Les étapes essentielles pour niveler un terrain

7

Avant de construire une maison, on procède d’abord au nivellement du terrain. Pour cette opération, on fait souvent appel à des professionnels. Si vous avez un budget limité, vous pouvez le faire vous-même. D’ailleurs, si le terrain vous servira à planter une belle pelouse, à créer un espace de jeux pour les enfants ou à installer une piscine hors-sol, zappez le terrassier professionnel. Voici les principales étapes pour niveler un terrain.

Délimiter la zone de travail

A voir aussi : Pourquoi réaliser une étude de sol ?

Il faudra commencer par bien observer le terrain. Cette première étape va consister à définir la zone à niveler. Pour ce faire, vous pouvez avoir recours à des piquets et à un ruban tendu entre ces piquets.

Déterminer la hauteur du nivellement

Avant de travailler, vous devez définir à combien de centimètres le terrain doit être nivelé. Si vous voulez avoir un terrain bien plat, tirez une corde entre les piquets opposés. Attachez le bout de la corde au piquet le plus haut du terrain et l’autre bout au piquet opposé. Lorsque vous l’attachez, prenez un niveau à bulle pour le placer parfaitement à l’horizontale.

Lire également : VitRessort votre référence en ressorts de qualité

Ameublir la terre

C’est ici que le vrai travail commence. Pour ce nivellement manuel, vous devez ramener la terre du point le plus haut vers le point le plus bas. Pour faciliter la tâche, pensez à ameublir la terre avec une fourche et une pioche. Ces outils ne feront pas l’affaire si vous avez un grand espace. Dans ce cas, il faudra utiliser un matériel motorisé comme une motobineuse, un motoculteur ou une mini-pelleteuse. Ces éléments vont vous éviter de déployer d’intenses efforts.

Retirer les pierres et les racines

Pour que le sol soit plus stable, vous êtes obligé de passer par cette étape. Ces racines et ces pierres peuvent gêner le nivellement. Là, vous pouvez les retirer à la main et vous faire aider d’une pelle. Parfois, il est nécessaire d’avoir recours à une dépierreuse ou à une déracineuse.

Nourrir la terre

Si vous comptez cultiver le terrain, c’est à ce stade qu’il faut procéder au nourrissage de la terre. Vous pouvez utiliser du compost, de l’engrais ou du fumier séché. Au cas où le terrain nivellé va par la suite accueillir un abri de jardin ou une piscine hors-sol, il faudra mélanger la terre à du sable fin. Ceci va limiter la repousse des végétaux et renforcer la stabilité du sol.

Niveler le sol

Oui, les étapes précédentes n’étaient que des préparations, même si elles vous ont pris quelques jours. Pour le nivellement, vous avez plusieurs solutions. Pour déplacer le sol et l’aplanir, vous pouvez vous munir d’un râteau et d’une pelle. Pour faciliter le travail, notamment pour ramener la terre vers le bas, prenez une longue planche. Dans ce cas, vous devez solliciter l’aide d’une autre personne.

Tasser le sol

Vous avez travaillé, retourné et nivelé le sol. Poursuivez avec le tassement et profitez pour corriger l’horizontalité du terrain. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un rouleau à planir. Vous pourrez l’acheter dans les magasins de bricolage. Privilégiez le rouleau à l’eau et le modèle en métal. Il est plus facile à manipuler. Vous pouvez découvrir les matériels de chantier du groupe HBI. Quelques-uns pourront vous être utiles à ce travail.

Laisser le terrain se reposer

On comprend que vous êtes pressé de poursuivre votre projet, mais il faudra accorder du temps au sol pour qu’il se remette en place. Là, il faut attendre deux à trois jours. Pour que la terre se tasse correctement, vous pouvez l’asperger d’eau au moins trois fois. Ne marchez plus dessus pour éviter de créer des trous. Une fois ce timing passé, vous pouvez repasser le rouleau. Cette dernière opération va permettre d’aplanir le sol.

 

vous pourriez aussi aimer