Quels nuisibles squattent chez vous ?

8

Nuisibles et gênants, tels sont les qualificatifs utilisés pour décrire ces petites bêtes indésirables qui ont élu domicile chez vous.

Même si la plupart des millions d’insectes qui nous entourent sont inoffensifs, certains constituent de véritables sources d’inconfort et d’insalubrité. Il n’est également pas rare de trouver ces bio-agresseurs à l’origine de certains problèmes de santé. Quels sont les nuisibles les plus susceptibles d’infester une maison? Quels risquent ces petites bêtes indésirables représentent-elles réellement ? Comment s’en débarrasser ?

A lire aussi : Le ménage à domicile pour un intérieur propre

Telles sont les questions auxquelles nous allons répondre dans cet article.

Les nuisibles les plus courants dans la maison

Avec tous les recoins qu’elle comporte, une maison peut devenir un véritable terrain de jeu pour les nuisibles.

A lire aussi : Quelles sont les démarches pour l'électricité lors d'un déménagement ?

Les blattes, souris, rats, puces, fourmis, moustiques, araignées et punaises de lit font partis des nuisances les plus récurrentes chez les particuliers !

insecte

Les cafards

Pour commencer, il existe énormément d’espèces de blattes mais les plus connus en France et celle qui vadrouillent dans les logements sont :

la blatte germanique : la plus répandue dans les foyers, celle qui se cache derrière nos laves vaisselles, frigo…

– la blatte de meuble : elle affectionne les zones chaudes des locaux techniques, les passages des tuyaux de radiateurs de chauffage, les luminaires…

– la blatte orientale : cette dernière est adepte des zones sombres et humides comme les caves, regards d’égouts principalement.

La blatte est très prolifique au niveau ponte : 40 à 60 oeufs concentrés dans une poche protectrice que l’on appelle oothèque.

Cette dernière est omnivore mais peut également profiter de débris organiques pour subvenir à ses besoins.

En outre, la blatte est nocturne et grégaire, adore les zones chaudes et humides. C’est la raison pour laquelle vous risquez de les croiser en nombre et de nuit dans la cuisine par exemple !

cafard

Quelles conséquences à la prolifération des blattes dans un logement?

En premier lieu, on retrouve la détérioration progressive du lieu de vie : souillures et déjections sur l’électroménager, diverses pannes des équipements électriques, et autres germes pathogènes et problèmes respiratoires sont l’impact des cafards sur notre quotidien.

cafard cuisine

Comment éviter la prolifération des cafards?

Le nettoyage est impératif afin d’éviter de nourrir les cafards : on évite d’entasser la vaisselle dans l’évier de la cuisine, mettre les aliments dans des contenants fermés, jeter les poubelles régulièrement.

Dans le cas où vous seriez très infesté et ce, malgré ces actions préventives, il intéressant de contacter une entreprise de désinsectisation cafards qui vous aidera à supprimer radicalement le problème.

Leurs procédés de lutte anti-nuisible permettent grâce à du piégeage, la fumigation d’un insecticide ou la mise en place d’un gel attractif contre les blattes d’en venir à bout, si un suivi régulier est effectué.

entreprise de désinsectisation cafards

Les punaises de lit

Comme leur nom l’indique, les punaises de lit envahissent essentiellement la literie. Les débuts d’une infestation commencent par cette voie.

Il n’empêche qu’on peut les trouver dans les plinthes, infrastructures des murs, meubles…

En effet, ces nuisibles nocturnes et hématophages prolifèrent rapidement : 6 semaines pour être fécondable, la punaise de lit produira entre 5 à 15 oeufs environ. Le délai d’éclosion est de l’ordre de 10 à 15 jours.

Après 5 cycles à l’état de nymphe, la punaise de lit adulte, produira à son tour jusque 200 à 500 oeufs à elle seule.

C’est la raison pour laquelle vous devez agir au plus vite possible!

Que faire pour se débarrasser des punaises de lit?

Pour commencer, il est important d’isoler le linge, rideaux de la pièce infestée ainsi que les draps, couettes, potentiellement infestés dans des sacs et les laver à 60 degrés minimum.

Deuxièmement : passer l’aspirateur et le nettoyeur vapeur sur le sommier, sol et dans tous les recoins de la maison!

En second recours, faire appel à un professionnel de la désinsectisation des punaises de lit, possédant la certification certibiocide de moins de 5 ans, afin d’éviter toute explosion de la colonie.

Il sera en mesure de vous proposer un protocole de 2 interventions de désinsectisation à 15 jours d’intervalle maximum, afin de vous en débarrasser efficacement !

Les rongeurs

Lorsqu’on parle de rongeurs, on fait principalement allusion aux rats et aux souris qui se faufilent discrètement par les trous. Notre environnement de vie est particulièrement adaptés à l’homme puisqu’il ont des tendances omnivores.

Caractéristiques des différents rongeurs:

On retrouve donc:

La souris : 5 à 10 cm, 50 grammes, 10 portées de 10 petits en moyenne sur une année, passe par un trou de 5mm, omnivore à tendance granivore.

Cette dernière se cachera dans les habitations (cuisines, combles, garages…).

souris

Le mulot : la souris des champs par excellence, long de 10 cm. 3 portées / an de 9 petits maximum. Vous le trouverez dans le jardin, le bois stocké, rarement dans les habitations.

mulot

Le rat : les deux espèces les plus fréquemment rencontrées sont le noir et rat brun.

  • Le rat noir est un rat péri-urbain, de longueurs 10 à 15 cm et vit dans les endroit sec, chaud : granges, greniers mais aussi les bosquets extérieurs. Il possède une tendance granivore voire frugivore dans son alimentation.

  • Le rat brun ou surmulot : le plus commun, de 20 à 30 cm, il vit de 1 à 3 ans. Il affectionne les endroits secs et humides : égouts, jardins, maisons. Il est parfaitement intégré à notre monde!

rat brun

Comment se débarrasser des rongeurs?

Pour commencer, le rongeur est associé à un souci d’étanchéité, rangement ou de nettoyage.

Le simple fait de laisser ses poubelles ouvertes en extérieur, d’avoir des défauts d’étanchéité dans les murs, des évacuations, regards ou gaines techniques ouverts, de ne pas poser de balais de bas de portes favorisent la circulation et la prolifération des nuisibles.

De plus, une cave encombrée en terre battue, un compost ouvert, des extérieurs délaissés achèveront le tableau.

En cas de gros soucis, une dératisation s’impose. Mais quels sont les meilleurs appâts ? Faut-il utiliser la tapette à souris ? Comment les poser efficacement ?

Heureusement, il existe des professionnels spécialisés, qualifiés et équipés pour vous débarrasser des rongeurs dans ce cas.

Pour en savoir plus sur les prestations envisageables, rendez-vous sur le site d’une société de dératisation et de désinsectisation professionnelle.

Leurs conseils avisés vous aidera dans votre démarche préventive ou curative !

dératisation

La puce:

Premièrement, elle est caractérisée par le fait qu’elle mord son hôte grâce son appareil buccal, avec lequel elle se nourrit du sang des mammifères et autres oiseaux.

La puce peut faire des bonds de 70 cm. Elle est lucifuge, et peut proliférer rapidement puisqu’elle pond jusqu’à 800 oeufs par mois !

De plus peut transmettre certaines maladies (peste, typhus etc…) et provoque de fortes démangeaisons en cas d’attaque.

Les vibrations des pas sur un vieux plancher ou le fonctionnement d’un aspirateur qui attire ce nuisible et font éclore les œufs !!

On la retrouve principalement sur le chien, chat, pigeon, hérisson. Une lutte globale de l’hôte infesté et des locaux est donc nécessaire pour éradiquer ce parasite.

puces

Comment éradiquer des puces?

Tout d’abord, supprimer la cause du problème : fermer l’ouverture d’une cave permettant à des chats ou pigeons d’entrer!

Deuxièmement, traiter votre chat ou chien s’ils sont infestés de puces.

Puis passer l’aspirateur, et le nettoyeur vapeur sur les surfaces à désinfecter. La chaleur permettra de tuer les oeufs.

Il est possible qu’il y ait des récidives, le mieux est de faire appel à un professionnel de la désinsectisation de puces. Afin d’en savoir plus sur leurs techniques de désinsectisation, il sera intéressant d’obtenir un devis précis sur ce sujet.

Les fourmis, les araignées, les mouches et autres moustiques

Les fourmis envahissent particulièrement les cuisines en été ou les charpentes.

Le pire, c’est qu’une fourmi n’arrive jamais toute seule et n’est peut être pas issue d’une seule colonie.

Elle vient avec toute une communauté grâce à des phéromones de piste laissées sur leur passage. Ces dernières permettent de faire passer un message à leur congénères: ramener à la fourmilière les restes d’aliments, ainsi que les nourritures qui trainent sans protection dans votre logement!

désinsectisation fourmisfourmis

Comment en finir avec la fourmi?

Tout d’abord les fourmis n’entre dans les logements par hasard. Une ou des fourmilières sont présentes quelque part !

Dans le cas de la fourmi de jardin en autres ce sera à l’extérieur qu’il faudra chercher. Une fois la fourmilière repérée, une solution très simple et peu couteuse consiste à faire bouillir de l’eau et la mettre sur la fourmilière sans vous brûler!

Réaliser des petits travaux d’entretien de la maison : étanchéité des plaintes, petits trous sur le carrelage et nettoyer les surface.

Concernant la fourmi charpentière, c’est le nettoyage des jardins ou coupe d’un arbre qui les a fait migrer vers votre domicile !

Pour la désinsectisation d’une charpente, d’un vide sanitaire, il sera nécessaire de faire appel à une société de désinsectisation. Des méthodes plus radicales supprimeront le problème.

Les araignées, ces bio-agresseurs utiles!

En ce qui concerne les araignées, elles envahissent la maison en silence. Elles tissent leur toile dans les moindres recoins de chaque pièce.

Très peu d’araignées mordent en réalité. Elles sont plutôt utiles dans les moisons, car elles font office de nettoyeuses : moucherons, punaises, moustiques etc… Beaucoup d’insectes passent dans leurs filet !

Afin d’éviter leur entrée, il est nécessaire d’effectuer l’étanchéité aux alentours des portes au silicone, fermer les ouvrants.

araignée

Les mouches et moustiques ces insectes volants vite envahissants!

Il intéressant de dire que la mouche et le moustique sont utiles : le stade de développement de la mouche favorise le nettoyage des petits cadavres d’animaux et aux jardins (asticots) et le moustique est un polinisateur !

Seulement avec leurs bourdonnements incessants, et les potentiels infections qu’ils peuvent véhiculer, ces derniers peuvent devenir de véritables fléaux.

Comment éviter l’entrée des mouches dans une maison?

Voici quelques astuces permettant de s’en débarrasser:

  1. La bonne vieille moustiquaire autours des fenêtres est une méthode efficace et bio de traiter tous les insectes volants!
  2. Vider les poubelles régulièrement.
  3. Eviter toutes sources de propagation: le sirop ouvert la viande du barbecue à l’air libre sur une table…
  4. Le désinsectiseur d’insectes volants permet efficacement de capter par des rayons uv et capturer grâce à une glu ou une résistance qui les grille, au passage!
  5. Faire appel dans certains cas à une entreprise de désinsectisation qui vous effectuera un traitement insecticide en curatif.

Quid du moustique?

Ce dernier est celui qui prolifère le plus ces dernières années avec les changements de climats.

Le moustiques se développe partout, et pondent en moyenne de 20 à 200 œufs. Pas que dans les eaux stagnantes malheureusement. L’intérieur de roseaux de jardins, des évacuations d’eau, creux des arbres, etc…

A savoir que seule la femelle pique. Ces piqûres sont vectrices de maladies pouvant être graves (paludisme, dengue, chikungunya).

Les piqures sont très urticantes malheureusement.

moustiquelarves de moustiques

Des méthodes de lutte anti-moustiques efficaces et simples!

Certaines préconisations peuvent s’appliquer pour faire baisser leur population et pouvoir profiter de votre terrasse en toute tranquillité !

Il est nécessaire de vider l’eau des pots de fleurs, mettre un filet sur les regards de récupération d’eau de pluie et autres sources d’eau stagnantes.

Ne pas stocker des pneus en extérieur d’un jardin, couvrir les piscines, éliminer les encombrants autour de la maison, limiter l’arrosage des jardins et élaguer régulièrement les arbres pour éviter les zones de niches.

L’aide d’un professionnel de la démoustication vous aidera à éviter qu’ils ne reviennent systématiquement !

démoustication

vous pourriez aussi aimer