Quelles solutions pour la pose d’un parquet stratifié ?

75

Pour le sol de vos chambres, vous voulez un parquet stratifié ? Ses nombreuses finitions en font un produit esthétique qui s’adapte dans toutes les pièces. S’il existe plusieurs types de pose, vous vous interrogez sur la façon de procéder pour un sol stratifié ? Découvrez vite toutes les solutions pour le poser !

Rappel sur le parquet stratifié

Il existe différents types de parquet et il est parfois difficile de s’y retrouver et donc de savoir quel type de pose est adapté. Aussi, comme rappelé sur cette page,  il faut savoir qu’un parquet stratifié est composé de plusieurs couches. La première est une couche d’usure appelée overlay et est composée de feuilles imprégnées de résine. Suit ensuite une feuille de décor qui donne l’aspect au parquet en imitant une essence de bois. La troisième couche est le support du parquet aussi appelée son âme. Et sa composition se termine par un contre-parement.

A voir aussi : Quels sont les meilleurs matériaux pour le dallage de terrasse ?

Sa composition en fait un sol résistant aux chocs et à l’humidité. Il améliore également votre confort phonique. Des qualités qui expliquent son succès en plus de son prix peu onéreux comme vous pourrez le constater sur surface-parquet.com.

La pose du parquet

Une fois votre parquet stratifié acheté, il faut assurer la pose parquet. Comme expliqué ici, il existe trois types de pose :

A lire en complément : Quelques idées sympas pour aménager sa salle de bain

  • La pose clouée
  • La pose collée
  • La pose flottante

Son choix est à adapter en fonction du type de parquet que vous avez. Ainsi, la pose clouée est particulièrement adaptée au parquet massif. La pose collée, elle, est obligatoire si vous possédez un plancher chauffant. Quant à la pose flottante, c’est celle qu’il faut retenir pour un parquet stratifié.

Avec ce dernier type de pose, le parquet n’est pas fixé sure le sol. Sa stabilité est réalisée par sa masse car les lames sont clipsables, ce qui assure la solidité de la pose.

La pose parquet flottante a l’avantage de pouvoir être réalisée sur différents supports comme :

  • Une chape de béton ou du béton surfacé
  • Un plancher composé de panneaux de bois reconstitués
  • Un ancien revêtement

Avant de commencer la pose du parquet, il faut préparer le sol en vous assurant qu’il est droit et propre. Ensuite, la pose d’une sous-couche est souvent nécessaire. Elle vous apportera un plus grand confort phonique, ce que vous apprécierez notamment si les chambres sont à l’étage.

Ensuite, la réussite de la pose dépend de la qualité de la pose de la première rangée. Il faut en effet qu’elle soit parfaitement rectiligne pour que le résultat le soit aussi. Les lames s’emboîtent ensuite sur toute la surface de la pièce. Les dernières lames exigent généralement de réaliser quelques découpes.

Enfin, si seule la pose flottante est adaptée au sol stratifié, vous avez le choix concernant la mise en place des lames :

  • La pose à l’anglaise : avec des lames parallèles posées les unes à côté des autres, c’est la pose la plus souvent retenue car la plus facile. Deux types de pose à l’anglaise existent. La première est dite en coupe perdue dans laquelle les lames sont de différentes longueurs et les joints sont décalés. La seconde est appelée en coupe de pierre. Dans ce cas, les lames sont de même longueur et s’alternent.
  • La pose à bâtons rompus : les lames ont la même taille mais leur bout est coupé de manière à former un angle droit. Elles sont posées de façon perpendiculaire en respectant un angle de 45 ° par rapport aux parois.
  • La pose en point de Hongrie : les lames ont également les mêmes dimensions mais elles sont coupées à un angle de 45 à 60 °. Elles sont positionnées de façon à former des travées parallèles entre elles.

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!