Quelles normes à respecter pour son installation électrique ?

40

Étant donné les prix élevés de main-d’œuvre actuelle, il est de plus en plus tentant de réaliser ses travaux soi-même plutôt que de faire appel à des professionnels. Plus économique mais aussi d’un attrait ludique, il faut tout de même bien se renseigner avant de passer à l’acte afin de ne pas se faire avoir. Gros plan sur les normes relatives aux installations électriques.

La norme NF C 15-100

En France, c’est la norme NF C 15-100 qui régule les installations électriques dans le bâtiment. Il est indispensable d’en prendre bonne connaissance avant de se lancer dans les travaux d’électricité de sa maison. Cette norme définit les règles nécessaires à la sécurité d’une habitation et au bon fonctionnement de ses installations électriques ainsi que les besoins moyens en énergie nécessaires au confort de ses usagers.

Révisée en 2002, elle prend en compte les besoins des individuels ou des exploitants tout en intégrant l’évolution des matériaux, outils et techniques utilisés dans la mise en place des installations électriques. Vous pouvez en trouver une version simplifiée sur internet.

Les règles essentielles

À savoir par exemple qu’il existe un nombre minimum de prises électriques à installer dans chaque pièce de la maison. Ainsi, les chambres à coucher doivent compter au minimum trois prises, six pour la cuisine, cinq dans le séjour et une dans un couloir.

Autre notion indispensable : l’éclairage. Il faut savoir que les habitations de plus de 35m² doivent obligatoirement présenter au moins deux circuits électriques séparés, et que chaque circuit est limité à huit points d’éclairages. Dans la cuisine, les chambres et le séjour, ces points d’éclairage doivent obligatoirement être situés au plafond.

Qu’en disent les assurances ?

Si vous décidez de réaliser votre installation électrique par vos propres moyens, vous serez obligé de faire vérifier votre travail par un expert avant de pouvoir faire relier votre maison au réseau électrique. Avant de se lancer dans la mise en place de son installation, il faut également être conscient que les assurances demandent toujours un certificat de conformité en cas d’incendie d’origine électrique.

Il est donc fortement recommandé de réaliser ses travaux en collaboration avec un professionnel agréé qui pourra superviser votre installation et vous fournir une attestation de conformité. Nous vous conseillons également de contacter votre assurance afin de définir les clauses de votre contrat relatives à l’installation électrique.

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!