Quelles sont les différences entre un poêle à bois et un poêle à granulés ?

14

Le chauffage au bois s’invite de plus en plus dans nos intérieurs. Ce système présente l’avantage d’être économique et écologique. Aujourd’hui, différents appareils de chauffage au bois existent sur le marché. Parmi les plus prisés, il y a le poêle à bois et le poêle à granulés. Les différences entre les deux sont encore assez floues auprès de bon nombre de personnes. Un tour d’horizon sur le poêle à bois et son homologue à granulés à travers ces lignes.

Les spécificités du poêle à bois

Il s’agit d’un chauffage d’appoint silencieux qui permet de chauffer rapidement une ou plusieurs pièces en même temps. Utilisant notamment les bûches comme combustibles, le poêle à bois offre une ambiance similaire obtenue avec une cheminée : odeur des essences, crépitement du feu, etc. Concrètement, il faut placer les bûches dans le foyer. Ces dernières vont par la suite entrer en combustion pour chauffer la pièce. Le plus gros avantage du poêle à bois réside dans son côté économique. La consommation moyenne de cet appareil de chauffage par kWh PCI est de 3 à 3,5 centimes. Le coût de l’appareil comme celui des combustibles est également accessible à tous les budgets.

A voir aussi : Pourquoi utiliser une moustiquaire enroulable

Cela dit, plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour profiter des avantages du poêle à bois, d’une chaleur homogène et d’un confort intérieur optimal. Notez, par exemple, que l’évacuation des fumées doit impérativement se faire par le biais d’un conduit dédié conforme aux normes en vigueur pour garantir votre sécurité. Le tirage de l’appareil doit aussi être réglé correctement. Cela varie selon la taille de l’ouverture et de la quantité d’air qui entre dans votre intérieur. Mais, dans tous les cas, il ne doit être ni trop fort ni trop faible.

Par ailleurs, il est important de noter que la portée de la chaleur diffusée par le poêle à bûches est assez limitée. C’est, d’ailleurs, la raison pour laquelle l’appareil est utilisé pour des besoins ponctuels ou en complément d’une chaudière ou d’une pompe à chaleur. Comme la combustion des bûches est très rapide, il faudra rester attentif pour charger le poêle à chaque fois que cela s’avère nécessaire. Généralement, cela se fait toutes les 45 minutes environ. Vous pouvez consulter le site https://flammes-du-gatinais.fr pour obtenir plus de renseignements sur l’utilisation du poêle à bois. En ce qui concerne le stockage des bûches, celles-ci doivent être entreposées entre elles et placées dans un endroit sec à l’extérieur de la maison.

Lire également : Aménager son garage : optimiser et sécuriser l’espace de rangement et de travail

poêle à bois

Les spécificités du poêle à granulés

Comme le poêle à bois, le poêle à granulés est un appareil de chauffage qui répond à des besoins ponctuels. La différence entre les deux se situe principalement au niveau de la durée de chauffage. En effet, le poêle à granulés permet de bénéficier d’une chaleur constante sur une période de 24 h à l’aide de son réservoir et de la bougie d’allumage intégrée. Il n’est pas nécessaire de rester constamment à côté du foyer pour entretenir la flamme.

Le fonctionnement d’un poêle à granulés est plus ou moins similaire à celui d’une chaudière. Idéal pour chauffer les pièces d’une superficie de 100 m² et plus, l’appareil diffuse de la chaleur par ventilation. Les modèles proposés sur le marché sont très variés actuellement. Certains poêles à bois profitent même d’une fonction programmable qui permet de planifier les périodes de chauffe et les températures selon les besoins. Cette option est un atout considérable pour optimiser les économies d’énergie et la gestion du système.

Comme son nom l’indique, ce type d’appareil de chauffage utilise des sciures de bois dites « pellets » ou « granulés » comme combustibles. Ceux-ci présentent l’avantage d’être des carburants propres et faciles à stocker. Livrés dans des sacs, ils se rangent sans souci dans la maison, dans un endroit sec. Ils ne tachent ni les mains ni la moquette.

Au niveau des dépenses, le poêle à granulés consomme entre 4,7 à 6,3 centimes par Kwh PCI ce qui représente un coût de 3000 à 6000 euros. En ce qui concerne les nuisances sonores, la soufflerie et la phase d’extinction du poêle peuvent parfois émettre des bruits plus au moins contraignants. Il en va de même pour la chute des combustibles dans la goulotte. Cela dit, il est utile de savoir que les fabricants ne cessent de proposer des modèles de plus en plus silencieux actuellement.

Les paramètres à prendre en compte pour choisir entre un poêle à bois ou un poêle à granulés

En plus des spécificités mentionnées ci-dessus, plusieurs critères sont à prendre en compte avant de trancher entre un poêle à bois et un poêle à granulés. Premièrement, sachez que le poêle à bois émet plus de chaleur tandis que son homologue diffuse une chaleur plus homogène. En termes de performances, c’est le poêle à granulés qui est à privilégier. La qualité de la combustion est contrôlée automatiquement.

Cependant, ce type d’appareil de chauffage est plus cher que le poêle à bois, mais il est possible de profiter de certaines aides financières comme la prime énergie pour combler les dépenses. En dehors du coût de l’appareil, vous devez tenir compte du prix des combustibles. Ici, ce sont les bûches qui sont les moins chères. Sachez cependant que le coût d’un poêle (quel qu’il soit) reste plus accessible que celui d’un appareil de chauffage électrique.

Par ailleurs, il est important de considérer certains paramètres avant de se lancer dans l’achat d’un poêle à bois ou d’un poêle à granulés. Par exemple, vous devez savoir que les contraintes d’installation de ces appareils de chauffage sont les mêmes pour une pose classique. En effet, le poêle à bois comme son homologue requiert un apport d’air comburant et une évacuation de fumées performante. De plus, il est primordial de savoir que ces deux systèmes de chauffage demandent un entretien quotidien, rigoureux et minutieux. Le ramonage doit toujours se faire deux fois à l’année minimum. Afin d’éviter les regrets, les pertes de temps et d’argent, le mieux est de solliciter un professionnel pour vous conseiller dans vos choix, éclaircir vos doutes et mener à bien l’installation de votre poêle.

vous pourriez aussi aimer