Isolation thermique par l’extérieur ou l’intérieur : comment choisir ?

63

Selon une étude réalisée en 2016 par le site internet QuelleEnergie.fr, la facture de chauffage est de 1611 euros par habitant en moyenne. Il est évident que c’est une dépense qui pèse assez lourd pour des personnes disposant de revenus modestes. Et cela est bien souvent dû à une mauvaise isolation. Il convient donc que l’on se demande quelle isolation pourrait être la bonne, entre une isolation par l’extérieur et une isolation par l’intérieur. Bien sûr, on pourrait se référer à la calculette prêt travaux en ligne pour en estimer le montant.

 

A lire en complément : Que faire si votre maison est atteinte par la mérule pleureuse

Isolation thermique par l’extérieur : avantages et inconvénients

 

Lorsque vous décidez de réaliser votre isolation thermique par l’extérieur, vous bénéficiez de plusieurs avantages. Tout d’abord avec une isolation extérieure, vous offrent des performances thermiques optimales. Ensuite, ce type d’isolation traite de façon efficace les points thermiques et permet d’améliorer l’aspect de la façade. Ici, le chantier ne perturbe pas vraiment les habitants lors de la pose de l’isolation, puis celle-ci permet de conserver l’inertie des murs. Ne l’oubliez pas ! Vous pourrez vous référer à la calculette prêt travaux en ligne, pour en connaitre le coût de la réalisation de l’isolation de votre habitât.

A voir aussi : Porte claquée dans le 94, voici nos solutions

Pour ce qui est des inconvénients d’une isolation thermique par l’extérieur, il faut dire que celle-ci n’est pas adaptée à tous les habitants et présente un coût de réalisation élevé. En outre, pour la réaliser il faut demander au préalable une autorisation de travaux. Enfin, c’est une isolation qui n’annule pas l’effet de « paroi froide », ce qui peut représenter un gros problème. 

 

Isolation thermique par l’intérieur : avantages et inconvénients

 

L’isolation thermique par l’intérieur propose aussi plusieurs avantages. Elle est économique et plus facile à poser. Avec elle, vous n’avez plus l’effet « paroi froide », surtout pour les anciennes maisons. Puis l’aspect extérieur de la façade est conservé.

Pour ce qui est des inconvénients, ici, tous les ponts thermiques ne sont pas résolus. On constate en plus une faible inertie thermique que ce soit en été ou en hiver, ce qui va entrainer une surconsommation de l’énergie. En plus, la façade habitable est réduite et cette isolation oblige souvent le résident des lieux à déménager durant son installation.

 

L’isolation « mixte »

 

Chaque type d’isolation a ses avantages et ses inconvénients. Ainsi, quelle que soit la technique utilisée, tous les problèmes ne seront pas réglés. Toutefois, on peut faire usage de l’isolation mixte, qui se fait à la fois par l’intérieur et pas l’extérieur

Plus de 12 % des maisons conformes à la RT 2012 en font usage. Ces types de maisons sont donc garnies avec des isolations qui sont à la fois à l’intérieur, comme à l’extérieur. On associe des fois le système à un pare-vapeur, que l’on recouvre de bardage ou d’enduit. On constate donc que c’est une solution industrialisée, qui est plus économique et plus performante

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!