VMC double flux : quels sont les avantages ?

13

En ces temps de pandémie, on ne sait quel type de ventilation et de climatisation choisir. Il est en effet prouvé que le virus SRAS-COV-2 se propage via les gouttelettes aérosols. Mais comme les microparticules qui contiennent les virus sont plus lourdes que l’air, elles sont systématiquement entraînées vers le sol. Autrement dit, les risques de dispersion de la charge virale par la ventilation se révèlent moindres. Quoi qu’il en soit, il s’avère essentiel d’aérer en permanence des milieux intérieurs, d’où l’utilité d’un système de VMC double flux.

Le principe du VMC double flux

La VMC double flux est-elle un dispositif efficace ? Peut-on générer des économies sur le long terme ? Comme son nom l’indique, le système se compose de 2 flux : le premier extrait tandis que le second insuffle l’air. De ce fait, l’installation d’une VMC double flux nécessite l’expertise d’un professionnel. En plus d’améliorer la qualité de l’air, la VMC double flux promet une réduction de votre facture énergétique. De plus, ce système de ventilation se révèle efficace contre l’humidité de condensation. Rappelons que l’air emprunte des canaux différents : un puits canadien pour l’air neuf et une sortie d’air classique pour l’air vicié. De plus, un échangeur thermique récupère la chaleur présente dans l’air vicié afin de la transmettre à l’air neuf.

A voir aussi : Nageur débutant, confirmé ou de haut niveau : pourquoi investir dans un spa de nage à turbine est une bonne idée ?

Les avantages de la VMC double flux

L’air chaud s’accumule au niveau du plafond. En pratique les fluides chauds présentent une plus faible densité que les fluides froids. La demande en VMC double flux connaît d’ailleurs une importante croissance, surtout sur le marché des maisons individuelles. Et pour cause, ce système de ventilation à 2 flux brasse l’air et en extrait les calories qui seront réutilisées. En d’autres termes, vous profitez d’une atmosphère nettement plus saine et d’un logement mieux chauffé.

Lire également : Les tendances 2016 des luminaires

L’installation d’une VMC double flux s’avère plus simple dans une construction neuve car la place nécessaire pour accueillir l’équipement a été prévue à l’avance. Néanmoins, rien ne vous empêche d’intégrer ce système de ventilation dans le cadre d’une rénovation, d’autant que cette initiative vous ouvre la voie vers de nombreuses aides financières. En revanche, d’importants travaux d’aménagement sont à prévoir puisqu’il faudra faire de la place aux tuyaux et aux gaines de la VMC. Ceci dit, le problème ne se pose pas si vous disposez d’une bonne hauteur sous plafond. Ce sera l’occasion de réaménager votre intérieur.

Où placer les bouches de la VMC double flux ?

Il faut déjà comprendre que le choix d’une bouche de soufflage se fera en fonction du débit et de la portée du jet d’air. Concrètement, il faut une portée de jet égale, voire supérieure au 2/3 de la longueur de la pièce. Sachez aussi que les performances des bouches de soufflage différent selon les modèles. Ainsi, pour une pièce en L, veillez à positionner la bouche de soufflage au niveau de l’angle pour permettre une division du flux de l’air. Il s’avère tout aussi judicieux d’utiliser plusieurs bouches de façon à traiter séparément les volumes de la pièce. Elles peuvent même être placées au-dessus ou face à la porte sans aucun impact sur le brassage de l’air.

Vous pouvez lire également : quand tailler un saule crevette ?

vous pourriez aussi aimer