Examiner un exemple de devis de peinture pour mieux le comprendre

45

Avant de solliciter un professionnel dans l’objectif d’engager des travaux de peinture pour tous types d’œuvre, il peut être utile de se pencher sur un exemple de devis de peinture afin de disposer d’une relative connaissance des pratiques en la matière.

Il existe en peinture 2 types de tarification qui obéissent à des principes de fonctionnement distincts. Outre le mode de tarification employé, divers autres facteurs entrent dans la définition des tarifs applicables.

A lire en complément : Intérêt de faire appel à un professionnel pour des travaux ?

S’il est relativement aisé de s’inspirer d’un exemple de devis de peinture pour en avoir une bonne compréhension, il est cependant indispensable de prendre en compte les mentions indispensables à la validité d’un tel devis.

La base de tarification

La tarification au mètre-carré

Considérer le mètre-carré à peindre comme base de tarification consiste à additionner les surfaces de l’ensemble des zones à peindre puis à y appliquer un prix au mètre-carré. Dans cette démarche, le tarif applicable à la peinture des murs va généralement de 20 à 30 euros HT par mètre-carré.

Lire également : Combles mal isolés : quelles solutions ?

Pour la peinture de plafonds, ce tarif va de 30 à 40 euros HT en fonction de l’artisan peintre professionnel sollicité. Ce tarif inclut généralement les travaux de préparation du support à peindre et la pose d’une sous-couche puis de deux couches de peinture.

La tarification horaire

Un exemple de devis de peinture pour une façade ou pour tous autres types de travaux peut également se baser sur la tarification horaire.

Plus longs sont les travaux, plus ils reviennent alors chers. La durée des travaux est estimée par le professionnel au regard non seulement de la surface à couvrir, mais aussi des travaux de préparation nécessaires. Le coût horaire des travaux est généralement établi entre 20 et 45 euros HT.

Autres éléments affectant la tarification

Le type de peinture

Le type de peinture à employer est une composante essentielle qui impacte les tarifs applicables dans l’établissement d’un exemple de devis de peinture. A titre d’illustration, les coûts par mètre-carré de quelques types de peinture sont indiqués ci-après :

  • Une peinture vinylique coûte 2,75 euros par mètre-carré ;
  • Une peinture spéciale destinée à la cuisine et la salle de bains coûte 3 euros par mètre-carré ;
  • Une peinture acrylique coûte 5,25 euros par mètre-carré ;
  • Une peinture biologique coûte 20 euros par mètre-carré ;
  • Une peinture isolante, généralement la plus chère, coûte 30 euros par mètre-carré.

De nombreuses idées inspirantes et enrichissantes sont présentées ici, aussi bien sur la peinture que sur diverses autres thématiques.

Le support à peindre

Les tarifs applicables à une peinture murale diffèrent de ceux applicables à un plafond dont la peinture présente plus de difficulté. Il faut en outre considérer la surface à peindre, sa nature, son état et les travaux préparatoires qu’elle impose pour adapter l’exemple de devis de peinture.

Il faut également tenir compte des éléments tels que le mobilier qu’il peut être nécessaire de déplacer ou de protéger.

Les fournitures

Le devis de peinture pour une maison neuve comme pour tout autre type d’œuvre doit enfin être fait sur la base d’une estimation correcte des fournitures requises pour la mise en œuvre des travaux.

Exemple de devis de peinture

Illustration concrète

Pour un modèle de devis de peinture pour un appartement, la préparation du chantier est la première prestation qui peut inclure :

  • Le bâchage des éléments requérant une protection ;
  • La désinstallation d’équipements électriques et de radiateurs.

Pour chacune des salles à peindre, en fonction des besoins constatés et du rendu final recherché, une tarification au mètre-carré peut inclure :

  • Un rebouchage et un masticage des supports ;
  • Un lessivage et un ponçage ;
  • La pose d’une sous-couche ;
  • 2 couches de la peinture retenue ;
  • Une troisième couche décorative.

Les mentions obligatoires

Le devis de peinture pour une maison, un appartement ou une façade par exemple, doit être établi en 2 exemplaires et porter certaines mentions obligatoires parmi lesquelles :

  • La date d’émission et la durée de validité du devis ;
  • Le nom de l’entreprise, sa raison sociale, son statut juridique et son adresse. Lorsqu’il s’agit d’un artisan, il faut mentionner son numéro au Répertoire des métiers ;
  • Le numéro d’identification à la TVA, si applicable ;
  • L’identité et l’adresse du client ;
  • La date de démarrage et la durée estimée de l’œuvre ;
  • Le décompte, la description, la quantité et le prix unitaire de chaque prestation ;
  • Le coût de la main-d’œuvre ;
  • Les éventuels frais associés ;
  • Les modalités d’exécution de la prestation et de son paiement ;
  • Les conditions applicables aux réclamations et à une éventuelle garantie ;
  • Les montants HT et TTC à payer ainsi que la TVA applicable ;
  • Le montant de l’acompte à verser en cas d’acceptation du devis ;
  • La nature gratuite ou payante du devis.

Outre ces indications devant figurer sur l’exemple de devis de peinture, les artisans et auto-entrepreneurs doivent de surcroît faire mention sur le devis, de l’assurance qui couvre leur activité professionnelle, des coordonnées de l’assureur et de la zone couverte par la garantie d’assurance.

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!