Comment isoler vos combles de façon écologique ?

115

De nombreuses études l’attestent : l’isolation des combles permet d’économiser de l’énergie. Des combles isolés diminuent considérablement la facture d’électricité, tout en optimisant le confort d’un habitat. Découvrez différentes techniques pour isoler des combles de façon écologique. On parlera également des différents isolants écologiques.

Quelles techniques préconiser pour isoler vos combles de façon écologique ?

Il existe aujourd’hui différentes techniques pour isoler des combles de manière plus écologique. Une bonne façon de contribuer à la préservation de l’environnement. En voici quelques-unes.

A découvrir également : Zoom sur les appareils de traitement de l’air pour votre intérieur

L’isolation par soufflage

L’isolation par soufflage figure parmi les techniques les plus prisées du moment. Elle consiste à projeter un isolant en forme de flocons dans les combles. Pour ce faire, on utilisera une machine à souffler. En principe, l’isolation des combles par soufflage s’adapte à tous types de charpentes. Cependant, cette technique permet surtout d’isoler des combes difficilement accessibles.

Pour l’isolation par soufflage mécanique, on utilise plutôt la ouate de cellulose et la laine. C’est pour cette raison qu’on la considère comme une solution plus écologique pour isoler les combles. L’isolation par soufflage mécanique est une technique fortement appréciée en raison de sa performance. Et pour cause, les isolants utilisés doivent répondre aux critères de performance thermique et aux normes d’incendie. Il s’agit également d’un procédé rapide. Par contre, il faudra investir dans un équipement spécial et confier les travaux à un professionnel.

A lire également : Pourquoi les entreprises de nettoyage ont-elles la cote en 2021 ?

isolation écologique combles

L’isolation par épandage

L’isolation des combles par épandage est une technique qui répond également aux normes écologiques en vigueur. Il consiste à répartir manuellement un isolant en vrac entre les solives du plancher des combles. Les matériaux utilisés sont les mêmes que ceux utilisés pour l’isolation par soufflage. Cependant, au lieu d’utiliser une machine à souffler, on utilisera un râteau pour effectuer l’épandage. Cette technique convient particulièrement aux combles facilement accessibles et aux petites surfaces.

L’isolation par laine à dérouler

L’isolation des combles par isolant à dérouler présente de nombreux avantages écologiques. On parle de laine à dérouler, car la plupart du temps on utilise des rouleaux de laine comme matériaux. Cette technique s’adapte surtout à ces combes qui disposent d’un plancher en bois ou en béton ou ceux qui sont dotés d’un plafond suffisamment haut. La technique consiste à dérouler une ou deux couches de matelas d’isolant en laine directement sur le plancher ou entre les solives.

Quels matériaux utiliser pour combler vos combles de façon écologique ?

Pour isoler vos combles de manière plus écoresponsables, vous devez utiliser des isolants écologiques d’origine animale ou végétale. Il existe actuellement différents types d’isolants écologiques, mais voici les plus utilisés.

La ouate de cellulose

Il s’agit d’un isolant en vrac issu du recyclage du papier. Elle se présente comme l’isolant le plus répandu et le moins cher du marché. Son principal atout : c’est un isolant pour combles qui offre une bonne inertie thermique. Ce qui fait que la ouate de cellulose procure plus de confort en été. On utilise cet isolant avec la technique de soufflage et la technique d’épandage.

La laine de mouton

La laine de mouton est un isolant thermique et phonique 100% écologique. Elle est fabriquée :

  • en rouleaux,
  • en panneaux semi-rigides,
  • en vrac.

La laine de mouton est réputée pour sa grande capacité à absorber l’humidité. Il s’agit également d’un isolant léger qui ne se tasse pas facilement. On préconise l’utilisation de laine de mouton dans le cadre de travaux d’isolation par laine à dérouler.

La laine de coton

La laine de coton provient du recyclage de fibres de coton qui sont issues de la revalorisation des chutes de l’industrie textile. Ces fibres sont ensuite transformées en isolants biosourcés. Contrairement à la laine de mouton, la laine de coton est lourde. En revanche, elle présente des performances acoustiques et thermiques remarquables. Comme la laine de mouton, elle peut se présenter sous forme de panneaux, sous forme de rouleaux ou en vrac. On l’emploie également durant le procédé d’isolation par laine à dérouler.

La laine de bois

La laine de bois est un isolant très intéressant d’un point de vue écologique. Ce type de laine, que l’on appelle également fibres de bois, est fabriqué à partir de copeaux de bois liés avec de l’eau puis séchés sous forme de plaques. Ces plaques sont ensuite en panneaux. La laine de bois peut se présenter sous forme de panneaux rigides ou semi-rigides, mais également en vrac. Il s’agit d’un isolant doté d’une excellente performance thermique. Installée dans les combles, la laine de bois apporte une atmosphère ambiante dans cette partie de la maison.

vous pourriez aussi aimer