Pompe à eau : comment ça marche ?

142

Les pompes à eau sont ces appareils qui vous permettent de sortir d’affaires lorsque votre maison est inondée. Comme leur nom l’indique, elles se chargent de pomper l’eau. À cet effet, sachez qu’il en existe de trois sortes. Il y a les pompes à eau auto-amorçante, les pompes centrifuges et les pompes immergées ou de relevage. Chacun de ces appareils vous permettra de ne pas avoir des piscines non désirées chez vous. Mais, comment fonctionne réellement la pompe à eau ? Découvrons dans cet article, comment marche la pompe à eau.

Les pompes immergées 

La pompe à eau de la catégorie des immergées est une pompe qui permet de profiter de l’eau souterraine afin entre autres d’arroser votre jardin. Elles ont été fabriquées pour être installées dans des endroits étroits et sont capables de pomper l’eau jusqu’à 8 m de profondeur. Les pompes immergées sont constituées de crépine qui va se charger de filtrer l’eau des grosses particules avant que l’eau n’atteigne la pompe. Avec le Clapet Anti-retour, l’eau est maintenue dans le tuyau lorsque l’on stoppe la pompe.

Lire également : Mousse acoustique : comment ça marche ?

Le contacteur manométrique de la pompe ici va permettre d’automatiser la pompe au moment où elle est unie à un réservoir surpresseur. Lorsque celui-ci atteint une haute pression, le contacteur manométrique coupe la pompe. En basse pression, il relance la pompe. Il s’agit des pompes dont le fonctionnement est par refoulement. Quant au ballon vessie, il est associé à la pompe immergée. Il fait bénéficier d’une réserve importante au moment où la pompe n’est pas encore mise en marche. Avec une pompe à relevage, les pompes immergées appartiennent au rang des pompes submersibles.

Les pompes centrifuges 

La pompe centrifuge va être utilisée lorsque la profondeur de l’eau à pomper n’est pas importante. C’est un modèle adapté à un usage domestique. La force centrifuge rend les présentes pompes plus efficaces. Pour changer de place à l’eau, le système se sert des roues internes. À mesure que la roue tourne à grande vitesse, l’eau est envoyée à travers le système. De ce fait, vous pourrez plus vite aspirer l’eau qui s’y trouve. Il faut noter que la roue se déplace dans un seul sens. Ainsi, l’eau n’a qu’une seule sortie et ne revient donc plus à la conduite. Dans le présent cas, vous avez aussi des modèles submersibles que vous pouvez mettre dans la zone inondée. Il faut juste l’installer dans le point le plus profond de l’eau pour pomper votre eau.

A lire aussi : Les avantages du béton fibré

Les pompes auto-amorçantes

Ici, l’installation se fera hors de l’eau et la pompe auto-amorçante fonctionne sous la houlette d’un moteur. Elle aspire l’eau grâce au raccordement de l’aspiration qui est fait avec un tuyau d’aspiration. À cette étape, le bout du tuyau peut être immergé dans la source. En effet, le corps de la présente pompe possède un raccord d’aspiration et également un raccord de refoulement avec un certain nombre de roues. Lorsque les roues tournent, cela favorise l’aspiration et le refoulement de l’eau. À ce niveau également, plus les roues sont nombreuses, plus la pression qui en ressort est importante. Dès lors, votre eau est plus vite aspirée.

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!