Maison individuelle : comment choisir un terrain ?

Vous avez décidé de faire construire votre maison individuelle ? Il est important de chercher d’abord à acquérir un terrain, un préalable indispensable. Bien que cela paraisse simple, le choix d’un terrain est assez compliqué, car c’est ce qui va déterminer votre type de construction. Mais pas de panique, car voici les meilleurs conseils pour choisir votre terrain.

Terrain à construire : diffus ou en lotissement ?

Pour choisir votre terrain, deux options s’offrent à vous : un terrain en lotissement ou un terrain isolé. Pour les terrains en lotissement, c’est un choix avantageux, car il se situe le plus souvent non loin de l’agglomération. De plus, il est déjà viabilisé par le lotisseur et vous n’aurez pas à payer de coûts supplémentaires. Par ailleurs, vous avez des garanties par rapport à la nature du sous-sol et surtout très peu de démarches administratives à faire.

Pour un terrain isolé dans un secteur diffus, vous avez plus de liberté au niveau de la construction. Cependant, l’’inconvénient réside dans le fait que vous allez devoir effectuer vous-même toutes les formalités avant de faire appel à un constructeur de maison individuelle. Parmi ces démarches, nous avons la viabilisation du terrain, la vérification de la nature du sol ou encore le raccordement à l’eau et à l’électricité. Ce qui peut revenir assez cher.

Quelles caractéristiques pour votre maison à construire ?

Lorsque vous choisissez un terrain, plus il est éloigné de la ville, moins il va vous coûter cher. Dès lors, en fonction de votre budget, il va falloir faire le choix entre un terrain plus petit et situé en ville ou un grand terrain situé en dehors. Si vous avez une grande famille, le mieux serait de vous éloigner un peu de la ville afin de trouver un espace plus grand. Pour les éléments à prendre en compte, nous avons la surface du terrain, la forme et la nature du sol.

Pour la surface du terrain, tout va dépendre de vos envies et de votre projet de construction. Cependant, il faut noter que la surface de votre terrain va largement dépendre de sa localisation et de votre budget. Dans un secteur urbain, par exemple, il est très difficile d’avoir un terrain de plus de 500 m².

Pour la forme du terrain, il est très important en ce sens où il détermine largement le type maison individuelle que vous allez y construire. Il faut aussi prendre en compte le fait qu’il soit plat ou en pente.

Enfin, pour la nature du sol, elle est très importante en ce sens où, car elle va conditionner la nature des fondations de votre maison. Une fois ces éléments pris en compte, il sera plus facile de faire appel à un constructeur de maison individuelle.

Separator image Publié dans Maison.