Les conseils d’un pépiniériste pour adopter le bambou dans un jardin

48

Afin d’aménager son jardin de manière à apporter un parfum d’Asie, les bambous sont des végétaux très privilégiés. Les pépiniéristes sont des professionnels en la matière. Ils sont capables de proposer différentes astuces pour réussir la plantation.

Les conseils de la culture des bambous

A priori, les bambous s’adaptent très bien à tous les environnements, à toutes les expositions et donc à tous les types du jardin. En général, ils se plantent en Octobre ou en Mai et poussent au soleil comme à l’ombre dans toute bonne surface. Une des particularités du bambou est sa vitesse de croissance. Au cas où l’individu souhaite réaliser une haie d’occultation, ce dernier peut atteindre 10 mètres de hauteur à un moment donné. Il faut préparer l’espace dans cette condition de croissance.

bambou

Concernant l’apprêt du sol, il faut le planter en profondeur pour retirer les mauvaises herbes et les cailloux. Il est nécessaire par la suite de faire tremper le pot dans un seau d’eau afin de bien réhydrater le sol avant le plantage.

Ces étapes achevées, le jardinier peut creuser un trou de double du volume du pot, soit 50 cm en tout sens, pour faciliter l’enracinement. L’emploi d’une barrière anti-rhizome peut s’avérer utile pour certaines variétés de bambou traçant. Il faut desserrer un peu par la suite les racines qui peuvent être enchevêtrées dans la motte de terre. Il est essentiel de placer cette dernière de façon à ce que le dessus coïncide avec le niveau du sol et de combler le trou après. Il ne reste plus que les tasser légèrement au pied et arroser abondamment pour compacter la marne naturellement.

L’entretien du jardin

Les bambous sont très solides et ne demandent aucun soin une fois bien implantés. Cependant, il est nécessaire d’utiliser un engrais, de type pour gazons pour mener à bien leur fertilisation. Dès la première année du repiquage, l’arrosage s’avère indispensable. Il doit être régulier aux environs 15 à 20 litres d’eau tous les 15 jours. De ce fait, ces végétations sont suffisamment robustes pour résister aux sécheresses estivales. Pour terminer, il suffit un peu d’épandage occasionnel de fumier composté afin de maintenir la richesse du sol.

Dans l’optique de mieux réussir dans l’aménagement de jardin, il est recommandé d’être conseillé par un pépiniériste expérimenté, notamment pour réaliser un boisement sur le terrain ou en pot de ces arbrisseaux très tendance.

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!