Déshumidificateur d’air : comment ça marche ?

101

Le déshumidificateur est un appareil électrique qui réduit et maintient le niveau d’humidité dans l’air, généralement pour des raisons de santé ou de confort, ou pour éliminer les odeurs de moisi et prévenir la croissance de moisissures en extrayant l’eau de l’air. Il peut être utilisé pour des applications domestiques, commerciales ou industrielles. Continuez à lire pour savoir comment marche cet appareil essentiel dans les régions trop humides.

Déshumidificateur d’air : à quoi ça sert ?

En termes simples, le déshumidificateur est un appareil servant à réduire l’humidité ambiante. L’humidité, c’est-à-dire la quantité d’eau dans l’air qui vous entoure, joue un rôle extrêmement important dans le contrôle du nombre d’allergènes dans l’air de votre maison. Les deux allergènes intérieurs les plus courants, les acariens et les moisissures, se développent dans des conditions chaudes et humides. Les autres allergènes, à savoir les champignons, sont présents bien que dormants dans presque tous les matériaux, mais en présence d’une source alimentaire et d’humidité, ils peuvent rapidement proliférer.

A découvrir également : NuVo, système audio multiroom

En maintenant l’humidité relative de l’air en dessous de 50 %, vous pouvez contrôler les populations d’acariens et de spores de moisissure dans votre maison. La façon la plus simple et la plus facile de le faire et d’augmenter le niveau de confort général dans votre maison reste le contrôle des niveaux d’humidité avec un déshumidificateur.

Comment marche un déshumidificateur d’air ?

Les déshumidificateurs régulent l’humidité en éliminant la vapeur d’eau de l’air et en créant des conditions de vie inhospitalières pour les acariens, les moisissures et autres organismes allergènes. Les déshumidificateurs domestiques fonctionnent un peu comme les climatiseurs : l’air chaud et humide pénètre dans le déshumidificateur puis traverse les serpentins refroidis par réfrigérant, ce qui provoque la condensation de l’humidité de l’air. On va donc réduire l’hygrométrie de l’air pour retrouver des niveaux physiologiques et confortables pour les voies aériennes supérieures.

A découvrir également : Votre système de climatisation est-il fonctionnel ?

Le processus de réchauffement de l’air est réalisé en capturant et en utilisant la chaleur générée par l’énergie dépensée pour refroidir l’air. En étant légèrement réchauffé, l’air sortant du déshumidificateur est sec et chaud, ce qui signifie qu’il attirera l’humidité comme un aimant et maximisera l’efficacité du déshumidificateur. Certains modèles peuvent être raccordés à des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation.

Les unités commerciales et industrielles fonctionnent exactement de la même manière, mais elles possèdent des caractéristiques telles que des pompes internes et des ventilateurs puissants qui les rendent idéales pour locaux commerciaux ou les usines. Une autre caractéristique clé de cette gamme : la plupart des modèles sont fabriqués en acier. Cela les rend plus lourds, mais leur permet aussi d’avoir une durabilité et une longévité accrues. D’autres déshumidificateurs industriels sont fabriqués en plastique robuste qui est extrêmement résistant aux chocs, aux bosses et aux fissures.

Pourquoi utiliser un déshumidificateur ?

Si vous êtes allergique aux acariens ou à la moisissure, ou si vous sentez une odeur de moisi dans votre maison, ou si vous voyez de la condensation sur les fenêtres, les murs ou les sols, vous devriez sérieusement envisager d’utiliser un déshumidificateur pour améliorer la qualité de l’air intérieur. Certains allergènes, tels que les moisissures, peuvent devenir un problème grave et difficile à résoudre si on les laisse se développer sans contrôle.

En plus des problèmes de santé, l’excès d’humidité accélère le processus naturel d’oxydation. Des métaux, le bois, tous les matériaux que l’on trouve sur cette planète sont soumis au processus de décomposition et de détérioration par l’oxydation. Dans les chambres à coucher et les espaces où il y a de la moquette, un taux d’humidité intérieur inférieur à 55 % environ peut contribuer à réduire les acariens. Tout comme les moisissures, ils ont besoin d’un certain niveau d’humidité dans l’air pour survivre.

D’autres parasites domestiques non moins dérangeants tels que les cafards et les araignées (et autres insectes qui n’ont pas leur place chez vous) dépendent aussi de l’humidité pour survivre. En maintenant un faible taux d’humidité relative, vous pouvez rendre votre maison inhospitalière pour ce type d’insectes nuisibles.

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!