La rénovation de l’escalier à fer-à-cheval de Fontainebleau commence

5

C’est un gigantesque chantier qui va pouvoir débuter au château de Fontainebleau. En effet, de nombreux dons ont permis le lancement de la restauration du célèbre escalier à fer-à-cheval du château de Fontainebleau. Mais quelles sont les étapes de réalisation d’un escalier en béton ?

Un chantier titanesque

C’est la récolte d’un montant de deux millions d’euros, grâce à une campagne de dons lancée en avril 2018, qui a permise le lancement des travaux de restauration de ce monument unique du château de Fontainebleau. En effet, cet escalier en Fer-à-Cheval sera intégralement mis à neuf et ce grâce au mécénat.

L’escalier à une forme atypique, c’est un symbole du patrimoine de France et de nombreux visiteurs viennent pour contempler cette prouesse architecturale, construite en deux ans à la demande de Louis XIII sur la période de 1632 à 1634. La particularité de l’édifice ne permet pas de faire appel à PBM, leader Européen de l’escalier en béton préfabriqué, puisque au total ce seront sept entreprises englobant différents corps de métier qui réaliseront des travaux colossaux pour rénover cet escalier.

La fabrication d’un escalier en béton

L’escalier en béton présente l’avantage d’être très résistant et de pouvoir durer dans le temps. Pour la réalisation d’une telle construction, il faut mettre en place différents coffrages qui permettront de couler le béton à l’intérieur. Voyons rapidement les étapes de la construction d’un escalier en béton.

Dans un premier temps, il faut déterminer les dimensions de l’escalier. Par l’intermédiaire d’un calcul on dimensionne le nombre de marches, connaissant la hauteur standard d’une marche (environ 17 cm) et la profondeur idéale de la marche (environ 26 cm). Dès la fin de cette étude, vous connaissez les caractéristiques de l’escalier.

Vous pouvez donc passer à l’étape du traçage de l’escalier, afin de délimiter le début et la fin de la construction. Lorsque l’escalier ne repose pas contre un mur, il est possible de créer un mur artificiel en contreplaqué sur lequel vous effectuerez vos tracés.

Vient ensuite les différents coffrages, d’abord celui de la paillasse qui est une dalle oblique qui soutiendra les marches. Par la suite on coffre les côtés de l’escalier puis on réalise les tracés des marches.

L’étape suivante consiste à réaliser le ferraillage sur la longueur de l’escalier et sur les travers. Il faut lier le ferraillage à l’aide d’attache en fer. Dès que la mise en place du ferraillage est terminée, il faut coffrer les contremarches aux dimensions calculées. Pour terminer, il faut couler du béton pour la paillasse, puis dans les marches en remplissant du bas vers le haut et en travaillant du haut vers le bas. Il ne vous reste plus qu’à attendre le séchage complet de l’escalier.

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!