Peut-on avoir des aides financières pour installer un monte-escalier ?

L’installation d’un monte-escalier à votre domicile peut s’avérer coûteux pour certains ménages. Nous allons vous montrer quelques moyens pour le financer.

Un investissement important

Les monte-escaliers peuvent être un investissement coûteux, allant jusqu’à quelques milliers d’euros, pour plusieurs raisons. Mais, nous verrons par la suite la liste des aides qui pourront contribuer à cet achat.

A voir aussi : Équipez votre maison comme une salle de sport

Le coût de fabrication

Les monte-escaliers sont des équipements complexes et technologiquement avancés qui doivent être construits avec des matériaux de haute qualité. En effet, ils sont fabriqués avec des matériaux de très haute qualité qui garantiront la fiabilité, la durabilité et la qualité globale du produit. Les matériaux tels que l’acier inoxydable, l’aluminium et les plastiques techniques peuvent être coûteux.

De plus, les outils les plus modernes sont souvent équipés de composants électroniques sophistiqués, comme des capteurs, des systèmes de commande électroniques détaillés et des batteries de secours. Ces composants peuvent être coûteux et nécessitent des compétences techniques pour leur intégration dans le système.

Lire également : Comment se déroule l'installation d'une pompe à chaleur ?

Ensuite, chaque conception de ce fauteuil est unique et doit être conçue pour répondre aux besoins individuels du consommateur et aux caractéristiques de la maison.

Enfin, ils doivent être testés et certifiés pour répondre aux normes de sécurité et de qualité en vigueur. Tout cela engendre également des coûts liés à la fabrication.

Une installation professionnelle

L’installation de cet outil par un professionnel peut être coûteuse pour plusieurs raisons.

Celle-ci est un processus complexe qui nécessite des compétences techniques spécialisées pour garantir une installation correcte et plus sûre. Les professionnels ont généralement suivi une formation et possèdent l’expérience nécessaire pour l’installer correctement.

Son installation nécessite de plus l’utilisation d’outils et d’équipement bien spécifiques pour garantir une installation plus rapide et efficace.

Enfin, ces professionnels offrent habituellement des garanties et des services après-ventes pour assurer la satisfaction du client et garantir la qualité de l’installation.

Une réduction possible sur les impôts

En général, un monte-escaliers n’a pas besoin d’être déclaré aux impôts, car il est considéré comme un bien immobilier. Cela signifie que sa possession ne devrait pas avoir d’impact sur vos impôts ou votre déclaration de revenus comme il ne compte pas comme une dépense déductible.

Cependant, il existe des situations où sa possession peut entraîner des réductions d’impôts s’il est utilisé pour répondre à des besoins médicaux spécifiques.

Peut-on avoir des aides pour installer un monte-escalier ?

La liste des différentes aides

Plusieurs aides sont mises en place afin de pouvoir vous aider à l’achat de ce produit, sans forcément recourir à un crédit.

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

La PCH est une forme d’aide financière destinée à aider les personnes en situation de handicap à couvrir les coûts associés à leur perte d’autonomie. Cette prestation est versée par le département et peut être utilisée pour financer des équipements de mobilité, tels que les monte-escaliers.

Pour bénéficier de la PCH, vous devez remplir plusieurs conditions :

  • Avoir une certaine forme de handicap (physique, sensoriel, mental, psychique)
  • Avoir des difficultés dans la réalisation des activités quotidiennes
  • Concernant le monte-escaliers, avoir des difficultés à réaliser la montée et la descente des escaliers

Le montant de la PCH dépend de la nature et de l’importance des besoins de la personne en situation de handicap, ainsi que de ses ressources financières. Elle peut couvrir jusqu’à 100% des dépenses liées à l’achat et l’installation du monte-escalier, dans la limite d’un plafond fixé par le département. 

La Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA)

La CNSA est un organisme qui a pour objectif de fournir les financements pour les aides visant à améliorer l’autonomie des personnes en situation de handicap ou des personnes âgées. La CNSA peut offrir une aide financière pour l’installation d’un monte-escalier, en complément d’autres dispositifs existants.

Elle peut financer jusqu’à 50% du coût d’achat et d’installation de l’outil dans la limite d’un plafond fixé par la réglementation en vigueur. Le montant de l’aide accordée dépend de la situation individuelle de la personne en situation de handicap ou de perte d’autonomie, de ses besoins et de ses ressources financières.

Pour profiter de cette aide, vous devez remplir certaines conditions. La personne doit être âgée de plus de 60 ans ou en situation de handicap, et avoir besoin réellement d’un monte-escalier pour améliorer son autonomie ainsi que sa sécurité, pour limiter le risque de chutes dangereuses. Celui-ci doit être installé dans la résidence principale de la personne, et cette dernière doit en être propriétaire ou locataire.

L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)

L’ANAH est un organisme public français dont la mission principale est de promouvoir la rénovation et l’amélioration des logements privés. Elle propose des aides financières pour les travaux d’amélioration de l’habitat, y compris l’installation d’un monte-escalier.

En effet, l’ANAH peut accorder une subvention pour l’installation du fauteuil dans le cadre de son programme “Habiter Facile”. Cette aide financière est destinée aux propriétaires occupants ou aux propriétaires bailleurs qui louent leur logement à des personnes âgées ou en situation de handicap.

Les critères d’attribution de cette subvention varient en fonction de la situation financière du demandeur et de la nature des travaux envisagés. Pour bénéficier de cette aide, le demandeur doit remplir une multitude de conditions, telles que la réalisation de travaux d’accessibilité ou de sécurité, ou encore la réalisation de travaux permettant une meilleure adaptation du logement pour les besoins des personnes à mobilité réduite.

Il est important de noter que la demande de cette subvention doit être effectuée avant le début des travaux.

vous pourriez aussi aimer