Comment choisir ses protections de soudure ?

56

Vous le savez certainement, la soudure est une activité fantastique, mais qui comporte beaucoup de risques tels que les brûlures ou autres blessures pouvant s’avérer graves dès lors que l’on ne se protège pas suffisamment ! Pour souder en toute sécurité et quiétude, il existe plusieurs équipements de protection individuelle dont le soudeur peut faire usage lors de la pratique de son activité. Quels sont ces équipements et comment bien les choisir ? Dans cet article, nous aborderons ces différents points en détail.

Protéger le visage du soudeur

La partie la plus vulnérable sur le corps d’un spécialiste en soudure, pendant que ce dernier travaille, c’est son visage. L’usage des masques ou des lunettes est alors un indispensable, quel que soit le type de soudure que vous aurez à réaliser.

Aujourd’hui il existe un modèle de masque répondant à chaque besoin en soudure.

Ainsi on distingue les masques de soudure à filtres passifs et les masques de soudure à filtres actifs. Les masques de soudure à filtres passifs sont adaptés pour le soudage à la flamme. Quant aux masques de soudure à filtre actif, encore appelés automatique, ils sont adaptés pour les soudures à l’arc électrique. Ils sont équipés d’un écran LCD à teinte variable qui s’assombrit automatiquement selon l’intensité du flash de soudure. Le soudeur peut, d’ailleurs, utiliser un masque de soudure HD Soudage qui peut répondre à l’essentiel des besoins nécessaires à la soudure professionnelle ou amateur, grâce à un large choix de cagoules et masques de soudure.

En outre, en matière de protection du visage, il y a les lunettes de protection, qui conviennent plutôt pour les petites soudures, celles faites au fer à souder ou à l’aide d’un poste à souder. Ces lunettes peuvent également être utilisées pour de petites soudures à flamme à condition qu’elles soient teintées.

Les protections de la main en soudure

Pour se protéger contre les brûlures et les soudures, le spécialiste doit utiliser des gants de soudeurs qui couvrent la main, l’autre partie la plus exposée en matière de soudure. Ainsi, pour faire une soudure à l’arc, l’ouvrier doit expressément porter des gants de soudeurs disposant d’une manchette faite de croûte d’agneaux ou en cuir. Ces types de gants sont prévus pour faire résistance à la chaleur, aux flammes et au métal en fusion.

Toutefois, pour de petites soudures, le soudeur peut juste se munir de gants de soudage souples fait en croûte d’agneaux.

La protection du corps pour le soudeur

Pour protéger son corps, le soudeur peut utiliser ce que l’on appelle le tablier de soudeur, un accessoire comme les simples tabliers, mais fait de cuir tanné ou de croûte de cuir, qui protège le corps et les vêtements durant les travaux de soudage. Le soudeur peut aussi faire l’emploi de veste et de pantalon, conçus pour la cause, en coton ignifugé et retardataire de flamme. C’est une tenue qui peut parfois être dépourvue de poche, bien que celles qui en soient munies sont les plus appréciées.

Il y a enfin les chaussures de soudeurs qui sont des protections conçus pour résister à la chaleur et aux projections de métaux en fusion. Parmi les caractéristiques à retenir lors de votre choix : le confort et la qualité ! N’oubliez pas que la sécurité reste la priorité au quotidien, mais doit aussi rimer avec confort et praticité, au risque de vous freiner dans votre travail quotidien.

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!