Assurer sa maison du début des travaux jusqu’à l’emménagement

32

Il est toujours important que votre logement soit bien assuré. Toutefois, celui-ci doit bien évidemment l’être lorsque vous y habitez, mais aussi tout au long de sa construction.

Nous allons donc vous expliquer comment il doit être assuré lors de toutes les étapes et tout ce que vous devez faire pour toujours être en règle et ainsi éviter les mauvaises surprises.

A découvrir également : Quel est l'intérêt de louer un garde-meuble ?

Assurer votre logement lorsqu’il est habité

Avant toute chose, veuillez noter que lorsque vous résidez un logement, ce dernier doit être assuré. En effet, même si cela n’est pas obligatoire vis-à-vis de la loi si vous êtes propriétaire, il est très fortement conseillé de le faire pour éviter de prendre des risques inconsidérés.

A lire également : Rénovation d'une maison et de ses canalisations : que faire ?

Cela vous permet de pouvoir être remboursé en cas de sinistre, même si vous devez généralement payer une franchise. Qu’est ce que la franchise d’assurance habitation ? C’est tout simplement la somme qui reste à votre charge lorsque vous touchez des indemnités suite à un sinistre.

Il peut s’agir d’un montant fixe ou d’un pourcentage de la somme remboursée, parfois avec un plafond. En ce qui concerne les locataires, ils doivent absolument avoir une assurance habitation, qu’ils peuvent toutefois choisir librement.

Si ce n’est pas le cas, ils risquent de payer un surloyer et même, si c’est prévu dans le contrat de location, une expulsion. Il existe tout de même quelques exceptions, notamment si vous êtes locataire d’un logement de fonction ou de vacances.

Enfin, si vous êtes loueur, prendre une assurance n’est obligatoire que si celui-ci se trouve dans une copropriété. Toutefois, il est tout de même conseillé de prendre une garantie qui vous évitera les frais importants en cas de sinistre.

Comment assurer votre logement pendant sa construction ?

Si votre logement doit être assuré lorsqu’il est habité, c’est également le cas lorsqu’il est en construction. Toutefois, les garanties ne sont alors pas les mêmes. Le constructeur et le propriétaire du terrain doivent en effet tous deux disposer de leur propre assurance.

En ce qui concerne le propriétaire, il doit absolument disposer d’une assurance dommage-ouvrage. Cette dernière permet de le couvrir pendant 10 ans contre les différents vices de construction. C’est une assurance que vous devez obligatoirement prendre, même si le constructeur est lui-même assuré.

Toutefois, pour être mieux couvert, vous pouvez opter pour une assurance tous risques chantier. Cette dernière permet de vous couvrir en cas de dommages subis lors de la construction, par exemple en cas d’incendie, de dégât des eaux, de vol de matériaux ou d’équipements, d’un effondrement ou d’une tempête.

Cette garantie prend effet dès le début des travaux de construction et s’achève lors de la livraison de votre maison.

En outre, le propriétaire peut également souscrire à une assurance de responsabilité du maitre d’ouvrage, ce qui lui permettra d’être couvert en cas de dommages infligés à des tiers et résultant de la construction de votre maison.

Les garanties nécessaires pour le constructeur

Le constructeur doit lui aussi être assuré et, en tant que propriétaire, vous devez vous assurer de choisir un constructeur qui soit en règles. Ce dernier doit obligatoirement disposer d’une assurance garantie décennale.

Cette dernière leur permet d’assurer leur ouvrage 10 ans après la livraison de la maison contre toutes les malfaçons qui la rendraient inhabitable. Veuillez noter que si le constructeur qui travaille sur votre maison ne dispose pas de cette assurance, vous ne pourrez pas souscrire à l’assurance dommage-ouvrage.

En outre, chacun des intervenants sur le chantier doit disposer de sa propre assurance de responsabilité professionnelle. Cette dernière permet de les couvrir en cas de dommages occasionnés à un tiers et résultant de leur activité.

Enfin, la garantie biennale GBF permet d’assurer tous les équipements qui ne font pas partis de l’ouvrage pendant 2 ans.

Il s’agit notamment de la moquette, des portes intérieures ou des équipements électriques qui seraient fournis lors de la livraison. Donc, avant même le début des travaux, n’hésitez pas à vérifier quelles sont les garanties offertes par votre constructeur.

En conclusion

Bien évidement lorsque vous habitez dans votre logement, vous devez être bien assuré. Bien que cela ne soit pas obligatoire si vous êtes propriétaire de votre logement, cela vous assurera d’être indemnisé en cas de sinistre important.

Toutefois, vous devez également disposer d’une assurance lors de la construction de votre maison. En tant que propriétaire, vous devez également souscrire à une assurance dommage-ouvrage alors que le constructeur doit absolument disposer d’une assurance garantie décennale.

Toutefois, il existe aussi d’autres types de garanties qui peuvent être souscrites par le propriétaire et le constructeur qui permettront de mieux garantir la construction.

vous pourriez aussi aimer