Réaliser soi-même son terrassement : nos conseils

Nombreuses sont les raisons qui amènent à la réalisation des travaux de terrassement sur son terrain. En général, ils permettent d’éviter les glissements et les effondrements de terrain. En effet, il est important avant toute construction de bien préparer le terrain, qu’il s’agisse d’une maison, d’une piscine ou simplement d’une cour.

Ces travaux souvent qualifiés de « gros œuvres » ont un impact direct sur la qualité de la construction à mettre en place. Cependant, vu l’ensemble des tâches à accomplir, les travaux de terrassement reviennent trop chers. Vous pouvez alors les réaliser par vous-même dans le but de réduire les coûts de construction. Ainsi, vous pouvez être amené à réaliser un remblai ou un déblai selon le type de terrain. Dit de cette manière, l’opération de terrassement à l’air simple et accessible à tous, mais en réalité, il peut s’avérer complexe, voire fastidieux, même pour les bricoleurs les plus chevronnés.

Plusieurs paramètres sont en réalité à prendre en compte. Découvrez tous nos conseils pour la réalisation d’un terrassement bien réussi.

Les éventuelles démarches administratives à mener

Les démarches administratives ici concernent la prise ou non d’un permis de construire à la mairie. Une terrasse ayant une surface inférieure à 20 m2 pour une hauteur de 60 cm ne nécessite pas un permis de construire. Cependant, vos travaux devront être soumis à une déclaration préalable pour une même surface, mais une hauteur supérieure à 60 cm. Si par contre c’est la surface qui est supérieure à 20 m2 ou si vos travaux concernent un balcon, vous avez obligation de prendre un permis de construire avant de commencer votre chantier.

Les étapes à suivre pour le terrassement fait maison.

Avec quelques jours de travail, vous êtes sûr d’arriver à un résultat impeccable. Pour ce faire, il est important de procéder étape par étape. En réalité, il existe plusieurs types de terrasses (terrasse piscine, terrasse sur toiture, terrasse balcon, terrasse maison, terrasse en dalle, en pavée, etc.), ainsi la procédure à suivre est souvent différente. Toujours est-il que dans un cas ou dans l’autre on ne peut se passer de certaines étapes :

  • Choisir le matériel adéquat pour la bonne réalisation des travaux

Nombreux sont les matériaux dont vous aurez besoin. Cependant, pour des questions d’économie, vous serez amené à louer certains équipements plutôt que de les acheter. La location d’une mini pelle est primordiale, les outils comme la bêche, le râteau, la pioche, la brouette ou la dame doivent aussi l’accompagner pour tirer, déplacer ou étaler… La règle de maçon pour étaler le béton de manière plane est aussi nécessaire. N’oubliez pas les autres outils de mesures comme le mètre, le niveau à bulle ou le niveau laser ainsi que le matériel pour un dallage en béton (les planches de coffrage, les planches de guidage, l’huile de coffrage, un film plastique géotextile, etc.), si vous avez opté pour ce type de terrasse.

Il faut nécessairement prévoir un revêtement selon vos goûts et les prix. Faites votre choix entre le bois, le béton (ciment, sable, gravillons à acheter), les pierres sous forme de dalles ou encore les carreaux.

  • Les préliminaires

Avant d’entamer le terrassement proprement dit et après piquetage du terrain, il faudra procéder au creusage de la zone délimitée sur une profondeur de 10 à 25 centimètres en fonction de la hauteur de vos dalles ou de vos pavés. Le sol devra être correctement tassé par la suite. Pensez maintenant à un nivelage avec une légère pente pour permettre une évacuation des eaux vers le jardin ou le puisard.

  • Le lit de stabilisation

Selon que le sol est dur ou meuble, versez après creusage et nivelage, un mélange de pierres et de gravats sur 10 à 15 cm. Ajoutez-y du sable et du gravier et tassez à l’aide d’une dame. Disposez maintenant les planches de coffrage sur les côtés et versez une couche de béton, puis une seconde, passez au lissage puis laissez le tout sécher avant de penser au revêtement.

  • Posage du revêtement

Selon la finition que vous désirez, vous pouvez faire appel à un spécialiste pour profiter de son expertise et gagner aussi du temps.

Les précautions à prendre pour éviter d’éventuelles remontées d’eau

Pour éviter les préjudices que pourront vous causer les eaux, il est conseillé de mettre au-dessus du lit pendant la construction, un film plastique géotextile. Vous préviendrez ainsi une remontée d’humidité sur votre terrasse.

Il faut garder à l’esprit que les travaux de terrassement doivent être exécutés avec la plus grande précision possible sans quoi, le confort de la terrasse obtenue en pâtira ou des problèmes subviendront lors de la mise en place d’une fondation.