Résidence secondaire : comment vous protéger des risques de cambriolage ?

32

De nos jours, le nombre de cambriolages ne cesse d’augmenter, provoquant stress et angoisse chez les propriétaires. Les résidences secondaires qui sont la plupart du temps inoccupées sont notamment les cibles privilégiées des cambrioleurs. En tant que propriétaire de résidence secondaire, vous devez donc prendre quelques mesures de sécurité.

Contracter une assurance

La meilleure manière de protéger votre résidence secondaire des risques de cambriolage est de souscrire une police d’assurance. Si vous souscrivez une assurance multirisque habitation, cette dernière couvrira les dommages occasionnés par les cambriolages. Dans un simple contrat d’assurance, la garantie vol et cambriolage n’est en effet pas obligatoire, vous devez donc y souscrire de votre propre chef. Les risques couverts par ce type de contrat sont généralement les suivants :

A lire en complément : Quelle assurance habitation choisir ?

  • vol suite à une intrusion dans l’habitation,
  • vol par le personnel de maison (femme de ménage, sentinelle, baby-sitter, etc.),
  • usage de fausses clés pour s’introduire dans la maison (clé volée, crochetage avec un outil particulier, etc.),
  • vol avec menace ou violence.

En revanche, les vols commis par un parent de l’assuré ou avec sa complicité ne sont pas couverts. Il en est de même des objets volés dans les dépendances isolées de l’habitation. Sur ce site lesfurets.com/assurance-habitation, vous pourrez trouver l’assurance qui répond à vos besoins.

résidence secondaire risques cambriolage

A voir aussi : Réussir son investissement locatif en PACA

Renforcer les entrées

En matière de sécurité d’un bien immobilier, particulièrement celle d’une résidence secondaire, il est fortement recommandé de compliquer l’accès aux intrus. La première chose à faire est d’installer une serrure de qualité au niveau de la porte d’entrée. Vous pouvez notamment recueillir l’avis d’un spécialiste pour savoir quel dispositif est le mieux adapté à votre cas. Cependant, nous recommandons la serrure certifiée A2P qui est particulièrement résistante. Vous pouvez également remplacer la porte d’entrée par une porte blindée. Installez également des barreaux de protection aux fenêtres. Si vous disposez de volets roulants, pensez à les sécuriser avec un verrou anti-pince.

Installer une alarme et un dispositif de télésurveillance

L’alarme a pour objectif de déstabiliser toute personne qui entre par effraction dans votre maison. L’alarme n’empêchera pas les cambrioleurs de s’introduire chez vous, mais c’est une mesure dissuasive qui peut les décourager. Elle permet également d’alerter les voisins et de faire fuir les cambrioleurs. Veillez à ce que l’alarme soit connectée à votre téléphone afin d’être informé en temps réel de toute intrusion.

La télésurveillance est une mesure complémentaire qui vient renforcer l’alarme. L’installation reliée à une centrale enregistre tous les mouvements inhabituels ou suspects qui se déroulent dans votre résidence secondaire. Elle permet de sécuriser la maison à distance et d’avoir un aperçu de ce qui se passe chez vous en votre absence.

Des modèles sophistiqués peuvent vous alerter en cas d’intrusion ou de déclenchement d’une alarme. Avec les capteurs et détecteurs, vous pouvez également alerter les agents qui se chargeront de prévenir les forces de sécurité. Par ailleurs, la télésurveillance offre des options comme l’enclenchement de fumigène ou d’infrarouge qui ont pour but de dérouter les visiteurs indélicats. Ce dispositif peut également servir à dissuader les personnes mal intentionnées. Même le cambrioleur le plus téméraire hésitera en effet à s’approcher de votre résidence en sachant que vous le voyez.

Vous pouvez lire également : zoom sur le métier de consultant immobilier

vous pourriez aussi aimer