5 points essentiels concernant la piscine connectée

128

Avoir une piscine chez soi est l’assurance de passer des moments de détente agréables, surtout en été. Cependant, les tâches liées à l’entretien et à la préservation de l’hygiène de l’eau étant quelque peu complexes, de plus en plus de propriétaires préfèrent se tourner vers une solution plus pratique : la piscine connectée. En effet, devenue tendance ces dernières années, la piscine connectée simplifie la tâche aux utilisateurs en facilitant l’entretien du bassin. Si vous avez pour projet d’installer une piscine connectée chez vous, voici les points essentiels à connaître avant de se lancer.

Le système domotique d’une piscine

Le principe même d’une piscine connectée est de pouvoir réaliser un certain nombre de tâches à distance. Il s’agit en l’occurrence des tâches liées à l’entretien, mais aussi au chauffage de l’eau. Pour cela, il vous faut procéder à l’installation d’un système de domotique pour piscine pour pouvoir piloter certaines commandes à distance.

A lire en complément : Les diverses tâches à effectuer pour entretenir la maison

À l’origine conçue pour être au service de la maison, la domotique regroupe les techniques automatisant un logement (contrôle de la température, le chauffage, l’éclairage, etc.). Cela optimise le confort et favorise l’économie d’énergie. Appliquée à une piscine, la domotique accompagne l’utilisation du bassin et, comme un logement intelligent, s’inscrit dans une logique de commodité, d’économie et de gestion de risque.

La domotique vous offre le moyen de contrôler toutes les tâches contribuant au traitement de l’eau et du chauffage. Fonctionnant grâce à une connexion wifi et une application mobile ou installée sur un ordinateur, la domotique permet au propriétaire d’analyser à distance l’eau. Toujours via l’application mobile, vous pouvez détecter la présence d’une fuite, procéder à un filtrage, mesurer la température de l’eau ainsi que son pH.

A voir aussi : Les raisons d'opter pour une piscine hors sol en bois

Quelle que soit votre localisation, vous avez la possibilité d’automatiser une tâche qui sera exécutée en temps réel. Cette technologie de pointe est incontournable pour faciliter l’entretien et la gestion d’une piscine connectée. Son installation nécessite impérativement l’intervention d’un expert du domaine.

application piscine connectée

Le matériel servant à automatiser la piscine

Une piscine connectée implique l’utilisation d’un certain nombre d’équipements.

La sonde de température de l’eau

Pour mesurer la température de l’eau de votre piscine, la sonde de température sera nécessaire. Assez discret, l’équipement offre des données fiables et précises. Vous pouvez également opter pour le thermomètre flottant. Cependant, contrairement à la sonde de température, il s’agit d’un dispositif moins discret et peu efficace en termes de précision.

La sonde de pression de l’eau

La sonde de pression est ce qui vous permet d’avoir un contrôle sur la pression du circuit hydraulique. Son installation est simple et très indispensable. Les données qu’elle produit sont accessibles via l’application mobile et vous permettent de connaître la pression entre la pompe et l’encadrement du filtre. En cas de dysfonctionnement au niveau du système de filtration, vous êtes systématiquement prévenu.

L’analyseur d’eau

La qualité de l’eau est détectée par l’analyseur. Si l’eau est mal équilibrée, le dispositif le signale, ce qui vous permet de procéder à des réajustements. L’outil détecte le PH de l’eau, c’est-à-dire si l’eau de votre piscine est basique ou acide. Les chiffres affichés varient de 0 à 14. Un pH inférieur à 7 indique une eau acide tandis qu’un pH supérieur à 7 signifie que l’eau est basique. Pour un bon confort, il est indispensable que le pH soit compris entre 7 et 7,4.

L’analyseur d’eau contrôle également la teneur en minéraux (hydrogénocarbonates, bicarbonates) de l’eau de la piscine. Étroitement liée au pH, l’alcalinité de l’eau encore appelée TAC influence aussi la qualité de l’eau. Grâce à l’analyseur, vous pourrez aussi connaître la dureté de l’eau (TH). Un TH trop faible peut entraîner la dégradation des matériaux à base de ciment tandis qu’un TH très élevé provoquera des dépôts solides au niveau des canalisations du bassin. Pour finir, d’autres équipements comme l’outil de gestion des filtrations et le matériel de gestion de l’éclairage sont aussi indispensables.

La configuration du bassin

L’installation du module connecté se fait en fonction de plusieurs paramètres. Le respect de l’ensemble de ces aspects permet un excellent dimensionnement de la domotique.

Le type de piscine

Le mode d’installation du dispositif connecté varie d’une piscine à une autre. Nous distinguons différents types de piscines à commencer par les modèles hors sol qui se trouvent être les moins contraignants. Comme l’indique le nom, ce modèle de bassin n’est pas enterré dans le sol et ne nécessite, de ce fait, pas de travaux préalables. Facile à monter, cette piscine présente l’avantage d’être moins chère.

La piscine enterrée quant à elle nécessite des travaux. Sa création implique un coût conséquent, bien plus élevé que celui de la piscine hors sol. Il existe également la piscine monocoque et en béton qui possèdent chacune des caractéristiques bien particulières dont les professionnels tiennent compte pour installer le module connecté.

Le système de filtration

Le système de filtration fait partie des points essentiels de la piscine connectée. Vous avez le choix entre plusieurs types de filtres : le filtre média filtrant, à cartouches, à diatomées ou encore les poches filtrantes. Le diamètre du circuit de filtration d’eau, la puissance de la pompe de filtration et le débit du filtre sont autant d’éléments indispensables quand il s’agit d’une piscine connectée.

Le mode de gestion à distance

Tout l’intérêt d’une piscine connectée est la possibilité d’assurer sa gestion à distance. Simple et pratique, cette gestion à distance peut se faire de plusieurs façons : via wifi ou Bluetooth. Ce sont donc les deux modes de gestion qui s’offrent à vous. Si vous optez pour une commande par Bluetooth, la distance à laquelle cela pourra fonctionner ne sera que de quelques mètres étant donné la portée du signal. En revanche, une gestion via wifi revient à commander votre module connecté à travers internet.

Par conséquent, que vous soyez à quelques mètres ou à des milliers de kilomètres, vous serez en mesure de programmer votre dispositif connecté pour chauffer l’eau ou pour l’analyser. Cela vous offre l’opportunité par exemple de lancer le chauffage de l’eau avant même votre retour à la maison.

système domotique piscine connectée

Piscine connectée : les normes en vigueur

Pour la sécurité des personnes, il existe des règles à respecter.

Installation d’alarme et de capteurs

Pour garantir la sécurité des personnes, l’installation d’un dispositif de sécurité est primordiale. À cet effet, installer une alarme et des capteurs peut s’avérer pratique. Très performant, ce dispositif garantit la sécurité des enfants notamment. Choisissez des capteurs d’ouverture et d’immersion. Faciles à poser, ces dispositifs ont aussi l’avantage d’être polyvalents. Pour ce qui est de la barrière de sécurité, vous avez le choix entre trois options :

  • fixe,
  • amovible,
  • escamotable.

Les barrières fixes et amovibles sont conçues pour un usage domestique. Le principe de fonctionnement est plutôt simple : dès que la barrière est franchie, l’alarme se déclenche systématiquement.

Une bâche ou un abri

Il existe une grande variété de bâche. Cependant, pour une piscine connectée tout particulièrement, le volet roulant est plus adapté. Pour ce qui est de l’abri de piscine, les modèles sont aussi multiples et varient en fonction de la forme, de la taille ou du matériau. Généralement, l’installation d’un abri de piscine est associée à la pose de capteurs et d’alarmes. En cas d’oubli de votre part comme une pose mal faite, une bâche ou un abri de piscine assurent une bonne protection.

La piscine connectée est tendance et beaucoup plus pratique que sa version classique. Cependant, si vous décidez d’en faire installer une chez vous, vous devez être attentif à un certain nombre d’aspects. Il s’agit notamment du module connecté et des équipements à installer. Les dispositifs de sécurité sont aussi indispensables pour la protection des personnes (enfants et adultes).

vous pourriez aussi aimer