Chaudière : les signes indiquant qu’il faut la remplacer

95

La présence d’une bonne chaudière dans son logement assure un chauffage performant tout au long de l’année. Quelle que soit la marque ou le modèle de la chaudière, un jour elle rend fatalement l’âme. Le prix d’une chaudière n’étant pas donné, il vaut mieux être sûr qu’elle soit réellement irréparable avant de se lancer.

Pourquoi faut-il remplacer une chaudière ?

A voir aussi : Climatiseur : 5 pannes récurrentes

Une chaudière qui n’est plus au top de sa performance risque de vous faire subir les désagréments d’une pièce mal chauffée. Mais surtout, il faut penser à l’énergie dont cette vieille chaudière a besoin pour fonctionner. Généralement, quand une chaudière n’est plus performante, celle-ci a tendance à consommer plus de combustible.

Cela se répercute immanquablement sur votre facture énergétique, sans parler de son impact sur l’environnement. Dans certains cas, la loi vous oblige même à remplacer sa chaudière sous peine de subir des sanctions, voire des amendes. Cependant, il ne faut pas remplacer la chaudière n’importe quand. Apprenez à déceler les mauvais signes d’une chaudière en fin de vie.

A lire en complément : Quel est le meilleur combiné refrigerateur congélateur ?

La fin des chaudières à fioul

De toutes les énergies fossiles, le fioul est sûrement le combustible le plus polluant utilisé jusqu’à ce jour. Si vous disposez d’une chaudière à fioul en ce moment, vous n’êtes pas encore obligé de la remplacer. Par contre, s’il vous vient l’idée d’en installer une, il faut le faire avant le début de l’année 2022.

Pour ce qui est des logements neufs, depuis cet été 2021, il est interdit d’installer une chaudière à fioul. Tant que votre chaudière à fioul actuelle fonctionne et peut être réparée, vous n’êtes pas dans l’obligation de la remplacer. Par contre quand la panne sera définitive, vous n’aurez plus le choix. Sachez que le remplacement d’une chaudière à fioul donne droit à des aides financières de l’État.

Une vieille chaudière qui tombe en panne trop souvent

La durée de vie d’une chaudière varie de 15 à 25 ans. Si l’âge de votre chaudière se rapproche de ces dates limites, c’est que vous serez bientôt contraint à la remplacer. C’est une bonne chose puisque vous allez enfin pouvoir profiter de chaudières nouvelle génération qui sont plus performantes et moins énergivores. En tout cas, les chaudières datant d’avant les années 90 sont à remplacer, elles ne sont pas performantes d’un point de vue du rendement.

Si la chaudière tombe en panne trop alors que vous procédez régulièrement à son entretien, c’est le signe qu’il est temps de la remplacer. Une chaudière qui arrive en fin de vie demande des réparations de plus fréquentes et importantes. Quitte à dépenser, il vaudrait mieux investir dans une chaudière neuve à haute performance comme les chaudières à condensation.

Les indices indirects d’une chaudière à remplacer

Une chaudière qui fonctionne mal a un impact direct sur la qualité du chauffage au sein des pièces de la maison. Si vous remarquez que certaines pièces peinent à monter en température ou que l’eau chaude vient à manquer à une certaine plage horaire, sachez que cela vient forcément de la chaudière.

Enfin, une facture énergétique qui augmente chaque année peut avoir comme cause une chaudière qui ne fonctionne plus correctement. Cependant, il est utile de passer par un vrai bilan énergétique. Il arrive que ce soit également l’isolation de la maison qui soit en cause.

vous pourriez aussi aimer