Scie circulaire : quelle lame choisir ?

27

La scie circulaire sert à découper le bois et ses dérivés, l’étain, l’aluminium, les plastiques, les plaques et carreaux de plâtre, etc. Un incontournable dans votre outillage de bricolage, la scie circulaire à usage multiple joue son rôle grâce à différents types de lames adaptées aux différents matériaux à travailler. La qualité de votre travail dépendra donc de votre capacité à déterminer avec précision le type de lame que vous devez utiliser en rapport avec la tâche que vous avez à accomplir. Pour savoir quelle lame choisir pour votre scie circulaire, découvrez dans cet article les différents types de lames et leur denture et les caractéristiques et spécificités des lames de scie circulaire.

Scie circulaire : les différents types de lames et leur denture

Pour un travail de bricolage optimal, il est important de bien connaître les types de lame disponible sur le marché, de même que la qualité et les fonctionnalités des dentures. Vous pouvez contacter Scie-circulaire.net, pour plus d’informations concernant les scies circulaires.

A lire également : Que savoir de la rénovation de maison ?

Les différents de types de lame pour une scie circulaire

On distingue généralement trois types de lames : la lame d’acier, la lame diamant et la lame coupe-clou. Entièrement formée d’acier et équipée d’une denture avoyée, la lame d’acier est la plus économique. Cependant, elle perd vite de son tranchant. Elle est très efficace dans la coupe de bois, notamment lorsque la distance entre les dents est bien réglée, c’est-à-dire grande lorsqu’on l’utilise pour couper du bois vert, plus petite pour du bois sec et dur.

La lame diamant est idéale pour la découpe de matières abrasives comme le quartz, le grenat, le silicium, etc. On la reconnaît à ses pastilles noires recouvrant les plaquettes de carbure. Ces types de lames coûtent extrêmement cher. La lame coupe-clou, quant à elle, vous permet de manipuler en toute sécurité le bois de récupération qui peut parfois contenir des clous. Elle vous permet de couper sans dommage les clous et autres objets enfouis dans le bois.

A voir aussi : Comment construire une cloison et une charpente en bois ?

scie circulaire ; lame de scie circulaire

Les dentures de lame de scie circulaire

Elles sont généralement répertoriées sous deux catégories : la denture alternée et la denture trapézoïdale. La première est la denture la plus utilisée pour usiner le bois. Ses dents sont protégées par des pastilles en carbure de tungstène afin de ralentir l’émoussement. Chaque pastille porte à son sommet un biseau tourné tour à tour à droite puis à gauche. Grâce à leur tranchant, les angles extérieurs des dents ôtent la fibre avant de s’attaquer à la matière.

Sur la denture trapézoïdale, on trouve les ébaucheuses, des plaquettes taillées en chanfrein des deux côtés, et les finisseuses qui sont des dents droites placées à la suite des ébaucheuses. La denture trapézoïdale limite les éclats de matériaux durs et fins tels que le mélaminé, le stratifié, etc.

Les abréviations conventionnelles pour les dentures de lame de scie circulaire sont ALT pour denture alternée et TP pour denture trapézoïdale.

Les caractéristiques des lames de scie circulaire

Les lames de scie circulaire présentent plusieurs caractéristiques. Les plus importantes sont : le nombre de dents, l’angle d’attaque, le pas, les échancrures et l’alésage.

Le nombre de dents varie de 10 à 80. La qualité de la finition dépend de l’espace entre les dents. Pour éviter le rejet de matériau ou le recul brusque de la scie, celle-ci est équipée de talons anti recul ou limiteurs de passe.

On distingue l’angle d’attaque positif et l’angle d’attaque négatif. Il est positif lorsque la dent est inclinée vers l’avant, et négatif en cas d’inclinaison vers l’arrière. Les lames à angle négatif sont dédiées aux scies radiales ou à onglet. Elles servent à usiner le bois ou les métaux. L’inclinaison vous protège d’un retour inopiné de la lame.

Le pas, quant à lui, correspond à l’espace entre les dents. Plus il est grand, plus facile est l’évacuation des copeaux. Les lames de scie équipées de dents espacées profitent bien aux travaux de débit.

Les échancrures sont rectilignes ou en point d’interrogation. Elles facilitent la dilatation du métal réchauffé, tout en maintenant intacte la forme plane du disque. Les lames de grande qualité sont équipées d’un rivet en cuivre disposé au bout des échancrures et destiné à réduire le sifflement de la lame et les vibrations.

L’alésage est l’ouverture que l’on retrouve au centre de la lame. Elle permet d’installer cette dernière sur l’axe du moteur de la scie. Le diamètre de l’alésage et celui de l’arbre du moteur doivent être les mêmes. Grâce aux trous d’ergots pratiqués aux alentours de l’alésage, le positionnement précis de la lame sur la machine est possible.

Quelle lame de scie circulaire choisir ?

Plusieurs critères vous permettent de choisir la lame de scie idéale. Ce sont notamment l’alésage et le nombre de dents.

L’alésage et le diamètre de la lame

Si vous choisissez une lame dont le diamètre d’alésage dépasse celui de la scie, assurez-vous d’avoir une bague d’adaptation pour le montage, pour votre sécurité. De plus, le diamètre de l’alésage doit être inférieur d’au moins 5 millimètres à celui de la flasque qui assure le maintien en place de la lame. Cependant, évitez de choisir une lame dont le diamètre dépasse le diamètre maximal des lames de scie circulaire. Si vous choisissez une lame plus petite, la profondeur maximale de coupe sera réduite.

Combien de dents pour votre lame de scie ?

Une lame équipée de grandes dents espacées est idéale pour une découpe de bois massif dans le sens du fil. De plus, avec les espaces importants entre les dents, les copeaux de bois sont évacués avec beaucoup plus de facilité et de rapidité. Par contre, si vous choisissez une lame à petites dents, vous bénéficierez d’une excellente finition, notamment s’il s’agit de coupes en travers du fil. Vous perdrez malheureusement en vitesse de coupe.

Récapitulatif des critères de choix de votre lame de scie

Pour choisir votre lame de scie, gardez à l’esprit les points suivants.

  • Le choix de la plaquette ou de la pastille de la dent doit se faire en fonction du matériau à usiner (plastique, bois, métaux, etc.)
  • Le choix du type de dent doit tenir compte du matériau et du type de coupe envisagé. Ce dernier est fonction de la nature des pas
  • L’alésage, le nombre de dents et le nombre de tours/minute sont également des éléments importants à prendre en compte lors du choix de votre scie circulaire

En suivant ces conseils, vous pourrez trouver les lames adéquates pour votre scie circulaire portative, votre scie circulaire de table ou plongeante.

vous pourriez aussi aimer