Conseils pour préparer la rénovation de sa maison

Se lancer dans les travaux de rénovation mérite une préparation minutieuse et réfléchie. Cette préparation permet d’évaluer l’envergure des travaux à faire, de connaître les démarches préalables pour que tout se déroule bien, et d’estimer le budget requis. Il est inutile de se lancer dans des travaux de rénovation sans s’être préparé au préalable, sinon votre projet est d’avance voué à l’échec.

Définition des travaux à faire

La première chose à faire selon le site spécialisé en habitation www.les-masure.fr est d’effectuer une check-list des rénovations souhaitées. Tout dépend du propriétaire ou de l’occupant qui envisage de réaliser ces aménagements. L’amélioration peut toucher les structures, tout comme cela peut concerner la performance énergétique ou certaines infrastructures. C’est d’ailleurs le moment propice pour améliorer la performance énergétique, via des travaux d’isolation, si la maison ne respectait pas les normes. Il ne faut pas se focaliser uniquement sur le montant des travaux mais sur les gains futurs liés à cette rénovation.

définition des travaux à faire

Étude de la faisabilité des travaux envisagés

Toutes les modifications souhaitées doivent être étudiées pour s’assurer de leur faisabilité. L’idéal serait de recourir au service d’un professionnel qualifié en la matière pour pallier les erreurs et pour éviter les problèmes.

Ce professionnel usera de son savoir-faire et de sa compétence pour  vous conseiller sur la meilleure manière de réaliser les travaux. Par ailleurs, les rénovations doivent respecter le plan local d’urbanisme qui est disponible au bureau de la mairie de la ville. Des normes à respecter sont édictées dans ce PLU. Si aucun professionnel n’est sollicité, ce sera le propriétaire qui se chargera de tous ces détails.

Les formalités administratives

La nécessité d’effectuer une déclaration auprès des autorités compétentes dépend uniquement de l’envergure des travaux à réaliser. Certaines réalisations, comme la création d’un petit plancher inférieur à 2 m² ou le changement de canalisations ne requièrent aucune formalité administrative. La liste des travaux, nécessitant ou non des autorisations, est disponible sur le site du Ministère du logement, ou bien au bureau de la mairie. Il convient de la consulter pour se préparer aux éventuelles démarches à faire. Une simple déclaration doit être faite à la mairie pour un ravalement, une construction d’un mur haut de 2 m et plus, ou autres.

Concernant l’implantation d’une piscine couverte, ou les chantiers destinés à une extension supérieure à 40 m², un permis de construire est exigé. Il faut savoir, qu’en règle générale, pour obtenir un permis de construire si votre dossier est accepté dès sa première présentation, il faut compter un délai de 3 mois minimum. Vous devez tenir compte de ce délai de validation, dans votre planning, car il est totalement incompressible.

L’utilisation d’une benne ou d’un échafaudage sur les voies est conditionnée par l’obtention d’une autorisation de stationnement. Elle est délivrée par la mairie. Il faut savoir que certains professionnels proposent ces prestations dans leur service, de ce fait vous n’aurez nullement besoin d’effectuer ces démarches. En effet, l’entreprise que vous aurez sélectionné au préalable s’occupera de tout cela.

Un devis pour estimer le budget suffisant

Une fois que les détails précités sont bien assurés, il faut passer à l’estimation du budget indispensable pour mener à bien le chantier.

Le mieux serait de louer le service d’un artisan spécialisé en la matière pour faire le devis. Toutefois, il est recommandé de toujours vérifier les qualifications de l’artisan à embaucher. Avec ces professionnels, le respect des normes et des labels est garanti. Dans la recherche d’un devis, il est préférable de comparer 2 ou 3 propositions pour avoir une idée plus ou moins précise sur le montant à préparer. La marque et les types des matériels choisis par l’artisan qui établit le devis, ainsi que le coût des diverses prestations sont les principaux facteurs qui font varier les prix de chaque devis.

Quand bien même une idée du montant nécessaire est déjà mentionnée dans les devis, il est recommandé de toujours prévoir des sommes supplémentaires pour gérer les imprévus.

En ce qui concerne la sélection de l’entreprise, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre entourage, de vos amis ou encore de vos voisins. Le bouche à oreilles reste le moyen le plus fiable de trouver un artisan de qualité. Pour les travaux importants, pensez toujours à vérifier les assurances (garantie décennale, garantie dommage-ouvrage) de l’entreprise qui interviendra à votre domicile.

établir des devis pour les travaux

Disposer des fonds nécessaires

Afin d’éviter que les travaux restent en suspens à cause d’un budget insuffisant, il est conseillé de trouver les fonds avant le début des chantiers. L’autofinancement est la meilleure alternative. L’une des manières d’y arriver serait d’économiser sur un certain laps de temps.

Toutefois, il est possible de trouver d’autres moyens de financement, comme le prêt bancaire par exemple. Certains dispositifs de l’Etat peuvent aider les ménages, comme l’éco-prêt à taux zéro, les subventions de l’Anah, les primes à l’éco-rénovation, le crédit d’impôt développement durable, les certificats d’économie d’énergie et autres.

Separator image Publié dans Travaux.