Quand faut-il changer la lame d’une tondeuse ?

182

La tondeuse est un outil indispensable à avoir chez soi en raison de son efficacité et de son prix relativement accessible en comparaison aux autres outils plus sophistiqués. La lame de tondeuse est la pièce principale du système de coupe. Il est ainsi primordial de bien l’entretenir, et si nécessaire, de procéder à son changement. Voici tout ce que vous devez savoir concernant le changement des lames de tondeuse.

Vérifiez l’état de votre lame de tondeuse

La lame de tracteur tondeuse/autoportée s’use et s’use très vite. Effectivement, sur son passage, la tondeuse rencontre des cailloux, des morceaux de bois, des racines et bien d’autres éléments qui l’abîment. Vérifier l’état de la lame à chaque fin de tonte s’avère ainsi nécessaire, dans le cas où il est nécessaire de l’affûter ou de la changer. Rendez-vous sur https://www.190cc.fr/fr/, un vendeur en ligne de pièces détachées pour tondeuse. Vous devez également procéder à une vérification de la lame dans ces cas :

A lire en complément : Aménagement extérieur : 3 idées pour optimiser le confort

  • baisse d’efficacité à chaque passage,
  • l’herbe est broyée ou arrachée au lieu d’être coupée net. Le brin d’herbe est alors déchiré ou dentelé à son sommet.

Pour vérifier l’état de la lame, basculez l’appareil de façon à avoir les deux roues face contre terre. Ensuite, nettoyez le carter avec un grattoir afin d’enlever l’herbe accumulée et de faciliter l’accès à la lame. Placez une cale entre le capot et la lame afin que celle-ci ne tourne pas sur elle-même. Dévissez les écrous dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Une fois que vous accédez à la lame, nettoyez-la afin de vérifier son état.

changer lame tondeuse

A découvrir également : Conseils pour bien choisir sa plancha

Les signes pour changer la lame d’une tondeuse ?

Vous devrez recourir au changement de la lame si elle est trop usée, vrillée ou pliée, rouillée, tordue ou cassée. Dans ces cas-là, affûter la lame n’est plus suffisant, il en faut une nouvelle pour maintenir l’efficacité de la tondeuse. Une lame de tracteur tondeuse/autoportée défectueuse ne permet en effet plus à celui-ci de faire correctement son travail. Au lieu de couper l’herbe, il la déchiquète et la broie. Le résultat est ainsi grossier au lieu d’une tonte parfaite. La solution est donc d’investir dans une nouvelle lame de tondeuse.

Les différents types de lames de tondeuse

Les modèles varient selon leur méthode de coupe. On en distingue trois :

  • Les lames mulching : celles-ci sont aiguisées sur toute la longueur. Par ailleurs, un bouchon ferme la sortie d’éjection et maintient un siphon sous le carter. Cela permet de broyer l’herbe. Avec cette méthode, vous n’avez pas besoin de ramasser. Elle est d’autant plus adaptée si vous souhaitez un engrais naturel pour votre gazon. Les résidus se déposent effectivement au sol en créant du compost naturel,
  • Les lames soufflantes : elles disposent de petites ailettes à l’extrémité des lames. Ces ailettes créent un phénomène de souffle pendant la rotation. Ce qui facilite la remontée de l’herbe coupée vers le bac de ramassage,
  • Les lames hybrides : ces lames combinent les propriétés des lames soufflantes et mulching. Sans changer de lame, vous pourrez passer d’une méthode de coupe à une autre. Pour cela, il suffit d’utiliser un bouchon/obturateur mulching pour privilégier soit le ramassage, soit l’éjection ou le broyage.

Vous pouvez lire également : pergola : les avantages du bioclimatique.

vous pourriez aussi aimer