Quelles sont les étapes à prévoir avant d’acheter une maison ?

Se lancer dans l’acquisition d’un bien immobilier, que ce soit un premier achat, un bien secondaire ou un investissement locatif, nécessite une bonne préparation. Il faut en amont visiter de nombreux biens, consulter vos finances, étudier minutieusement les prix en vigueur sur le marché, etc.

Mais également souscrire à des assurances et vous engager sur une longue durée. Avant d’entamer vos recherches, il est préférable que vous prépariez votre plan d’action. Voici les étapes qui doivent être prises en considération pour bien réussir une acquisition immobilière.

A lire aussi : Déménagez votre piano en toute sérénité et sécurité

Définir vos besoins

Prévoyez-vous d’investir dans un secteur géographique précis ? Avez-vous pour objectif d’étoffer votre patrimoine ou d’acheter pour revendre par la suite ? Souhaitez-vous louer ou occuper vous-même la maison ?

Répondre à ces interrogations vous permettra de faire un premier portrait du bien immobilier idéal et de restreindre votre champ de recherche au niveau des annonces achat maison. Ce point est d’autant plus important si vous comptez louer et/ou revendre le bien dans quelques années.

A lire aussi : Trouver un logement à Rennes : comment faire ?

Pour un investissement locatif : le bien doit satisfaire un besoin réel sur le marché locatif, il pourra par exemple se trouver à proximité d’une université ou d’entreprises selon votre cible.

Revendre la maison dans quelques années : vous vous intéresserez à l’évolution des prix de l’immobilier dans le quartier visé.

Faire le point avec la banque

Il est important d’avoir une idée précise de ce que vous voulez en termes d’immobilier. Toutefois, sans capacités de financement, vous ne pourrez pas obtenir la maison de vos rêves. La deuxième étape consiste ainsi à établir votre budget ainsi que votre capacité d’emprunt.

sont les étapes à prévoir avant d'acheter une maison

Vous devrez contacter votre banque et simuler le futur dossier de prêt. Veuillez aussi mesurer votre capacité de remboursement dans le futur. Un emprunt immobilier est contracté sur le long terme et votre situation financière risque de progresser, plus précisément si vous avez des enfants. Tout comme votre banquier, adoptez une vision proactive, et prévoyez l’amélioration de votre niveau de vie.

Étudier les aides possibles

Le financement de votre future acquisition peut également être facilité par les aides de l’Etat ou certains dispositifs bancaires :

Le prêt épargne logement est en mesure de vous aider dans l’achat de votre résidence principale du moment que vous avez un compte ou plan d’épargne qui date de 4 ans. Son taux est réglementé (actuellement de 3,20%, il vire à 2,70% pour les PEL ouverts à partir du 1er février 2016)

Le prêt à taux zéro renforcé vous sera utile si vous êtes à la quête de votre premier bien immobilier ;

Le prêt d’accession sociale est destiné aux primo-accédants pour un taux réglementé.

Le prêt conventionné est octroyé sans conditions de ressources pour un taux d’intérêt en dessous de la moyenne. Avec ce prêt, vous serez en mesure d’acheter ou de construire votre résidence principale. Mais, il faudra occuper le logement moins d’un an suite à son achat ou à la fin des travaux.

L’aide personnalisée au logement (APL), peut vous être versée si vous profitez d’un prêt taux zéro, prêt conventionné ou prêt d’accession sociale. Sa valeur dépendra de votre situation familiale et de vos revenus.

vous pourriez aussi aimer