Comment fonctionne une pompe à eau ?

41

Une pompe à eau est un mécanisme qui permet de pomper l’eau d’un endroit pour le déverser dans un autre. Ce dispositif s’avère particulièrement efficace pour éviter les inondations, en particulier dans les cours ou dans les sous sols. Cependant, il peut aussi s’appliquer pour agrémenter un bassin ou certains de ses éléments (petites cascades, jets d’eau, etc.) ou encore arroser un jardin ou une pelouse.

Les pompes à eau sont divisées en plusieurs catégories, chaque catégorie répondant à une fonction précise. Parmi les plus courantes, on trouve les surpresseurs et les pompes à bassin. En voici une petite présentation.

A lire également : Grillage soudé : tout savoir sur ce type de clôture

Fonctionnement d’un surpresseur

Les surpresseurs pompes sont utilisées pour augmenter la pression dans les canalisations. Elles peuvent aussi servir à récupérer l’eau de pluie en vue d’arroser une pelouse ou un jardin. Une pompe de ce type est auto-amorçante ce qui signifie qu’elle fonctionne grâce à un moteur. Elle ne peut donc pas être installée en zone humide. Cependant, la pompe surpresseur dispose d’un raccord d’aspiration, sorte de tuyau qui peut lui, être immergé en toute sécurité et qui va permettre d’aspirer l’eau dans le corps de la pompe.

L’eau est pompée à l’aide d’une ou plusieurs roues qui, lorsqu’elles tournent permettent de créer la force centrifuge nécessaire à l’aspiration. C’est le nombre de roues qui détermine la pression de sortie de l’eau (moins il y a de roues, moins la force centrifuge est importante et par conséquent moins la pression de sortie sera élevée). L’eau sort de la pompe par un raccord de refoulement qui la délivrera avec la pression voulue.

A voir aussi : Tendance 2016 : un spa dans votre jardin

Fonctionnement d’une pompe de bassin

Dans les jardins bénéficiant d’un bassin, il n’est pas rare de constater la présence de micro-algues dans l’eau stagnante qui en devient toute verte et peu esthétique. Afin de garder une eau claire et affranchie de toutes les bactéries susceptibles de s’y développer, il est nécessaire d’installer une pompe bassin. Celle-ci est particulièrement indispensable dans les bassin de nage afin de garantir une eau saine.

Elle peut également servir d’alimentation pour les éventuels jets ou cascades présents dans le bassin. Là encore, le fonctionnement d’une pompe de bassin repose sur la force centrifuge qui fait tourner les roues. A l’inverse du surpresseur mentionné ci-dessous, la pompe de bassin n’est pas auto-amorçante et ne nécessite donc pas d’installation à sec. Elle est généralement placée au fond du bassin et l’eau circule à l’intérieur, ce qui créé du mouvement dans le bassin.

C’est ce mouvement d’eau qui évite l’apparition des algues et des micro-organismes responsables des eaux verdâtres. Les installations diffèrent en fonction du type de pompes et du type de bassin. Un bassin de baignade n’aura pas le même besoin d’oxygénation qu’un bassin de poisson, qui lui, se salit plus rapidement. Une fréquence de circulation de l’eau plus importante doit pouvoir être mise en place.

Pour alimenter une cascade ou un jet, il faut veiller à choisir une pompe dont les capacités s’accordent avec le lieu. Par exemple, plus on souhaite un jet important, plus la pompe doit être en mesure de fournir une pression élevée.

 

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!