Quelles sont les différentes technologies utilisées pour les plaques de cuisson ?

33

Les progrès technologiques que connait le monde ont aussi marqué les ménages. En effet, une nouvelle génération de plaques de cuisson
est aujourd’hui commercialisée sur le marché. Ces modèles sont encore plus efficaces et surtout plus pratiques.

Plaques de cuisson au gaz

Il s’agit de la plaque de cuisson la plus ancienne et la plus utilisée partout dans le monde. Cette plaque est liée à une bouteille à gaz grâce à un tuyau. Une fois la bouteille ouverte, le gaz s’achemine jusque dans la plaque à travers le tuyau. Et il suffit d’ouvrir l’injecteur pour que la flamme s’active dans les foyers. Ces derniers peuvent être allumés automatiquement ou à l’aide d’un briquet ou des allumettes.

A découvrir également : 5 bonnes raisons de construire une maison individuelle dans le Limousin

Ces plaques sont très peu coûteuses, et surtout très pratiques lors de l’utilisation. Lors de la cuisson, on peut régler la flamme en fonction du débit souhaité. À la différence de certains modèles, celui-ci fonctionne avec tous les types d’ustensiles.

Toutefois, son nettoyage n’est pas si facile. En cas de débordement, les aliments se sèchent sur la plaque et deviennent difficiles à enlever. De plus, les fuites de gaz sont très fréquentes et peuvent causer des dommages.

Lire également : Comment bien entretenir votre maison ?

Plaques électriques

Avec le temps, la plaque électrique devient davantage prisée, car elle est efficace et bon marché. Dotée d’une résistance électrique, l’appareil peut réchauffer plusieurs fours une fois en marche. Son utilisation est simple, car il suffit de fixer sa fiche sur une prise électrique.

Elles existent en différents formats. Il y’a des tables électriques à deux plaques de cuisson et des tables électriques à 4 plaques de cuisson.

Plaques vitrocéramiques

Ces plaques sont davantage plus performantes que les plaques électriques. Elles sont construites avec un verre plus lourd, ce qui les rend plus résistantes sur le long terme. Son avantage est qu’elles réchauffent rapidement vos aliments et conservent une température ambiante encore longtemps après la mise en arrêt.

En dessous de la table en vitrocéramique se trouve une résistance qui crée de la chaleur et la transmet au niveau des foyers allogènes sous forme de lumière infrarouge.

Il existe deux types de foyers vitrocéramiques : les foyers allogènes et les foyers radiants. Le foyer radiant fournit une chaleur tempérée, appropriée pour des cuissons longues. Le foyer halogène quant à lui augmente très rapidement de température et est apte à saisir des aliments.

Le manquement le plus important de cette plaque est sa forte consommation d’énergie. En plus, elle n’est pas très sécurisée à cause de son refroidissement lent.

Plaques à induction

Il s’agit des dernières sorties de plaques électriques. Elles sont dotées d’une technologie spéciale qui active le chauffage de la plaque uniquement quand elle est en contact avec ustensile. Ce chauffage s’active grâce à une sphère magnétique qui ne démarre qu’une fois le récipient posé. Il n’est pas question ici de tout type d’ustensile, uniquement ceux faits en acier, en fer ou en fonte.

L’un des avantages notables de cette plaque est sa surface qui reste froide même étant branchée. Cela réduit donc tout risque de brûlure, car la chaleur est conduite directement dans le fond du récipient. Aussi, son entretient est efficace, car les résidus d’aliments présents sur la plaque ne s’assèchent pas puisque sa surface est constamment froide.

Les utilisateurs lui reprochent cependant son exigence sur la qualité d’ustensiles. En plus, elle est très coûteuse pour une durée de vie pourtant pas très longue.

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!