Mousse acoustique : comment ça marche ?

4

Une mousse acoustique est une solution qui permet de limiter efficacement les nuisances sonores émanant d’une pièce ou d’un établissement. En effet, ces solutions ont été spécialement étudiées et conçues dans le but de garantir une isolation acoustique : que cela soit un particulier qui souhaite faire isoler ses murs pour ne pas empiéter sur le bien-être de ses voisins, une boîte de nuit qui se doit de faire insonoriser sa structure pour éviter le tapage nocturne dans la rue, un bar ou un restaurant qui souhaite que son ambiance animée et bruyante n’empiète pas non plus sur le confort des voisins à l’extérieur, ou encore une usine, qui souhaite garantir un confort de travail à ses employés en disposant des mousses acoustiques autour de ses machines industrielles afin d’en limiter le bruit, etc.

Le principe de fonctionnement d’une mousse acoustique

Une mousse acoustique est en réalité un rempart qui limite la propagation des ondes sonores vers l’extérieur. De cette manière, le bruit est contenu dans ladite pièce. En effet, les mousses acoustiques sont conçues avec différentes matières (polyuréthane, mélamine, caoutchouc, etc.) réputées pour leur qualité d’absorption acoustique indéniable. Le son lorsqu’il rencontre inévitablement la surface isolante, est littéralement piégé dans la matière. Ce phénomène permet une réduction conséquente du bruit émis et ainsi, le son qui doit encore traverser un mur, a moins de chance de se répandre à l’extérieur.

Il existe différents types de mousse phonique. En effet, chaque mousse a une forme et une matière différente, ce qui lui confère des caractéristiques propres. Une mousse en composite (polyuréthane) est par exemple étanche, souple et résiste aux chocs. Elle dispose par ailleurs d’une très grande efficacité acoustique. Une mousse en mélamine pour sa part, propose une qualité d’absorption acoustique élevée du fait de sa structure à cellules ouvertes. De plus, cette matière est plutôt esthétique et appréciée pour sa légèreté. Enfin, une mousse en caoutchouc dispose d’une structure à cellules fermées, ce qui lui confère une grande résistance et une étanchéité à toute épreuve. Ce type de mousse est également reconnu pour ses performances en matière d’isolation phonique.

Une mousse différente pour chaque utilisation

C’est ainsi que chaque type de mousse est adapté à une utilisation particulière. En effet, une mousse en caoutchouc ou en polyuréthane est par exemple utilisée par des particuliers ou des professionnels pour isoler les murs ou les machines (compresseurs, ventilation, moteurs, etc.). À l’inverse, la mousse en mélamine est utilisée la plupart du temps pour insonoriser les salles de spectacles, restaurants, boîtes de nuit, studios d’enregistrement, etc.

Les mousses présentent également des formes différentes : lisses, pyramidales ou alvéolaires. Ces particularités présentent des avantages dans certaines situations. En effet, une mousse alvéolaire ou pyramidale va se montrer beaucoup plus efficace qu’une mousse lisse pour insonoriser un studio d’enregistrement par exemple. En effet, la forme arrondie ou stridente de ces types de mousses va contribuer à l’efficacité d’absorption acoustique et désolidariser efficacement les ondes sonores. Tandis qu’une mousse à face lisse sera nettement plus efficace pour empêcher les bruits de voix de passer d’un mur à l’autre et ainsi, ne pas causer du tort à votre voisin mitoyen.

Par ailleurs, dans les établissements où le respect de normes de sécurité incendie est imposé, les mousses certifiées M1 au classement feu (non inflammables) sont préconisées. Rendez-vous sur le site de Solutions Élastomères où un bon choix de mousse acoustique vous attend.

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!