4 conseils pour poncer un parquet

47

Le parquet est un revêtement très apprécié par de nombreux foyers. Ce matériau naturel séduit pour son côté intemporel et chaleureux, et il s’accorde facilement avec n’importe quel type de déco. Le parquet a également l’avantage d’être un excellent isolant, et sa durabilité n’est plus à prouver. Il donne du cachet et de l’âme aux intérieurs et peut être rénové autant de fois que vous le souhaitez. Pour y parvenir, il faut commencer par connaitre les techniques de ponçage d’un parquet pour obtenir un résultat esthétique.

Choisissez bien les bandes abrasives

Le ponçage de parquet est une opération fondamentale pour redonner de l’éclat à votre revêtement de sol. Il permet effectivement de supprimer les différentes couches entassées sur le bois, afin d’obtenir une surface lisse, plane et bien propre. Cependant, les travaux doivent être réalisés de manière minutieuse pour avoir une finition éclatante et de qualité. Voilà pourquoi il est essentiel de bien choisir les bandes abrasives à utiliser pour le ponçage. Elles jouent effectivement un rôle important dans les travaux, car la finition en dépend fortement.

A lire également : Comment installer un chauffe-eau solaire ?

On distingue une large gamme de bandes abrasives pour différents usages sur le marché. Les dimensions et les types de grains proposés chez les professionnels comme Prixabrasif sont très nombreux, d’où l’importance de choisir la meilleure bande pour chaque étape du ponçage.

Sur un parquet brut, privilégiez une bande abrasive à grains fins 120 pour obtenir une belle finition. Mais si le parquet est couvert d’une quelconque finition comme de l’huile, de la cire ou une vitrification, il faut commencer par mettre le bois à nu, puis poncer avec des gros grains 40 pour le dégrossissage, puis 60 pour le ponçage, avec une finition 100. Il est conseillé de passer une serpillère humide après chaque étape de ponçage pour éviter que les poussières ne s’accumulent sur la surface.

A voir aussi : Bâtir ou rénover : Faut-il investir dans un terrain nu constructible ou dans un bien à rénover

Préparez la surface à poncer

Avant d’entamer le ponçage, il est essentiel de préparer la surface. Pour ce faire, vous devez ôter tout le mobilier pour libérer la pièce entièrement. Assurez-vous de bien enfoncer toutes les têtes de clous avec un marteau et pensez à remplacer les lames détériorées avant de poncer. Il est essentiel de bien aérer la pièce avant le ponçage, car les poussières risquent de s’accumuler. Enfin, vous devez vous équiper en ÉPI et vous munir d’une ponceuse à parquet efficace.

poncer un parquet

Poncez les bords et les angles du parquet

Une fois la grande surface poncée, il faut ensuite vous attaquer aux bords et aux angles du parquet. Pour ce faire, vous devez utiliser la bordureuse à parquet et travailler à sec. Le disque à poncer doit avoir des grains de 16 ou 40 mm pour le dégrossissage, de 60 à 80 mm pour le ponçage et de 120 mm pour la finition.

Protégez le bois après le ponçage

Une fois que le bois retrouve son éclat, vous pouvez choisir la teinte à appliquer sur le bois nu, avant d’opter pour la finition au choix. Que ce soit la vitrification, l’huile ou la cire, ces finitions se chargent d’embellir le bois, mais garantissent surtout sa protection.

Comme vous pouvez le constater, le ponçage du parquet n’est pas très compliqué lorsque vous disposez du matériel nécessaire.

vous pourriez aussi aimer