré lors du processus de combustion est égal au carbone absorbé lors de la croissance des arbres. Cela revêt une grande importance dans la démarche de protection de l’environnement et de préservation de la planète. En ce qui concerne les granulés de haute qualité, ils répondent aux normes environnementales en vigueur. Les plus importants sont :

  • le DIN +,
  • l’EN +.

Vous pouvez lire également : 4 points essentiels pour un éclairage de bureau à la maison.

vous pourriez aussi aimer