Les 5 avantages de la location meublée

34

L’investissement immobilier constitue une véritable niche d’opportunités pour ceux et celles qui souhaitent s’y engager. En effet, selon le type d’activités immobilières, il est possible de se tailler une part plus ou moins importante du gâteau. La gestion d’agences immobilières ou la location meublée sont quelques exemples intéressants. Cet article vous expose les 5 avantages associés à cette dernière.

Des frais de location très alléchants

Dépenser pour une location meublée

Mettre un appartement meublé en location offre de très nombreux avantages au bailleur surtout sur le plan financier. En effet, une location meublée implique des loyers plus importants contrairement à la location vide. Ceci s’explique du fait de la mise à disposition du locataire de l’essentiel du mobilier nécessaire.

Par ailleurs, le propriétaire-bailleur peut exiger jusqu’à deux mois de caution de garantie contre seulement un dans le cadre d’une location vide. Si la stratégie de webmarketing immobilier adoptée est adéquate, le retour sur l’investissement est plus ou moins garanti. Les structures comme agencealamaison.com servent généralement d’intermédiaire entre les locataires et les bailleurs.

Vacances d’occupation très faible

En investissant dans le meublé, le risque d’avoir un appartement inoccupé pendant une longue période est considérablement réduit. La situation géographique du logement est toutefois déterminante. Cela s’explique par le fait que la majeure partie des occupants d’appartements meublés sont des étudiants et des fonctionnaires pouvant déménager à n’importe quel moment. C’est la raison pour laquelle la durée minimale d’un bail de meublé est d’un an contre trois pour les autres types de logements. Les étudiants peuvent même opter pour une location de 9 mois.

Profiter du régime des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC)

Les bénéfices sur une location meublée

Les revenus de la location meublée ne font pas l’objet d’imposition par l’administration fiscale. On les considère comme faisant partie du régime des BIC. À ce titre, le propriétaire peut y puiser des fonds pour effectuer l’amortissement de certaines de ses charges. Il s’agit entre autres des frais d’acquisition de l’immeuble et des meubles. Il peut en outre profiter d’exonération fiscale dans le cas où l’appartement loué fait partie de sa résidence principale ; ou si le loyer est raisonnable.

Le régime des Locations Meublées Professionnelles et Non-Professionnelles

Dans le cadre de la location meublée, on distingue de type de loueurs : les loueurs professionnels et ceux non professionnels. Selon la catégorie à laquelle vous appartenez, les avantages peuvent différer. Mais, une chose est sure, aussi bien le locataire que le bailleur peuvent en tirer profit. Certaines conditions doivent néanmoins être réunies.

Le bailleur peut par exemple effectuer quelques défalcations fiscales pour amortir ses dépenses. Toutefois, avant de faire déclarer les travaux en question dans son bilan comptable, les dépenses doivent également figurer dans la comptabilité du locataire.

Taxe d’habitation pouvant bénéficier au locataire ou au propriétaire

La taxe d'habitation en France

La taxe d’habitation est une charge fiscale dont s’acquittent tous les ans les occupants d’un logement. Les locations meublées peuvent incomber au bailleur ou au locataire. Le denier s’en acquitte s’il occupe l’immeuble à la date du 1er janvier de l’année civile, ou si son contrat de location est toujours valide. Dans le cas où c’est le propriétaire lui-même qui en jouit, l’obligation de payer la taxe lui revient.

Vous disposez d’un appartement vide que vous souhaitez transformer en meublé locatif ? C’est bien possible. Il suffit juste de se conformer aux exigences de l’ordonnance en date du 8 décembre 2005.

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!